L’entente entre frère et sœur dépend du caractère des enfants, mais pas que.

Provient-elle aussi de la position dans la famille ? Pas vraiment, quand on fait des sondages il n’y a pas finalement pas de lien entre l’entente entre les enfants et leur position ou écart d’âge dans la fratrie… Les parents ont un rôle très important dans l’entente entre les enfants !

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les parents peuvent, sans le vouloir et sans s’en apercevoir, avoir le pouvoir de rassembler leurs enfants ou de les séparer, en créant des jalousies ou en montrant des préférences. Le simple fait d’intervenir dans une dispute entre enfant et de prendre parti pour l’un « Tu arrêtes il l’avait avant », participe à cette compétition (voir l’article « Pourquoi mieux vaut ne pas intervenir dans les disputes de nos enfants »).

Le simple fait d’appeler l’un de nos enfants le « créatif de la famille » peut priver les autres enfants d’occuper ce rôle et de se sentir créatif eux-même. Obliger l’un à prêter à l’autre, peut renforcer sa possessivité (voir l’article) « S’occuper davantage d’un enfant parce qu’il est plus petit » (voir l’article « Et si nous faisions de notre fratrie une équipe ? » ). Des difficultés, ou un handicap, peut aussi engendrer chez les autres enfants le sentiment d’être mal aimé qui risque de se transformer en une succession de mauvais comportements de l’enfant pour attirer l’attention de ses parents.

Vous l’aurez compris, gérer une fratrie n’est pas simple, et mérite que l’on s’y attarde afin de faire notre mieux pour faire de nos enfants une équipe soudée et qui invite chacun des membres à donner le meilleur de lui-même. C’est le moment de lire quelques articles ci-dessus et de vous inscrire à la newsletter !

Newsletter

Newsletter

L’EMAIL QUI MET DE LA JOIE DANS VOTRE EDUCATION