Archive pour le mois : 08/2015

super parents

super parents CPMHK

C’est les vacances. Le soleil brille. Mon homme dort encore. Une belle journée qui s’annonce… Et si j’allais faire le marché ? C’est parti ! Ma petite fille de 2 ans en trottinette, mon bébé d’un mois en poussette. Tout se passe bien : l’aînée rigole et le petit dort. Quel plaisir de se promener avec des enfants aussi mignons ! Tel un super parent, au fur et à mesure que nous faisons les courses, j’accroche mes sacs à la poussette, en faisant attention de ne pas la lâcher… l’effet balancier est si vite arrivé.

Au moment où c’est enfin mon tour chez le boucher, Bébé se réveille et se met à chouiner. Allez, plus que 5 minutes, le temps de payer, et on rentre. Mais mon petit ne l’entend pas de cette  oreille et les gémissements se transforment en vrais pleurs… C’est la faim qui se réveille. Panique à bord ! Je ne pense plus qu’à une chose : quitter cet immense marché et courir à la maison pour l’allaiter. « Emma on y va ! » Ma fille traîne des pieds, elle est fatiguée, elle ne veut plus marcher… « Allez courage, il y a des supers bonnes pâtes qui nous attendent ! ».

Mon fils est devenu tout rouge, les yeux lui sortent des orbites, le stress m’envahit. Il faut le calmer sinon il va exploser. Et moi aussi… Je mets les courses dans la poussette, et prend mon bébé dans les bras, histoire de le faire patienter. Les passants me dévisagent comme la plus mauvaise des mères qui fait griller son enfant au soleil (car oui, j’avais oublié le bob…) Ma fille n’avance plus d’un pas, je suis la quiche du marché, avec deux enfants en train de pleurer et de cramer. Le cauchemar le plus total ! Mon statut de super parent s’envole…

Opération commando, je cale les deux enfants dans la poussette, le petit au fond à l’abri du soleil, la grande devant, les courses accrochées dernière. C’est parti, direction la maison. Le bébé continue à hurler, les passants ne me dévisagent plus, ils me fusillent littéralement du regard… Mais non, ma fille n’est pas en train d’égorger son frère dans sa poussette ! La pression du public et de mon bébé est trop forte, je m’arrête devant les marches du premier palier, j’enlève les 2 enfants de la poussette, qui tombe à la renverse… Tant pis pour ma pudeur, je m’assoie par terre pour lui donner le sein. Ca y est le calme est revenu, je suis soulagée… Je me retourne et contemple désemparée les sacs éclatés sur le sol… Ma fille en train de manger à plein main les framboises écrasées, qui déjà décorent sa robe et ses cheveux… Bébé a fini, je mets les deux enfants et la trottinette sur la poussette, et je rentre à la maison, déprimée et épuisée… Alors que tout commençait si bien !

Tout ça à cause d’une mauvaise organisation …

Car oui, on a beau se dire que tout est simple, la clé pour devenir super parent, c’est une bonne organisation ! Quand on part avec un nourrisson, on prend toujours un kangourou, un biberon, et un lange, histoire de pouvoir le nourrir même en conditions extrêmes (en marchant si besoin) ! Et non, même si on a envie d’y croire, notre enfant de 2 ans, et même celui de 3 ans, ne marchent pas indéfiniment… Alors le skate est de rigueur, ou un sac à dos porte-enfant. Idéal, surtout en vacances quand on ne veut pas passer 1h à parcourir le petit chemin qui mène à la plage!

Bref, je vous assure qu’après deux ou trois expériences traumatisantes comme celle-ci, on finit par prendre le pli. La clé de la tranquillité, c’est d’anticiper !

*Merci à Soso pour son témoignage

Pour découvrir nos cool coachings, cliquez ici !

Derniers articles

Derniers articles

 

0 Avis
5 Avis
0 Avis
11 Avis

LE PACK DU PARENT BIENVEILLANT

LE PACK DU PARENT BIENVEILLANT

Commentaires

Commentaires