les-6-meilleurs-livres-de-2016

les-6-meilleurs-livres-de-2016

Le livre Cool Parents Make Happy Kids cartonne ! Commandez-le ici

Pour une éducation positive accessible à tous !

Votre enfant fait une colère pour un simple bonbon ? Il vous a tapé(e) ou ne respecte pas les règles ? Il ne veut pas partager ou refuse de se coucher ? C’est le lot commun de nombreux parents qui, chaque jour, peinent à se faire obéir ou s’épuisent à gérer les conflits à grand renfort de menaces et de cris…

Mais rassurez-vous, grâce à l’éducation positive, il est possible d améliorer le quotidien avec votre enfant ! Sans être autoritaire ou laxiste, vous pourrez mieux comprendre ses besoins, le responsabiliser et l’encourager.

Et parce qu’il n est pas toujours facile de passer de la théorie à la pratique, ce livre témoignage vous donne, à partir de scènes réellement vécues, les outils concrets pour acquérir des réflexes « positifs » :

-trouver les bons mots
-réagir de manière adéquate
-amener votre enfant à coopérer

Devenez un parent cool et bienveillant pour rendre votre enfant heureux !

EN VENTE DANS VOTRE LIBRAIRIE ou sur  amazon(cliquez)

Visualisez un extrait de l’avant-propos et de la table des matières ici

 

Les livres sont des cadeaux qui font toujours plaisir ! Je vous livre ici mes 10 véritables coups de cœur ! Il y en a pour tout le monde : pour les parents, pour les enfants, et même un pour les 15-22 ans.

DES LIVRES ANIMÉS ! (2-5 ans)

chouette ! - cpmhkEn voilà un cadeau vraiment innovant ! Ce sont des livres qui se lisent normalement et, grâce à une application pour tablette, peuvent s’animer. Ah au début j’étais sceptique…  « Encore une tentation d’utiliser les écrans au lieu de lire de vrais livres ! » Et en fait pas du tout ! L’application n’anime pas le livre au sens d’un dessin animé, pas du tout ! Elle donne au dessin un aspect complètement féerique grâce à la 3D et permet à l’enfant d’interagir avec l’histoire, exactement comme dans les livres où il faut ouvrir une fenêtre, caresser le tissu d’une page, etc. Le chat ronronne quand on le caresse, des chenilles se transforment en papillon et s’envolent quand on les touche… C’est vraiment très poétique, le tout accompagné de petites notes de musique magiques. Cela n’a rien à voir avec une « appli », on reste beaucoup plus sur un mode livre et, alors que je suis plutôt anti-écran (surtout en fin de journée),  Chouette ! – Histoires animées
est devenu notre histoire du soir. On passe un bon moment, tout est calme, paisible, on part dans un monde enchanté avant de se coucher.  Joy et Léon sont à chaque fois émerveillés… Quel dommage que je n’ai pas pu prendre de photo pour vous montrer leurs petits visages ébahis.

NB : je vous conseille de bien vous installer pour pouvoir viser correctement le livre avec la tablette. Par exemple, vous pouvez vous mettre sur un canapé pour appuyer le livre sur un coussin d’un côté et sur vos genoux de l’autre et mettre la tablette à la bonne distance du livre.

Chouette ! - CPMHK

PANDA FAMILY (6 – 9 ans)

PANDA FAMILY - CPMHKNous avions déjà parlé de ce livre quand il a obtenu le label CPMHK. Un livre qui donne à nos enfants le secret pour aller au bout de leurs rêves… Il les amène aussi à réfléchir sur des sujets essentiels pour grandir et avancer : qui sommes-nous ? Quels sont nos talents ? Qu’est-ce qui nous rend heureux ? Que d’opportunités d’échanger avec nos enfants sur ces beaux sujets ! Un vrai moment d’intimité à partager…

Et les bienfaits de The Panda Family – Le Livre des Secrets
ne s’arrêtent pas là !  Cette histoire palpitante propulse notre enfant dans un monde imaginaire plein d’émotions, lui permettant de se reconnaître à travers ce que vivent les personnages, de retrouver des émotions que lui-même parfois ressent, comme la peur, la honte, le mal-être, etc. Et, cerise sur le gâteau, comprendre par ce biais qu’il est « normal » de ressentir parfois de telles émotions va aider notre enfant à mieux vivre les siennes, à mieux les accepter et même à mieux comprendre ce que les autres peuvent parfois ressentir. Un bon exercice d’empathie.

Bref, dans ce livre notre enfant va pouvoir se découvrir plus grand qu’il ne s’imagine l’être et se projeter vers la vie qui lui conviendra. Merci The Panda Family !

 

COMMENT NE PAS FINIR COMME TES PARENTS (15-22 ans)

Comment ne pas finir comme tes parents - CPMHKJe conseille vraiment ce livre à tous les jeunes ! En tout cas si j’avais des jeunes autour de moi, je leur offrirai  (j’ai l’impression  de parler comme une vieille), car je pense qu’il peut leur être d’un grand  soutien dans la vie. Écrit avec un style « cool », il ne parle pas que de méditation, loin de là, c’est un véritable guide pour aider les jeunes (et les adultes) à mieux gérer les galères, les « je n’y arriverai jamais » ou « je suis nul ». Pour apprendre à transformer ses échecs en opportunités, à s’ouvrir plus qu’à se renfermer. Il donne plein de bonnes astuces aussi bien pour savoir prendre du recul que pour savoir comment agir au mieux quand un ami nous confie ses problèmes. Il est accompagné d’un CD de méditations guidées. Bref, c’est  LE livre que tout le monde aurait aimé avoir à cet âge-là, offrons-le ! Et puis avec un titre comme ça il ne pourra qu’être apprécié 

 

LES LOIS NATURELLES DE L’ENFANT (pour les parents)

Les Lois naturelles de l'enfant - CPMHKAu cas où certains parents ne l’auraient pas lu (est-ce possible ?) bien évidemment je recommande grandement ce livre . Céline Alvarez est une ancienne institutrice qui a expérimenté dans sa classe maternelle ZEP de Gennevilliers, pendant trois années, une nouvelle pédagogie inspirée des principes de Maria Montessori, enrichis des apports récents des neurosciences. Principes qui reposent, entre autres, sur le fait que l’enfant apprend davantage en étant motivé, en choisissant ses activités, plutôt qu’en subissant ce qui lui est imposé et bien sûr en n’étant pas jugé. « L’enfant naît câblé pour apprendre et pour aimer ». Céline nous présente ensuite très précisément les activités concrètes qu’elle a proposées à sa classe et qui ont permis aux enfants d’apprendre plus facilement. Elle obtenu des résultats exceptionnels. A la fin de la deuxième année, 90% des enfants de grande et de moyenne sections maîtrisaient la lecture, avaient de bonnes compétences en arithmétique et avaient développés de grandes qualités morales et sociales. Ce qui – comparé aux statistiques connues « 40% des enfants en France sortent du primaire avec des lacunes qui les empêcheront de poursuivre une scolarité normale » – est en effet des résultats assez épatants.

Bref, un livre à lire et à offrir !

 

LA MÉDITATION POUR LES ENFANTS (pour les parents)

La Méditation pour les enfants - CPMHK
J’ai eu un véritable
coup de cœur pour ce livre. Je vous parle souvent sur ce blog des nombreux bienfaits avérés de la méditation pour les enfants (voir l’article que j’avais publié l’année dernière sur “Calme et attentif comme une grenouille”). Eh bien ce nouveau livre non seulement nous explique les bienfaits scientifiquement prouvés de la méditation sur notre santé (moral, bonheur etc) mais en plus, il va bien au-delà.  Ce que j’adore c’est la troisième partie qui présente une routine quotidienne que l’on peut mettre en place avec notre enfant au moment du coucher. Une petite habitude qu’on lui donne dès l’enfance et qui pourra lui être très utile dans sa vie, pour mieux vivre son quotidien. Mais surtout, ce livre présente 8 contes très bien pensés pour guider notre enfant vers plus d’empathie.  Ces contes aident notre enfant à se mettre à la place de l’autre : l’autre qui le suit tout le temps et n’arrête pas de l’embêter ; l’autre qui vient lui emprunter le cadeau qu’il a reçu à son anniversaire mais dont il ne se sert pas ; etc. Bref, des contes pour lui apprendre à comprendre et à aimer les autres enfants qu’il n’a justement pas envie d’aimer. Chez nous, Joy a-d-o-r-e ces contes (dommage qu’ils ne soient pas illustrés) ! Et il m’est arrivé, lors d’un conflit qu’elle avait avec un de ses amis, de lui glisser à l’oreille « Tu te souviens de l’histoire du cerf-volant… ? » et cela a parfois suffi à la faire changer de point de vue ! Bravo pour ce livre plein de bienveillance.

Pour trouver ces pépites, quels critères ont compté ? L’effet coup de coeur avant tout ! Et chacun dans son genre, ils sont sortis du lot. Certains ont brillé par leur caractère “éducatif”, (et ce, surtout dans le sens “appréhension de ses émotions et de ses sentiments”), un autre par son côté “innovant”, et le dernier pour rien de très spécial… si ce n’est qu’ici on l’adore !

 

UN LIVRE PERSONNALISÉ (1 à 4 ans)

Le principe est simple, et le résultat adorable. Vous donnez le prénom de votre enfant, choisissez le personnage qui lui ressemble le plus, et sélectionnez 3 valeurs parmi les 12 proposées (le courage, la joie de vivre, l’écoute, le pardon, la créativité, la curiosité, la gentillesse, la politesse, le partage, l’honnêteté, l’humilité, la tolérance) – et c’est parti ! Quinze jours plus tard, vous recevez votre livre personnalisé. Un texte léger, des illustrations aussi jolies qu’amusantes, et, bien entendu, le côté unique d’un livre dont votre enfant est le héros… Total succès, évidemment.

Cliquez ici pour commander. <

 

PLUS FORT QUE LA COLÈRE ! (3-7 ans)

Ce petit bouquin, c’est une très jolie façon d’aborder la colère avec notre enfant, et de lui donner un bonne méthode pour la gérer. Ce que j’aime particulièrement dans ce livre sensible et tendre, c’est que l’émotion n’est pas ‘expliquée”, mais vécue par l’enfant qui va facilement s’identifier à Sam et ressentir ce qu’il ressent. C’est l’occasion d’apprendre à notre enfant à utiliser un super outil pour gérer ses émotions : la visualisation. Même si ici cette méthode est abordée de façon hyper simple, c’est aussi un outil très puissant pour les grands ! De façon plus poussée et “adulte”, la visualisation est d’ailleurs utilisée dans bon nombre de thérapies pour apprendre à mieux accueillir et dépasser une émotion. À lire et à tester !

> Cliquez ici pour commander. <

UN LIVRE QUI FAIT RÊVER… ET RÉFLÉCHIR (3-7 ans)

Dans ce livre, vous trouverez deux histoires très tendres. La première, qui fait autant réfléchir que sourire, est une jolie façon d’aborder le problème du “Je me trouve moche” ou “Je trouve Untel moche”. Dans la deuxième, Charlie trouve une passion et décide de mettre ce qu’elle aime faire au profit des autres. Une histoire inspirante pour tous ceux dont le hobby mériterait d’être transformé en un joli projet. Les illustrations sont magnifiques, presque magiques, et nous transportent illico dans le monde imaginaire de Charlie et Bélinda.

Cliquez ici pour commander. <

(Ou demandez-le à votre libraire car il ne sera bientôt plus sur Amazon)

 

CE QUE J’AIME VRAIMENT (2-5 ans)

C’est LE livre à offrir à tous les enfants qui se trouvent parfois “nuls”. Ce qu’il transmet ? Oui, c’est vrai, on ne peut pas être bon partout… mais ce qui est sûr, c’est qu’il existe toujours quelque chose auquel on est bon, à condition de le chercher, et d’être à l’écoute de notre coeur. Le verdict de Joy ? “Il est triste ce livre”. Mais la page de la fin est vraiment bien. Cette histoire est vraiment indiquée pour les enfants qui manquent de confiance en eux.

 

> Cliquez ici pour commander. <

 

 

LES OURS NE LISENT PAS (2-6 ans)

Cela fait déjà plus d’un an que l’on a ce beau livre en édition cartonnée, et on ne s’en lasse pas ! George est un ours brun qui ne se résout pas à vivre sa vie d’ours. Un jour, lors d’une promenade, George trouve un livre… Dès lors, il n’a plus qu’une obsession : apprendre à lire. Il part pour la ville et rencontre Clémentine, une petite fille passionnée de lecture qui va bouleverser sa vie. Ici, les enfants l’aiment tellement qu’ils le connaissent maintenant par coeur, et ont parfois des expressions de langages inconsciemment tirées du livre (comme  “Tout le plaisir est pour moi”, très drôle dans la bouche d’une petite fille de 5 ans…!). À avoir absolument dans sa bibliothèque.

 

 > Cliquez ici pour commander. <

Pour découvrir nos cool coachings, cliquez ici !

enfant est un rapporteur

enfant est un rapporteur

Pourquoi un enfant est un rapporteur et pas un autre ? A la maison, Joy et Léon ne le sont pas la plupart du temps, mais il arrive que l’on reçoive des petits copains coutumiers du fait.

Qu’est-ce qui fait qu’un enfant est un rapporteur et comment l’éviter ?

Nos deux enfants ne sont pas du genre à rapporter. (Ils ont d’autres défauts, rassurez-vous !) Si un de leurs amis mange du chocolat en cachette, ils seraient plutôt du genre à en manger aussi plutôt qu’à venir nous le dire ! Par ailleurs, ils viennent rarement se plaindre qu’untel leur a piqué un jouet ou leur a fait mal. Je me suis longuement interrogée là-dessus. Pourquoi eux ne le font pas (ou peu) alors que pour d’autres être rapporteur est une habitude ?

Pour ce qui est des conflits entre enfants, nous  suivons une règle d’or dont je vous ai déjà parlée : nous ne prenons jamais parti. Nous ne défendons jamais l’un au détriment de l’autre, mais préférons les guider pour les amener à régler eux-mêmes leurs différends. Cela ne veut pas dire que l’on n’intervient pas du tout et qu’on les laisse se débrouiller, mais on intervient pour les amener à trouver une solution, pas pour jouer les juges ou les arbitres.

Par exemple,  si nous voyons Joy arracher un jouet à Léon (ou l’inverse), je vais plutôt dire « On n’arrache pas les jouets, on demande. Demande-lui, je suis sûre qu’il va te le prêter », au lieu de crier : “Non laisse-le lui, il l’avait avant ».  Et si ça ne suffit pas, si elle arrache le jouet et que Léon se met à pleurer, j’invite Joy à prendre conscience de l’impact de son geste : « Regarde comme Léon est triste ! Il faut que tu trouves quelque chose pour le consoler, un autre jouet ou autre chose ! » et je console Léon si elle ne le fait pas. Non seulement, cette méthode permet de faire grandir nos enfants (voir l’article ici qui l’explique), mais elle évite aussi qu’ils trouvent normal d’être rapporteurs.

Si j’avais grondé Joy, Léon se serait senti “défendu”. Il aurait pensé que j’étais de son côté et, la fois d’après, n’aurait pas hésité à faire appel à moi pour que je règle le problème : « Maman, Joy, elle m’arrache mon jouet ». Et si c’était Léon qui avait arraché le jouet à sa sœur, ayant vu ma réaction de protection avec son frère, Joy aurait fait exactement la même chose : il n’y a pas de raison que son frère ne se fasse pas gronder lui aussi !

Ce qui fait que notre enfant rapporte, en mode « Gaspard, il m’embête ! »

Quand il s’agit de rapporter une bêtise (manger du chocolat en cachette ou dessiner sur le canapé par exemple), c’est un peu différent.

Vous le savez (voir l’article Faut-il que nos enfants sachent obéir ? ) chez nous, on ne gronde pas nos enfants parce qu’ils ont désobéi, mais parce que ce qu’ils ont fait va à l’encontre de nos valeurs. En dessinant sur le canapé, le problème n’est pas tant de désobéir que d’abîmer ou de salir un objet auquel on tient, ce qui nous rend triste ou nous met en colère.

Donc, quand Joy voit Léon dessiner au feutre sur le canapé, elle ne va pas se dire : « C’est une bêtise, il doit se faire gronder d’avoir désobéi : j’appelle maman ! », mais plutôt « Oh, non il va y avoir une tache sur le canapé, maman y tient, elle va être déçue » (bon, évidemment, je reformule pour être bien claire !). Elle va alors chercher à empêcher Léon de faire sa bêtise, au lieu de m’appeler pour rapporter.

Je les ai d’ailleurs entendus discuter quand nous faisions le sapin de Noël, Joy disait à son frère :  « Attention Léon, les boules, elles sont fragiles, faut pas les casser ! ». Dans sa voix, on comprenait bien que le risque était vraiment que la boule se casse ! Elle n’est pas venue me dire “Maman, Léon, il joue avec les boules de Noël, il va les casser !”. Elle ne s’est pas dit “il faut que maman gronde Léon”, mais plutôt “il ne faut surtout pas que Léon casse les boules de Noël !

En prenant du recul, en tant que parent, et en évitant de s’énerver pour des détails, on permet aussi à nos enfants de relativiser et donc de ne pas rapporter. La semaine dernière, Joy a cassé un petit morceau d’une moto d’un de ses copains. Au lieu de venir nous voir pour pleurer et dénoncer Joy, le petit garçon lui a dit “Tant pis, ça sera une moto sans tuyau”. Et nous n’en avons pas entendu parler.

Cela dit, à la maison, il y a une chose pour laquelle Léon ne peut pas s’empêcher de rapporter : c’est quand il voit sa sœur avec la tétine. Et pour cause : lui a été sevré il y a plusieurs mois déjà, alors que Joy a toujours le droit à la tétine dans son lit. Devant cette situation qui lui semble injuste, il aimerait que nous, parents, faisions respecter l’interdit de la tétine par sa sœur, comme nous le faisons pour lui (eh oui, nous ne sommes pas des parents parfaits…).

En tout état de cause, si un enfant est un rapporteur, lui dire “Rapporter, c’est pas beau” n’aura que peu d’effets. Mieux vaut essayer de changer les choses en amont. Et lorsqu’on se retrouve devant notre enfant en train de rapporter, on peut commencer par montrer notre empathie envers lui (sans porter aucun jugement sur l’autre qu’il dénonce) “Ah j’ai l’impression que tu n’aimes pas que Gaspard te fasse des petits pics sur le bras” et lui donner des astuces pour qu’il règle son conflit seul “Peut-être peux-tu te transformer en loup pour lui faire peur ! Ou lui faire des guilis !”

Lorsque c’est la bêtise d‘un copain qu’il vient rapporter, on peut lui demander : « Est-ce que ça te dérange, toi ? » Parfois cela dérange vraiment : « Oui, j’ai peur qu’il se fasse mal » « Oui, le canapé va être tout sale ». Dans ce cas, généralement on va intervenir. Et là, intervenir avec bienveillance sera une bonne occasion de montrer à notre enfant comment gérer une situation délicate (voir l’article : Éduquer sans crier : comment être efficace et bienveillant ?). Et si la bêtise du copain ne le dérange pas (ex : il mange du chocolat en cachette), pourquoi ne pas lui demander :  “J’ai l’impression que tu aimerais qu’il se fasse gronder car toi dans la même situation tu te fais gronder., est-ce cela ? Mais toi si tu faisais une bêtise, tu aimerais que ton copain vienne me le dire ?” “C’est un peu dommage non ? Tu sais entre copain c’est bien aussi de faire équipe et de pas rapporter aux parents sur ce que l’autre fait”. Après évidemment c’est aussi une question de valeur des parents, donc à modifier évidement en fonction de vos valeurs à vous !

Et chez vous, comment cela se passe-t-il ? Etes-vous d’accord avec ce que je vous propose dans cet article ? RDV sur Facebook pour commenter !

Cool Parents Make Happy Kids.

CET ARTICLE VOUS A PLU ?
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER ET RECEVEZ CHAQUE SEMAINE UN ARTICLE POUR MIEUX COMPRENDRE LES BIENFAITS D’UNE ÉDUCATION PLUS POSITIVE.

Pour découvrir nos cool coachings, cliquez ici !

France XXI - Tee-Shirt - CPMHK

Voici un cadeau unique, original et à la tonalité complètement décalée qui conviendra à toute la famille, de votre votre beau-frère râleur à votre petite-nièce qui peine encore à retenir les 5 petits mots… magiques ! Comment décririons-nous en quelques mots ce fameux “je ne sais quoi” inhérent à notre personnalité française et que le monde entier nous envie ? Les T-shirts parlent d’eux-mêmes, assurément… « Putain, Merde, Fait Chier » pour les adultes « Bonjour, Pardon, S’il vous plaît, Merci , Au revoir » pour les enfants. Plutôt truculent, non ?

collage

Si nous mettons un point d’honneur à ce que nos enfants soient polis, les Français adultes sont quant à eux bien connus pour leurs côtés râleurs et charmeurs – édictant facilement des principes à appliquer pour tous sauf pour eux-mêmes – et leur expression mondialement connue « P…, M… , Fait C… »…  

Le fondateur de France XXI, Guillaume  Combemorel, voulait que les français puissent retrouver la fierté de porter haut le nom, les couleurs… et la réputation de la France, non sans-autodérision, vous l’aurez compris…

Alors oui, ces t-shirts sont pour le moins inhabituels et même incongrus. Mais je crois que c’est pour ça que je les aime. Car voilà des T-Shirts qui, de mon point de vue, portent un message fort dont nous devrions tous nous inspirer. Un message qui nous permettra sûrement de relativiser tous ces beaux principes que nous essayons de transmettre à nos enfants, sans pour autant réussir à les appliquer avec autant de rigueur à nous-mêmes ! Car tenons-le nous pour dit : nos enfants apprennent avant tout par imitation… Toute l’énergie que nous pouvons dépenser d’un côté dans l’apprentissage de la politesse et du respect des autres à notre enfant est vaine si, de l’autre côté, nous filoutons au musée sur l’âge de notre enfant, nous ne laissons pas passer les piétons au passage clouté et – au mieux – lançons au vendeur un machinal « bonjour » sans même le considérer du regard.

Et si on assumait enfin ? Drôle, mignon, conceptuel, ouvert, chaque modèle de France XXI véhicule des valeurs qui ne laisseront personne indifférent et qui, à condition que parents et enfants les portent en même temps, donnent un côté family-team assumé.

France XXI - Tee-Shirt - CPMHK

Du body pour le bébé français au débardeur pour la maman française, différentes formes et couleurs existent avec toujours une attention unique portée à la qualité et la noblesse des tissus sélectionnés. Ces Tee-Shirts sont bien évidemment entièrement fabriqués en France, à partir de coton 100% bio pour les modèles “Pour Enfant” et “Pour Bébé” et de coton gaze (un traitement unique qui évite aux modèles de pelucher) pour les modèles “Pour Lui” et “Pour Elle”.

Oui, c’est promis, vous allez pouvoir le porter fièrement bien des années !

Ça vous plaît ? RDV sur le site de France XXI : avec le code PROMO CPMHK00.

Rendez-vous demain à 19h30 pour découvrir le prochain cadeau ! Et en attendant, vous pouvez (re)découvrir les autres cadeaux ici.

Pour découvrir nos cool coachings, cliquez ici !

leo melrose

Quel est, à votre avis, le jouet préféré de votre enfant ? Les jeux de construction ? Les jeux de société ? Les figurines ? Eh bien, rien de tout ça… Le jouet préféré de votre enfant : c’est vous !

La vidéo suivante mérite vraiment qu’on prenne deux minutes pour la regarder. « Que souhaiterais-tu demander à tes parents à Noël ? » (et non au Père Noël !!)  Voilà la question qui a été posée à dix enfants.

Si avant je pensais que jouer avec son enfant c’est bien mais c’est réservé à ceux qui aiment jouer avec leur enfant, j’ai découvert qu’il en était tout autrement en rencontrant Cécile, la créatrice du blog Leo-Melrose 

Jouer n’est pas juste un truc que notre enfant aime faire : jouer c’est LE mode privilégié de communication de notre enfant. C’est l’outil qu’il va utiliser pour apprendre, pour comprendre, pour vaincre ses peurs… Le jeu est bien plus qu’une simple activité pour notre enfant.

Lawrence J.Cohen, le mentor de Cécile,  disait :

Les enfants ne disent pas « J’ai eu une dure journée à l’école aujourd’hui : Est-ce que je peux t’en parler ? Ils disent : « Tu joues avec moi ? »

Et c’est alors à travers le jeu que notre enfant va être le plus à l’aise pour exprimer ses angoisses, ses peurs, ses contrariétés. Pour moi, s’il y a bien un jeu que Joy adore mais que je n’aime pas du tout, c’est quand elle joue « à la maîtresse ». Elle nous parle alors de façon autoritaire, il faut qu’on obéisse, on se fait gronder… C’est vraiment pas très agréable… Mais vous savez ce que j’ai appris grâce aux petits cours de Leo-Melrose sur la Ludique Attitude ? Qu’au-delà du fait qu’elle imite bien évidemment la façon dont son entourage se comporte avec elle, c’était aussi une façon très saine pour elle de libérer sa frustration de la journée, de ce ras le bol d’avoir à obéir aux ordres à l’école ! Intéressant, n’est-ce pas ? Et puis, parfois ce jeu va nous aider à mieux comprendre ce qu’ils ont vécu dans leur journée…

N’avez-vous jamais entendu, après l’avoir contrarié (ou plutôt rendu triste), votre enfant dire :  « De toutes façons, vous ne m’aimez pas ! ». On est alors souvent tentés de répondre « Mais si, on t’aime ! ». Mais une des meilleures façons pour que notre enfant ressente qu’on l’aime, c’est de jouer avec lui, de partager avec lui l’activité qu’il préfère. Comme dit Cécile sur Leo-Melrose , le jeu c’est mettre plus de fun dans notre routine quotidienne, c’est renforcer les liens que nous avons avec notre enfant, c’est embellir l’atmosphère de la maison.

Car jouer ce n’est pas juste sortir une boite de Lego ou un jeu de carte. Jouer, c’est aussi tout simplement une façon de communiquer sur les tâches quotidiennes. Et c’est ainsi que l’on relâche les tensions et qu’on obtient la plus belle coopération de nos enfants ! (Voir article Mon enfant refuse de se brosser les dents.)

« Nos enfants adorent passer du temps avec nous et nous faire plaisir quand on les rejoint dans le monde où ils aiment passer le plus clair de leur temps : le Jeu »

Alors je vous propose de vous faire un cadeau : je vous offre dix mini-cours à la parentalité ludique de Leo-Melrose, qui vous donneront envie de faire un premier pas vers la ludique attitude. J’espère qu’ils vont plairont autant qu’ils m’ont plus.

Bonne fin de semaine à tous et jouez bien !

Voilà ! Vous avez découvert le dernier des 10 Cool Cadeaux pour un Happy Noël. Vous pouvez (re)découvrir les 9 premiers cadeaux ici. J’espère qu’ils vous auront plu et inspirés !

Pour découvrir nos cool coachings, cliquez ici !

Ocarina

Ocarina

Permettre à nos petits d’être AUTONOMES quand ils ont envie d’écouter une musique ou une histoire, ce n’est pas demander la lune, non ? Et pourtant dans les faits, ce n’est pas très simple ! Chez nous, nous leur avons d’abord permis de mettre des CD dans la mini-chaîne, un mois après, la mini chaîne été cassée et les CD rayés…

Bon, eh bien il ne reste plus que l’iphone : « Maman, je peux avoir une vidéo ?! » « Bah non, on a dit qu’on écoutait de la musique… » « Mais qu’est-ce que tu as fabriqué ?! C’est quoi ce mail plein de smileys que tu as envoyé à mon boss ? ». Non, vraiment, ça ne pouvait plus durer. Alors à Noël dernier, nous avons décidé d’offrir à nos enfant de 1 an et demi et 3 ans et demi un lecteur MP3… Évidemment, un mois plus tard, plus de piles.. Le temps d’en racheter, deux mois après, il fonctionnait à nouveau.  Mais au bout d’un mois – que nous avons passé à répéter « Moins fort ! » – il était déjà cassé ! Et si on en croit le SAV, nous n’étions apparemment pas les seuls dans ce cas de panne, disons… accélérée…

Si vous êtes comme nous, que vous n’aimez pas trop les écrans et que vous aimeriez que vos enfants puissent écouter de la musique ou des histoires en toutes circonstances, sans avoir à faire appel à vous, ni avoir la possibilité de mettre le son à fond ou de tout casser, mais sans non plus vous encombrer d’un nouvel objet imposant, eh bien ce n’est pas en France que vous allez pouvoir le trouver pour le moment… Mais Cool Parents Make Happy Kids l’a déniché pour vous : il s’agit d’Ocarina, un lecteur de musique portatif innovant, conçu par une start-up italienne. Il fallait le trouver !

Ocarina - CPMHK

Il est beau, n’est-ce pas ? Mais Ocarina n’est pas que beau, il aussi très solide (et chez nous, c’est un critère important !), léger (important aussi quand votre enfant a l’habitude de se le faire tomber sur le pied…) et même, cerise sur le gâteau, il est… mordillable ! Du coup, votre petit de 9 mois, qui met tout à la bouche, va lui aussi pouvoir écouter de belles mélodies ou de jolies histoires sans risquer l’intoxication. Car s’il a envie de s’en servir pour faire ses dents, pas de soucis : c’est du plastique alimentaire, fabrication 100% Toscane ☺ En plus, et ce n’est pas si évident, le système est bien fait car l’enfant peut facilement choisir entre sa playlist histoires, sa playlist musiques dansantes ou encore sa playlist musiques calmes.

Et si vous l’autorisez à écouter une petite histoire ou musique avant de s’endormir, tout est prévu sur Ocarina !

  • dans les réglages de base, le  niveau sonore est bloqué pour l’enfant et n’est accessible que dans le menu réservé aux parents
  • Vous pouvez programmer l’extinction de l’appareil X minutes après le coucher
  • un mini-écran s’allume : ainsi l’enfant pourra changer de chanson ou d’histoire même dans le noir !

Ocarina - CPMHKEt pour les gens mal organisés (comme nous) : pas besoin de courir racheter des piles – Ocarina se recharge grâce à un port USB universel )

Bref, nous, on a été conquis (comment ne pas l’être ?!) par cet objet de qualité, qui durera bien des années.

Livré dans un très joli packaging :

  • Garantie : 2 ans
  • Possibilité de mettre un casque
  • Tous formats audio acceptés : MP3, OGG, AAC
  • Batterie à ions de lithium, haute capacité
  • Mémoire interne : 4gB. Jusqu’à 10 enregistrements de 10 minutes chacun et jusqu’à 20 playlists de 20 morceaux chacune.
  • Matériel : structure en matière atoxique et haute résistance ; revêtement gomme antichoc certifiée FDA pour l’utilisation alimentaire
  • Batterie rechargeable aux ions lithium – durée : jusqu’à 15 heures d’utilisation. Rechargement par prise micro USB. Durée du chargement : 3h30
  • Dimension : 19 X 8,5 X 2,8 cm
  • Poids : 200 gr

Rendez-vous demain à 19h30 pour découvrir le prochain cadeau ! Et en attendant, vous pouvez (re)découvrir les autres cadeaux ici.

Pour découvrir nos cool coachings, cliquez ici !

cahier de dessin animé

cahier de dessin animé

Voilà un petit cadeau qui fera sensation… En l’an 2016, nos enfants peuvent désormais transformer leurs coloriages en… dessin animé ! Grâce à ce cahier de dessin animé (aux Éditions Animées), la magie s’installe dans notre maison « Regardez les enfants, je vais prendre en photo le dinosaure que vous avez colorié et il va s’animer… » « Ohhhh !» spontané de Léon et Joy impressionnés.  C’est parti ! On a eu droit à l’histoire du Diplodocus en boucle ! Ce qui leur a d’ailleurs permis de comprendre comment cet herbivore sans défense a pu survivre des millions d’années au milieu des dinosaures carnivores et féroces… « Mais maman, on peut pas le faire sortir de l’Ipad le dinosaure ? J’aimerais bien qu’il sorte de l’Ipad… » Certes, la technologie a progressé, mais pour qu’il sorte, il va falloir attendre encore quelques années…

A l’origine de cette start-up, Claire Fay – artiste spécialisée dans les coloriages pour enfants comme pour adultes – a eu envie de donner aux coloriages un peu plus de magie en les animant. Elle a alors eu l’idée de créer un cahier de dessin animé ! Il a très vite rencontré un succès fou avec déjà plus de 100 000 exemplaires vendus en quelques mois, en France et à l’étranger…  Claire a même été l’invitée d’honneur de la Fondation Vuitton pour un grand atelier de coloriage participatif, qui a fait sensation.

cahier de dessin animé - CPMHK

Ce que j’aime dans ce cahier de dessin animé, c’est que ça donne envie aux parents de se mettre eux aussi à colorier avec leur enfant, transformant cette activité en petit moment partagé en famille, pour le bonheur des enfants comme celui des grands.

Certains modèles de ce cahier de dessin animé sont instructifs (comme les dinosaures 9,90€ ou la mer à 17,90€), d’autres sont poétiques et féeriques, comme ceux des fables de La Fontaine, qui – au passage – ont l’avantage d’aider notre enfant à réviser les cinq grands classiques de cet illustre poète. Ce qui est sûr c’est que chaque expérience est magique !

Age : tous ceux qui aiment colorier

Rendez-vous demain à 19h30 pour découvrir le prochain cadeau ! Et en attendant, vous pouvez (re)découvrir les autres cadeaux ici.

Pour découvrir nos cool coachings, cliquez ici !

marbotic-CPMHK

marbotic-CPMHK

« Aaaaa a» ; « Sssssss » ; « Ooooooo » : Comment aurais-je pu penser que Léon, qui venait d’avoir deux ans et ne savait pas encore bien parler pouvait déjà connaître le son des lettres ?

A peine le jeu “Smart Letters” de Marbotic entre les mains, Léon prit la jolie lettre en bois en forme de « S » et la tamponna sur l’écran pour s’exclamer en même temps que l’Ipad « SSSSssssssssssss » ! Et cela vingt fois de suite… Oui, les enfants sont vraiment câblés pour apprendre et répéter ! Au bout d’un moment, il changea pour la lettre A et Joy se joignit à lui, pour répéter en chœur l’exclamation du « Aaaaaaaaa ».

Marbotic n’est pas une application comme les autres. D’ailleurs, ça n’est pas une application, mais 3 applis qui fonctionnent en interaction avec un bel alphabet en bois. Les lettres sont interactives, il y a un côté un peu magique quand vous les posez sur l’IPad et que celui-ci les reconnaît.

Les deux qualités de Marbotic qui m’ont décidée à lui décerner le label CPMHK.

La première chose qui me plaît beaucoup, c’est que le cœur du jeu ce ne sont pas les applis, mais les lettres en bois. L’enfant n’est pas plongé dans un monde digital déconnecté de la réalité : il est dans le monde réel avec de jolis jouets en bois qu’il manipule et ça change tout ! Car nombreuses sont les études qui ont montré qu’on apprend bien mieux dans le monde « réel », en manipulant de « vrais » objets et en étant marbotic-2connectés au présent, que dans un monde “fictif” où l’esprit est absorbé par ce qu’il voit sur un écran.

Le deuxième aspect que j’apprécie dans ce jeu, par rapport à d’autres applis pour enfants, c’est qu’elle est « simple » et « épurée ». Elle permet à l’enfant de se c-o-n-c-e-n-t-r-e-r ! Pas d’objet multicolore qui part dans tous les sens, pas de musique super excitante. L’esprit ne s’éparpille pas. De plus, il y a une seule tâche à faire à la fois : par exemple, déposer une lettre et découvrir le son qu’elle fait. Chacune des applications qui accompagnent le jeu en bois a un objectif pédagogique différent : apprendre les sons des lettres ; enrichir son vocabulaire ; associer des lettres pour créer des mots ; etc. A l’enfant de choisir et de progresser à son rythme.

Depuis cette petite séance avec Marbotic, qui date d’un mois, Léon raffole de regarder les lettres qui l’entourent. Il s’amuse à repérer celles qu’il connaît. Et ce que j’admire dans tout ça, c’est que cela ne lui a demandé aucun effort, mais au contraire s’est fait tout seul, par le jeu. Et quelle satisfaction pour lui de pouvoir deviner le son des lettres !

Marbotic 2 CPMHK

Rendez-vous demain à 19h30 pour découvrir le prochain cadeau ! Et en attendant, vous pouvez (re)découvrir les autres cadeaux ici.

Pour découvrir nos cool coachings, cliquez ici !