Nous avons vu, dans les articles précédents de cette quadrilogie sur le coucher, que le truc le plus important pour parvenir à coucher facilement un enfant qui ne veut pas dormir est d’être présent à 100% et de parvenir à rassurer son enfant. Et pourtant, en appliquant ces techniques, il peut arriver que ça ne fonctionne pas toujours ! Et oui, ce serait trop « facile »… Alors voici deux autres ingrédients qui contribuent grandement à la réussite du coucher !

Newsletter

Newsletter

L’EMAIL QUI MET DE LA JOIE DANS VOTRE EDUCATION