Cool Parents Make Happy Kids – Le ForumCatégorie: 0-2 ansChangement non décelé pour la mise au lit bébé 18 mois
Anthony demandé il y a 12 mois

[Dodo]

Bonsoir,

Nous sommes confrontés à une situation un peu inédite qui nous fait reposer nos questions :

Nous vous expliquons : nous sommes les heureux parents d’un garçon de 18 mois (bientôt). Bébé dort sur un matelas posé au sol sans barreaux (suivant le principe de Montessori). Nous suivons très bien un rituel qui fonctionne pas mal et qui a permit à bébé de bien dormir quand un élément du rituel change (par exemple quand nous dormons chez quelqu’un le weekend, qu’il est gardé par un grand-parent, …).

Chaque parent a un rôle à faire au moment du coucher pour la nuit afin qu’il n’y ait pas de préféré et d’équilibrer la charge à chacun. A chaque nuit, on change de rôle.

Le rituel consiste à :
Le parent A change la couche. Le parent B prépare la chambre (volets, lit, turbulette, babyphone, …). Une fois bébé propre et habillé, le parent A le porte au parent B assis qui le tient dans ses bras. Parent A raconte une histoire. Une fois que l’histoire est terminée, le parent A fait la bise et la bonne nuit. Il met en marche la veilleuse et éteint la douce lumière tamisée de la chambre et quitte la chambre. Le parent B pose bébé sur son matelas et s’asseoit à côté pendant une dizaine de minute environ. Au bout de ce délai, le parent B quitte à son tour la chambre. La veilleuse s’arrête juste après. Après bébé dort bien. Quand bébé se réveille la nuit, il pleure et nous signale tout en restant sur le lit.

Mais là un grain arrive : le fichu virus que tout le monde parle. Bébé l’a eu puis les parents. Il y a eu une période difficile. Bébé était bien malade une journée et la nuit. Puis un parent est bien malade et l’autre a fallu tout porter pendant quelques jours. A présent tout le monde va bien et nous allons bientôt reprendre notre quotidien.

Mais là ce qui se passe il y a 4 nouvelles choses :

1) Il est super difficile de le coucher car au moment où le parent B assis va quitter, bébé se réveille et sort de son lit pour le rattraper. Alors qu’avant il restait sur le lit un peu éveillé avant de s’endormir tout seul. Pour qu’il puisse bien s’endormir, il faut que le parent reste minimum 30 min (et même des fois 1h30).

2) Quand bébé se réveille puis rampe (malgré la turbulette) jusqu’à la porte. Il tape et pleure au pied de la porte pour nous signaler au lieu d’être sur son lit.

3) S’il se réveille, nous avons l’habitude de laisser couler 10-15 min histoire de savoir quand ça va se tasser et se rendormir. Mais là nous sommes un peu inquiets à l’idée de le voir s’endormir au pied de la porte au lieu sur son lit.

4) Il se peut que le sale virus a passé “sous les radars” que bébé a les pré-molaires qui poussent… Donc nous lui donnons le fameux médicament avec le doseur rose quand c’est vraiment nécessaire. Mais là il nous dit qu’à chaque fois qu’il a mal aux dents ou à ses parties intimes, nous lui en donnons (tout en respectant le délai). Mais nous avons peur que cette habitude devienne en quelque sorte une droque avant de se coucher :-/…

Là nous commençons à être un peu épuisés (après des coupures dans la nuit, accompagner bébé pour qu’il se rendort, …). Nous envisageons même de le mettre dans un lit fermé (contrairement au principe de Montesorri). Nous envisageons aussi de mettre des étoiles fluo pour le rassurer et aussi l’aider à se repérer dans sa chambre la nuit. Mais nous avons un peu peur des conséquences (lit fermé -> angoisse ? / étoiles fluo -> peur ?).

Nous aimerions avoir des avis, conseils sur des choses que nous n’avons pas vus ou faits attention.

Nous vous remercions d’avance pour vos réponses bienveillantes.

Votre Réponse

Accueil L'appli' Le blog