ForumCatégorie: 0-2 ansCompatibilité Formation – Paternité
Jean-Philippe demandé il y a 2 semaines

Bonjour à tous, je suis futur papa (et extrêmement heureux), mais voilà je suis convoqué à l école de police nationale pour suivre une formation d 1 an à partir de juin. Ma femme devrai accoucher début octobre.
Pensez vous que cela et faisable ? Le planning est : présence le dimanche soir jusqu au vendredi midi 5 mois, puis stage sur son lieu de domicile de 2 mois, puis un mois de congé puis 3 mois de formation.
Ma peur est que je ne soit pas « un bon pere » si je fait cette formation, même si c est pour nous offrir un meilleur avenir
Merci de m apporter vos sentiments !

2 Réponses
Cyrielle répondu il y a 3 jours

Bonsoir
Je trouve que votre message est touchant car beaucoup de gend ne se poserait pas tant de question! 
Si j’ai bien compris le planning de votre formation, vous aurez presque fini les 5 premiers mois très prenants lorsque votre femme accouchera. Ensuite vous ferez un stage de deux mois près de chez vous puis vous profiterez d’un mois de congé pour finir par trois mois de formation. Au final même si vous travaillerez sûrement beaucoup vous serez quand même là pour épauler votre femme et profiter de petits moments privilégiés avec votre petit bout. Ce n’est ni plus ni moins que ce que vivent la plupart des parents. Alors ne vous tracassez pas, si cette formation doit vous ouvrir un avenir meilleur  foncez! Et pensez bien que ce n’est pas la quantité mais la qualité des moments que vous passerez avec votre famille qui est importante et qui restera gravé dans la mémoire de votre bébé! 
Bonne chance à vous!

Nadine répondu il y a 3 jours

Bonjour, le fait de vous en soucier prouve que vous êtes un futur papa soucieux du bien-être de sa progéniture. Après, il faut penser à l’avenir. Cela est très important. Les mois qui suivent risquent d’être très intenses mais le plus important est que vous prépariez l’avenir de votre petite famille. Aimer son enfant, c’est aussi se dire qu’il aura un avenir serein sans peur des lendemains. Ayez confiance en vous. Bon courage.

Votre Réponse