sarah demandé il y a 4 ans

Bonjour,
Maman d’une petite fille de 2ans et demi, nous nous sommes retrouvés avec mon mari face à une situation qui nous a laissé sans réponse pour notre fille pourtant demandeuse … Nous avions la visite de son cousin de 13mois ainsi que de ses parents. Le cousin avait décidé que grimper les escaliers était son objectif et il s’y exerçait sans relâche. Au bout d’un moment son père lassait de lui répéter lui a mis une fessée.  Cela a fait réagir notre fille qui était scotchée de voir ça et qui nous a immédiatement dit ” il a tapé”. Nous étions bien embétés avec mon mari, nous qui lui expliquons pourquoi il ne faut pas taper, qui ne le faisons pas nous-mêmes et nous citons en exemple… Là on ne savait absolument pas quoi dire pour ne pas juger les pratiques de ces parents, mais c’est incompréhensible pour notre fille. Nous en avons rediscuté avec mon mari mais n’avons toujours pas trouvé de solution à cela.
Avez-vous des idées pour solutionner ce problème? Que lui dire pour être cohérent avec nos principes sans être dans le jugement des autres?
Merci d’avance 

2 Réponses
Steph répondu il y a 4 ans

Bonjour, il suffit de dire à votre fille qu’un papa ou une maman a le droit de taper sur le fesses (fessée) si leur enfant fait des bêtises ou n’est pas sage. Je crois que vous vous inquiétez beaucoup pour pas grand chose. Une fessée c’est pas pareil qu’une claque ou un coup de poing, sur les fesses ça fait moins mal. Il faut lui dire que ce n’est pas par méchanceté, c’est pour faire comprendre au petit garçon qu’il doit arrêter. Mais il faut lui dire aussi qu’un enfant n’a pas le droit de donner une fessée.
Bonne chance !

Satsukenda répondu il y a 4 ans

Cela est faux. Les parents n’ont pas le droit d’avoir recours à la brutalité. Cela peut être puni, et la garde de l’enfant retirée. Vous me direz qu’une fessée n’est pas dangereuse, mais au niveau psychologique, à force, si. Cela pourra développer à l’âge adulte, des comportements violents, et d’autres pathologies.
Bon, bien sûr c’est dans les pires cas, mais c’est tout de même possible. Mais quoi qu’il arrive, faire mal à autrui, quel que soit ses liaisons avec lui, est strictement interdit. “Les parents peuvent mettre des fessées au enfants, mais les enfants ne peuvent pas mettre de fessées” Raisonnement bien puéril. Personne n’a le droit de lever la main sur quelqu’un d’autre. Chacun a un corps qui lui appartient à lui seul, et personne n’a le droit de toucher à ce corps. Notre corps est ce qu’on a de plus personnel.

Votre Réponse

Accueil L'appli' Le blog