Cool Parents Make Happy Kids – Le ForumCatégorie: 2-6 ans"Je ne veux pas aller à l'école"
Stefania demandé il y a 5 ans

Bonjour, 
Mon fils Louis de 3 ans est en petite section. Il vient de rentrer à l’école, aussi c’est un milieu tout nouveau pour lui donc je comprends que ce soit potentiellement anxiogène. J’ai pourtant l’impression qu’il aime y être puisqu’il est très heureux à chaque fois d’y retrouver son copain. Cependant tous les matins, au moment où je lui dit qu’on va bientôt mettre nos chaussures pour aller à l’école. Il dit “je veux pas aller à l’école” ou bien “je veux rester à la maison”. En boucle. 
Alors j’ai essayé l’écoute active “Tu ne veux pas aller à l’école”. Mais ça ne donne rien d’autre qu’un “je veux pas aller à l’école”.
Je lui ai demandé “pourquoi?” (mais je sens bien que c’est un peu trop conceptuel).
Alors, j’ai essayé le câlin.
J’ai même essayé de lui dire, bon ben on y va sans toi (ce qui je pressens n’était pas une bonne idée selon l’éducation positive).
Au final, il y va quand même à reculons.
Y aurait-il une technique, un truc que je pourrais faire pour qu’il ait envie d’y aller ? Que ce ne soit pas un problème ?

5 Réponses
ana répondu il y a 5 ans

Tu peux lui faire exprimer des choses par le dessin ou par le jeu.
Par le dessin (s’il se débrouille assez bien pour dessiner des bonhommes), tu lui donnes des thématiques reliées à l’école : dessines moi  “ton école” , ou bien  ” la cours de récréation” ou “la cantine” ou “la maîtresse” et tu lui demandes de te commenter son dessin. Comme ça, mon fils (qui venait de rentrer à la maternelle)  un soir m’a dessinée avec une grande bouche vers le bas  ” :-(” quand,  impuissante face à son comportement nerveux et son mutisme je lui ai dit “dessines moi ton problème”. Je lui ai demandé de me décrire son dessin, il m’e dit “c’est toi quand tu arrives du travail”, le message est clair  ! 
Par le jeu, tu orientes l’imaginaire sur l’école, par exemple les playmobils vont à l’école, et tu le laisses diriger le déroulement de l’histoire. Le mieux c’est de le laisser inventer ce qu’il se passe dans la classe, dans la cours, etc, mais s’il est trop jeune pour ça, tu peux carrément tenter  “Le bonhomme va à l’école, (là tu fais avancer le bonhomme pour que ton fils “accroche”), il n’a pas trop envie d’y aller, tu sais pourquoi ? “. 

ana répondu il y a 5 ans

Peut être qu’il a simplement besoin de passer plus de temps chez lui (vous pouvez essayer de lui demander si c’est ça le problème), et dans ce cas alléger les planning du week-end pour qu’il passe du temps tranquille avec ses jouets et ses parents dans son cocon. Il faut bien ça pour réussir à s’habituer à ce nouveau rythme que constitue la maternelle, que je trouve très éprouvant pour les enfants ! 

Coralie répondu il y a 5 ans

Bonjour,
J’aime beaucoup la réponse d’ana qui propose de passer par le jeu pour exprimer les choses. Je pense que c’est effectivement une bonne idée.
Et s’il ne participe pas, les playmobils qui jouent sont quand meme une manière de lui montrer le déroulé de la journée, et le retour après l’école en particulier. De mon cote, j’ai plusieurs fois utilisé cette méthode pour les déménagements, qui rendent les enfants un peu perdus… et ça les a bien aidés.

Enfin, un dernier point : que se passe-t-il si tu modifies un peu ta technique d’écoute, pour y inclure des pistes, type “Tu préférerais rester à la maison ?” .
Ah, en fait, encore une autre idée : as-tu essayé l’imaginaire ?
Type “Ce serait chouette si on pouvait passer la journée à la maison tous les deux à se faire des câlins…”, tout en avançant vers l’école. Chez moi c’est magique pour la validation des sentiments des petits.

Voilà, j’espère que tout ça pourra vous aider..
Racontez-nous surtout !!

whodunit répondu il y a 5 ans

Ce qui a marché pour moi c’est vraiment de faire des suggestions, car elle était un peu trop petite pour répondre clairement, alors je lui ai dit “tu ne veux pas y aller. Oui je comprends c’est parce ce qu’on est séparés, tu préférerais rester avec moi. Et c’est aussi parce que la maitresse est sévère, elle gronde quelque fois, ça te rend triste. C’est aussi parce qu’on vient de déménager c’est difficile tu connais personne, et puis il y a beaucoup de grands alors toi tu te sens toute petite. Aussi tu es perdue dans tous ces couloirs” etc. etc. etc. Bref j’ai essayé de tout passer en revue. Elle hochait la tete tout du long.
Ca a marché elle se sentait mieux, et quelques jours plus tard elle m’a dit d’elle meme “c’est pas facile pour moi de changer d’ecole” mais ça c’est clairement amélioré.

Il y a aussi un article du blog qui donne quelques clés sur les enfants qui n’aiment pas l’école et la rentrée :
https://www.coolparentsmakehappykids.com/gerer-mieux-rentree-maternelle/

Stefania répondu il y a 5 ans

Merci à vous trois pour toutes ces pistes (je viens tout juste d’avoir une notification de réponse.. 3 semaines plus tard, weird) !
Au final, mon petit nous a dit vouloir rester à la maison avec papa et maman (nous travaillons à la maison ce qui est je pense difficile à comprendre pour lui). Je ne m’inquiète pas de ce qui est de passer du temps avec lui le week end – on est plutôt casaniers.
Finalement, ça se passe plutôt mieux le matin. C’est pas encore complètement rose mais je pense que la verbalisation de son problème l’a aidé.
Merci 🙂

Votre Réponse

Accueil L'appli' Le blog