ForumCatégorie: 2-6 ansQuelle attitude positive/bienveillante adoptée? !
Sophie demandé il y a 3 mois

Bonjour.
Mon loulou a 2 ans et 2 mois.
J’ai 2 « problemes » en ce moment ou plutôt il y a 2 situations principales devant lesquels je suis un peu perdu.
Depuis quelques semaines, petit bonhomme parle de taper untel puis untel. Les gens qu’il aime (nous, ses grands parents, Sam le pompier… ) et ceux qui lui font peur (le loup ?!).
Le truc c’est que dès qu’il n’est pas content ou frustré devant un refus il tape ! Il me tape moi sa maman mais aussi il essaye sur son papa.
Je fais de très gros yeux et le gronde, fort.
On l’a fait s’assoir le temps de se calmer une fois, face à une grosse colère mais j’ai des doutes sur la technique…
Que pourrais je faire ?! Pour qu’il comprenne que c’est mal et qu’il ne soit pas le faire (ce que je lui répète beaucoup).
Et 2eme situation problématique du moment : le sommeil ! Il ne veut plus dormir seul, et de réveillé beaucoup la nuit ! Sa chambre est à l’étage et notre sol craque énormément alors l’astuce que j’ai trouvé pour ne pas le réveiller au moindre mouvement : je m’assoie en haut de l’escalier (face à sa chambre), j’ai accroché une longue ficelle à sa poignée de porte, je le rassure et petit à petit je ferme la porte en tirant du la ficelle… Ca fait une semaine que je fais ça, ca marche plutôt bien malgré qu’il faille entre 30min et 1h environ…
Mais maintenant c’est même à la sieste !!!
Crises, larmes, hurlements ! J’ai peur qu’il se fasse mal ou se mette en danger ?! Et j’ai peur qu’il n’ai plus confiance ou qu’il se résigne…
Je me sens nulle !
Que puis je, dois je faire pour agir de la manière la plus adaptée et bienveillante dans ces 2 situations s’il vous plait ?!
Je suis perdue…
Merci beaucoup pour vos réponses et bonnes fêtes à tous

2 Réponses
Nadine répondu il y a 2 mois

Bonsoir, 
Votre enfant grandit et pour lui c’est compliqué d’apprendre la frustration. Le fait de le calmer est une très bonne technique. Mon fils aîné entrait dans des colères terribles quand on lui disait non. Par contre, son frère est plus cool et il sait gérer la frustration. Tout dépend du caractère. Restez bienveillante mais ferme. Il ne doit pas taper ! Lui parler est important. Pour les cauchemars, lui laisser une petite veilleuse est une bonne idée. Votre enfant a besoin d’être rassuré. Essayez peut-être de rester près de lui le temps qu’il s’endorme. En tout cas, ne désespérez pas. 

Julie répondu il y a 2 mois

Bonjour Sophie,
Je vois que la situation que tu traverses est assez difficile, avec beaucoup de remise en question…
Mais la bonne nouvelle c’est que tu fais preuve de deux choses : de la créativité et de la bienveillance !
Tu recherches des solutions et c’est avant tout cela être bienveillant !
Ensuite pour ta problématique numéro 1 :
le fait de taper chez un enfant vient souvent du fait qu’il passe par une période d’affirmation de soi et qu’il n’a pas les outils, les ressources ou les moyens pour exprimer son positionnement autrement.
Le fait de « taper » ceux qu’il aime est aussi un moyen de se rassurer en vérifiant que vous ne partirez jamais, qu’il a sa place, même quand il va trop loin.
La question est donc : a-t-il suffisamment de moments, de situations où il peut s’affirmer et choisir ?
Il faudrait que nous en reparlions plus précisément pour pouvoir mieux t’aider et trouver des solutions adaptées si tu le souhaites.
Pour ta problématique numéro 2, il y a de très grande chance qu’elle soit en lien avec la possible résolution de la premiére.
Le coup du fil à la poignet progressif : super créatif ! J’adore !
N’hésites pas à me contacter si tu le souhaites 🙂 On peut peut être s’aider ?
 
Julie c’est par ici
 

Votre Réponse