Pierre demandé il y a 2 mois

Bonjour,
j’ai un enfant de an, qui dès qu’il voit que je me lève, commence à paniquer. Et se met à pleurer quand je suis hors de sa vue.
Le context familial est que je suis séparé de sa mère, elle s’en occupe de temps en temps, mais pas plus de 4 jours sinon elle ne le supporte plus. Avec elle il est ingérable, il pleure toute la journée, ne mange pas beaucoup et ne fait pas ses nuits. Je n’ai aucun de ces soucis, il est énergique, il a besoin d’attention, mais comme tout bébé. Il est même très calme et sans caprice. Je fais en sorte de subvenir à ses besoins et de respecter son repos. Le seul soucis c’est qu’il pleure dès que je ne suis plus dans son champ de vision (sauf pour dormir). Je me doute que les premières réponses seront sur une angoisse de séparation, du fait que je soit absent quand il est avec sa mère, comme-ci je pouvais partir travailler et ne jamais revenir (on devrait appeler ça l’angoisse du paquet de clope ^_^). Est-ce que votre enfant à déjà eu ce comportement ou que vous connaissez ce type de peur et m’indiquer comment remédier à sa peur, lui faire prendre confiance en lui et/ou en ma présence ?
Merci d’avance pour vos réponses.

1 Réponses
juu répondu il y a 2 mois

bonjour, je mise beaucoup sur l’apprentissage, la répétition , le respect des rituels et donc pareil pour les séparations. j’essaie de faire confiance à ma fille et de l’incarner au mieux. quand je pars, même pas longtemps, je lui dis où je vais, que je reviens la chercher avec des repères compréhensibles et à peu près toujours le même langage adapté à sa compréhension. et je fais une séparation qui ne dure pas dans le temps. je travaille ma posture, c’est à dire visez la sérénité (et ce n’est pas facile au début !) ça c’est une chose que vous pouvez maitriser à peu près qui va drolement l’aider à continuer de se sentir bien avec vous à mon humble avis. Le facteur “mère qui ne le supporte pas plus de qq jours” est forcément à prendre en compte dans la balance mais vous ne pouvez pas y faire grand chose sauf si vous ne le sentez pas en sécurité, à vous de faire le nécessaire pour le protéger . si ce n’est pas déjà fait , commencez par faire tout ce qui est dans votre possibilité pour que la maman soit en confiance, et soit le mieux possible avec lui, même si vous êtes séparés… maman en confiance = bebe en confiance. dsl je n’ai aucune idée de ce que vous avez traversé et des efforts que vous avez probablement déjà fait…. si vous avez tout essayé, construisez tout ce que vous pouvez de solide de votre côté , c’st déjà ça de gagné pour lui ; la mère a de l’importance mais n’est pas toute puissante !
+ l’amour l’amour l’amour, et faites vous/lui confiance de tout votre coeur, ça apporte enormément de choses. Ma fille ne nous a jamais connu ensemble, elle s’est donc construite dans un schéma “séparé” . on a été dans un schéma conflictuel mais toujours en visant son bien-etre, le temps a fait son travail c’est revenu au calme. . j’avais tres tres peur lorsque son papa est décédé il y a trois mois qu’elle se sente abandonnée. suite à des conseils avec les pédopsy d’un service spécialisé , je l’ai accompagnée pour commencer à ce qu’elle se construise une image de ce que c’est être mort. Je lui ai répété que rien n’est de sa faute et que son papa l’aimait et ne l’a pas abandonnée. même si la situation est différente, peut-etre que vous pouvez lui parler dans ces termes à propos de sa mère , c’est à dire lui dire qu’elle l’aime même si elle a tel ou tel comportement avec lui et qu’ il n’y peut rien, que ce n’est pas de sa faute, que vous vous l’aimez aussi et qu’il peut en parler (même s’il ne parle pas encore …) ça reste ma façon de faire mais à force de répéter les choses de manière simple et sans détours, ma fille a bien compris que papa ne reviendrait plus à la maison ni ailleurs. . bref cela pour vous dire que parler de la situation et surtout de sa non responsabilité par rapport à sa mère peut aussi etre une manière de lui ouvrir la porte (même si ce n’est pas aujourdhui quil s’en saisira) et de lui offrir un espace de confiance, sécurité. c’est surement déjà le cas puisque vous décrivez un enfant calme quand il est avec vous. la séparation c’est un apprentissage, ça nous déchire le coeur et ça peut parfois prendre plus de temps pour certains enfants et on peut largement les comprendre. je vous souhaite beaucoup de beaux moments avec votre enfant

Votre Réponse

Accueil L'appli' Le blog