ForumCatégorie: 2-6 ansMon enfant fait caca dans sa culotte
Astrid demandé il y a 3 ans

Bonjour, 
Nous rencontrons avec notre fils de 3 ans des difficultés au niveau des selles car il ne veux pas du tout faire dan sales toilettes, dans le pot ou la couche. Il a déjà fais plusieurs fois aus toilettes ou pot mais c’est très rare. Le reste du temps il faut dans son slip en journee n’importe où , à l’école en sortie…
nous avons essayer pleins de manière chantage, forcing, cool etc mais il bloque. 
Je suis de plus en plus convaincu qu’il faut qu’on le laisse tranQuil et ne plus reagir quand il fait dans son slip, dédramatiser et ne plus le essayer de le forcer. Car la ils voit que Ca nous agace et Ca le bloque.
seulement le papa n’est pas de mon avis il pense qu’il faut qu’on le gronde, qu’on le punisse, qu’on le prive de sa tétine, de ses jeux etc. 
Je ne sais pas comment lui faire comprendre que Ca ne fait qu’empirer là situation. 
Pouvez-vous m’aider ???
 
merci d’avance 

16 Réponses
Astrid répondu il y a 3 ans

Personne est dans ce cas ou n’a connu une telle situation ?
merci 

Elodie répondu il y a 3 ans

Bonjour Astrid,
En effet je ne pense pas que le gronder soit la bonne solution. En avez vous parlé avec votre enfant) ? Peut-être que quelque chose le bloque ? Il a peut-être eu peur une fois ou été mal à l’aise ou encore ressenti une douleur. Peut être qu’en cherchant vous pourrez débloquer la situation. Le probleme est malheureusement que lorsque les enfants se retiennent ils sont parfois constipé et cela peut leur faire mal ensuite. Du coup c’est un cercle vicieux.
Comme vous j’aurais tendance à dire qu’il faut dédramatiser.
Il y avait eu sur le blog un article sur la propreté de l’enfant avec des retours de parents, peut être y trouverez vous quelques clés pour l’aider à dépasser ce blocage.

https://www.coolparentsmakehappykids.com/proprete-enfant-meilleurs-conseils
Je vous souhaite bon courage !

Moon répondu il y a 3 ans

Bonjour Astrid,
Nous sommes dans ce cas depuis 1 an. Notre petit garcon de 5 ans est encoprésique et cela nous rend tous très tristes; surtout après tant de bons moments.
Nous avons pratiquer l’hygiène infantile avec bonheur car nous souhaitions que Jules (nom d’emprunt) profite de son apprentissage au maximum. Pour nous parents, il nous emblait juste qu’il aille à son rythme. Il a été propre à 2 ans puis 6 mois plus tard nous avons déménagé à l’étranger: le Papa était toujours en contrat en France le temps de trouver un nouvel emploi et moi j’ai du avoir recourt à une crèche. Une catastrophe avec 1 accident de caca qui a déclenché un premier blocage psychologique. Le manque de proximité ne m’a pas permis de me rendre compte tout de suite de ce problème. Puis il y a eu l’école avec dans ce pays une culture qui ne permet pas aux éducateurs de rester proche des petits aux toilette – j’ignorai également ce point.
Nous avons accepter le trauma: l’encoprésie est une maladie. Dans notre cas une encoprésie secondaire (Jules a déjà été propre par le passé). Nous avons rechercher de l’aide dans les médecines douces mais celles-ci sont peu déployées ici. Nous avons donc consulter notre médecin généraliste et une fois un pédiatre. Nous devons faire en sorte que ses petits intestins soient « vides » régulièrement, nous avons stoppés les énervements (jamais évident) et gardons à l’esprit que celui qui en souffre le plus, c’est bien notre petit bonhomme!! Nous avons commencé par l’alimentation: pas de produits laitiers, des fruits et des légumes, de l’eau suffisamment.
Nous avons adopté une routine afin de nous rendre ensemble aux WC en fonction du « timing » et j’aménage notre salle de bain afin que l’endroit soit agréable – cuvette réchauffée avec une protection lavable achetée sur internet, marche pied, crayons lavables pour écrire ensemble sur les murs en carrelage.
Nous sommes sur la voie, avec amour. C’est tout ce que nous avons trouvé pour le moment. C’est parfois très difficile, beaucoup de tension dans le couple aussi. Nous sommes en plein dedans mais nous croyons qu’avec de la douceur, cela pourra aider Jules sur son chemin.
Si vous avez des conseils, des idées, elles seront bienvenues! Merci à vous parents!

Moon répondu il y a 3 ans

Un partage pour aider Astrid – et qui fait plaisir de partager en tant que parents: nous avons arrêté de parler du sujet, je guide Jules environ 15 min après chaque repas aux toilettes. Nous avons reorganisé la salle de bain. Nous jouons dans cet espace et visionons une courte video sur YT, « le caca content ». Je lui masse le ventre doucement et lui dis que je comprends qu’il aie peur – il a peur d’avoir mal, « on respire »… Nous avons eu quelques râtés mais aussi beaucoup de succès. Il y a si peu de ressources disponible pour aider les parents. On doit soutenir ces petits bouts, ce sont eux qui en souffrent le plus, ce n’est pas leur « faute ».
En observant quand l’enfant a besoin et avec plusieurs tentative, j’ai confiance! 

Aurélie répondu il y a 2 ans

Bonjour. Je lis vos témoignage qui date de 1 an.. Je voulais savoir quand est il aujourd’hui.  Car mon fils de 5 ans  fait toujours caca dans sa culotte ça le dérange pas. Il peut même dormir avec.  Mais ça commence  à poser bcp de problème à l école avec la nounou…    Il ne veux absolument pas aller au toilette. On a commencer la propreté à 2 an et demi il a fait caca une fois au pot ça  été fini dès crise de pleur d avoir vu son caca au pot en plus la propreté arrivait  la naissance de ça sœur ce qui a pas été simple..  J ai tout essayer  puni gronder chantage ignorer laisser aller.  Rdv osteo. Kisesuologue.  Il ai suivi par une spy.. Je sais plus quoi faire… Une maman désespérer. Car ça sœur bientot 2 an et demi j’ai encor rien fait avec elle. Peur que ca fasse pareil 

Niama répondu il y a 1 an

Bonsoir,
Je vous ecris ces mots en étant désespérée. Mon fils de  6ans et 8mois fait toujours pipi et caca dans sa culotte. Je ne sais pas ce que je n’ai pas fait lavec lui mais là je suis a bout. Ce que je ne comprebd pas c’est que ca ne le dérange pas, j’ai tout fait, grondé, crier dans tous les sens, punir, aucun resultat. Nous avons déménagé dernièrement, et pendant presque 1 moi il n’a rien fait, j’etais très contente, je suis dit ah c super il l’a fait, il avait besoin de changement mais il y a quelques temps, il a commencé a refaire la même chose et encore pire, c’est caca et pipi. Pour le pipi il avait arrêté cet été et là c’est de retour joir et nuit. Il refuse de mettre ma couche et me dit maman je suis grand, et je ne l’oblige pas, je quus vraiment a boit et je ne sais plus quoi faire. Faut’il le laisser a son rythme ? Mais combien de temps ca va prendre ? Il aura dans pas longtempq 7 ans… merci

Elodie répondu il y a 11 mois

Bonsoir aux dernières venus, avez-vous trouvez une solutions ? Moi non plus je n’y arrive plus nous sommes en janvier , mon fils de 5 ans et demi entre au CP à la rentrée prochaine,  nous en avons parler au médecin, il a été suivi par 2 pédopsychiatres , rien à changer toujours pipi et caca dans son slip … je n’en peux plus, tellement que ça me ronge de l’intérieur, et je me retiens pour pas tout exploser chez moi … même mon couple est sur la corde, on se dispute souvent à cause de ça, ça devient problématique et hyper stressant. J’ai toujours l’appréhension qu’il va revenir de l’école avec ses vêtements  » sales  » ça me hante…
Aujourd’hui il vois la psychologue de l’école mais c’est pareil ce n’est pas un suivi.. pour voir son comportement car à l’école ce n’est pas ça non plus, il est dans le déni, c’est toujours la faute des autres, il est sans cesse en confrontation avec les autres enfants de son age, il veux faire la loi, il n’arrive pas à ce mettre d’accord, apparemment il tape, pousse, quand il rentre il fait comme ci de rien était, il m’en parle pas.. enfin bon je pense que tout ça ai du a un problème psychologique, je pense que son problème d’encoprésie, son caractère joue fortement dessus , on a beau lui parler , lui poser des questions, il dit je sais pas pourquoi, j’arrive pas a aller aux toilettes alors que tout va bien au niveau transit, intestin etc…
j’ai même été jusqu’à le mettre au coin,le chantage, lui faire laver ses slips, rien y fait c’est énervant, il prenais ça pour un jeu , il veut toujours que je le change a la lingette comme sa soeur, il ne veut pas se  » salir  » les mains, il ne veut meme pas aller aux toilettes alors je ne sais pas ce qu’il a , peut etre de peur de s’essuyer… je n’en sais rien
quand il est dans le salon , il se fait pipi dessus alors que les toilettes sont a 5metres … j’aimerais comprendre, j’aimerais qu’il guérissent rapidement au niveau de la propreté , si vous reconnaissez votre enfant dans mon petit récit, qu’il s’en ai sorti, pourriez-vous m’aidez svp …

Manon répondu il y a 7 mois

quand je lis votre articles j ai le même problème avec mon fils je ne sais plus quoi faire 

Cristina répondu il y a 5 mois

Moi la même chose. Ça me fait mal au cœur. Je suis perdue…et je ne trouve pas la réponse ou le médecin qui pourra m’aider.

Carole Callais répondu il y a 5 mois

Chère Elodie, Manon, Christina,
Je veux commencer par vous dire que votre fatigue, peur, exaspération… est naturelle !
Une fois écarté les problèmes médicaux qui soit d’ordre physiques et mentaux, il faut se rendre à l’évidence, c’est un moyen de communication. Certe pas efficient mais bien réel.
Je vous propose de mettre en place quelque chose qui fonctionne chez mes patients : 
Premièrement (et c’est ce qu’il y a de plus difficile) on dédramatise !!! On fait comme si de rien était quand il se fait sur lui, on lui met à disposition des vêtements propre et on l’envoie se nettoyer simplement sans aucun jugement. En revanche, chaque jour où rien ne se passe, on lui fait coller un super autocollant sur un calendrier. On ne remarque jamais l’échec mais on félicite la réussite. On ne lui pose surtout pas la question en sortant de l’école, on crée simplement un rituel avant le couché où on fait le point. Alors, aujourd’hui, tu as gagné l’autocollant ? Oui : bravo !!! Non : demain peut-être. 
Il faut vous astreindre à ne plus laisser transparaître la moindre émotion négative. N’exprimez que des félicitations quitte à pleurer dans votre coin. Si il n’y a plus de combat, le comportement ne trouvera plus aucun intérêt à ses yeux et sans qu’il s’en aperçoive, sa disparaîtra.
Surtout, n’imaginais pas que se soit contre vous, c’est pour communiquer avec vous mais ça n’est pas contre vous. Votre enfant se bat avec les armes qui sont les siennes.
Je reste à votre disposition pour toutes questions 

GIgi répondu il y a 5 mois

C\’est larmes au yeux que je vous ecris.
Mon petit bonhome de 3 ans et demi etait propre depuis 1 an caca pipi meme la nuit depuis  6mois.. cacommence caca dans la culote et la depuis 2 mois… plus de caca au toillete que dans les culottes il est constipé… il a des souilles 2 a 3 fois par jour.
On eu une petite fille il y a 6 mois il est adorable avec ca soeur je lui donne toute l\’attention possible.
Mais ça me bouffe cette situation… surtout quil etait propre et quand je lis certains commentaires…
Je vois pas le bout… il a t\’il des mamans a que tout c\’est rentré da s l\’ordre???
Merci

Stéphanie répondu il y a 4 mois
  1. Merci pour vos témoignages. Ici petit garçon de 5 ans et tout pareil, pipi plusieurs fois par jour dans le slip et caca aussi dernièrement. Je vais essayer de ne rien montrer de négatif, ca va être difficile..
Stéphanie répondu il y a 4 mois

Merci pour vos témoignages. Ici petit garçon de 5 ans et tout pareil, pipi plusieurs fois par jour dans le slip et caca aussi dernièrement. Je vais essayer de ne rien montrer de négatif, ca va être difficile..

Valériane répondu il y a 1 mois

Bonjour, 
je suis dans le même cas, mon petit garçon de bientôt 4 ans n’a jamais été propre pour les selles. Il se cache et essaye de se retenir mais forcément ça laisse toujours des traces.. impossible de le faire aller aux toilettes. J’ai essayé de le gronder, de l’ignorer, de le récompenser.. rien ne fonctionne. Je suis démunie et ça commence à être très très compliqué à l’école. Ses copains se moquent de lui parce qu’il sent le caca, la maîtresse songe à ne plus l’accepter l’après midi parce qu’elle en a marre de le nettoyer et de lui changer ses slips… je suis à bout de nerf. Je pense l’emmener voir un psy mais est ce vraiment la solution… 

Stéphanie répondu il y a 1 mois

Je reviens vers vous pour poursuivre mon témoignage: mon garçon grandit et son petit frère est maintenant plus propre que lui. J’ai cru je cela l’encouragerait mais non. Au début il demandait à aller voir un médecin ce que nous n’avons pas fait. Il disait qu’il ne pouvait pas être propre mais je sais que si. Dernièrement,nous avons passé plus de temps ensemble ou peut être de meilleure qualité.. Son discours change: maman, tu m’as manqué, je t’aime, tu es mignonne,.. Alors oui il est dans sa.phase amoureuse de moi mais je me sens plus confiant et je constate qu’il est bien plus propre qu’avant! J’ai vraiment l’impression que ca ne dépend que de lui. C’est assez difficile pour nous parents car nous sommes très très presents, beaucoup plus que nos parents à son age mais peu importe, ce petit garçon ne le sait pas et il a besoin de plus.

Gwen répondu il y a 7 jours

Bonsoir, 

Je ne connaissais pas du tout ce terme. J’ai l’impression revoir mon quotidien dans vos récits et merci pour vos témoignage. Ma fille a eut récemment 5 ans, à l’école elle n’est plus du tout propre hors à la maison pas de problème. Presque tous les soirs elle rentre avec des affaires souillés…. Nous avions eut un entretien avec la maitresse, elle nous propose de lui mettre des couches culotte pour l’école parce qu’elle en a marre de nettoyer et de devoir désinfecter ce qui peut se comprendre. Mais hors j’ai peur qu’elle régresse totalement que ce soit à la maison et à  l’école. Nous aurons rdv prochainement avec le médecin qu’en avait déjà vu il y a deux pour le même problème mais qui pour lui n’était rien juste réapprendre la propreté à des heures fixes…. Nous avions eut également un suivi psychologue d’école qui n’a pu aboutir avec le premier confinement. De mai à juin il n’y avait plus d’accident à l’école jusqu’à la dernière semaine de l’année scolaire parce que mon mari avait été hospitalisé.. Son anxiété a clairement augmenté en flèche…. C’est épuisant pour elle comme pour nous
J’espère que ça leur passera  bon courage 

Votre Réponse