ForumCatégorie: 2-6 ansDifférences d'approche éducative des adultes (Parents, nounou, grands parents…)
Z demandé il y a 3 ans

Bonjour,
J’ai une question d’ordre général portant sur les enfants accompagnés par plusieurs adultes dans leur développement.
Que faut il faire si les adultes n’ont pas la même approche? (et  que la discussion entre les adultes est rendue difficile par la divergence des points de vue.)
Par exemple, on peut imaginer un cas où le père peut avoir une approche « traditionnelle » tandis que la mère peut avoir une approche « cool parent » et le personnel d’école avoir une approche « militaire »… Est ce que l’enfant va devenir happy en présence de la mère ou au contraire il va vider toute sa frustration quand il vera sa mère (car elle au moins elle est cool.) ?
 
 
 

5 Réponses
Audrey répondu il y a 3 ans

Bonjour, je me pose la même question merci!
J essaie de mon côté d expliquer au personnes qui entourent mes enfants ma démarche de bienveillance mais je trouve que certaines personnes ont beaucoup de mal à adhérer à l éducation positive . Ils pensent que c est une éducation laxiste car mes enfants ont beaucoup de liberté et ont la possibilité de ne pas être parfait!
Ils ne voyent pas le bénéfice à long terme et je me sens quelques fois perdue face aux regards des autres. 
Comment puis-je leur répondre ?

Mioumiou répondu il y a 3 ans

Personnellement je trouve cela tres bien et très enrichissant que nos enfants soit confrontés à d’autres modes d’éducation, d’autres façons de faire, d’autres façons de voir les choses… Ca ne les lèse pas, au contraire, ca apporte du +, des choses auxquelles on avait pas pensé, des bonnes idees qu’on peut emprunter par la suite…
Qui plus est, ca me paraît compliqué d’imposer une façon de faire à son entourage, nounou, maîtresse, ATSEM, parents des copains… C’est pas possible! et moi ca m’embêterait que quelqu’un me dise comment me comporter avec son enfant… 
Lorsque mes filles sont chez leur grand-mère, c’est mamie le chef! Lorsqu’elles sont à l’école, c’est la maîtresse qui impose ses règles; lorsqu’elles passent l’après midi chez des copines, elles doivent écouter leurs parents… 
Il y a une seule chose que je n’accepterais pas c’est la fessée (les grands parents le savent donc ils ne le font pas, les maîtresses jusque là ont été top, la nounou idem…mais si ca devait arriver à l’avenir j’interviendrais fermement pour dire que je ne veux pas qu’on frappe mes enfants!!)

Charlotte répondu il y a 3 ans

Bonjour Z,

Oui vraiment pas toujours évident, et ce n’est la même façon de gérer des divergence avec le conjoint qu’avec la maîtresse ou la nounou. Pour la nounou personnellement je ferai le choix d’une nounou bienveillante, et si ce n’est pas le cas, soit je lui offre des livres sur le sujet, soit je change de nounou. Pour l’école, on ne peut pas changer les autres, la seule chose que l’on puisse faire c’est de parler avec notre enfant pour l’aider à surmonter ses difficultés avec une autre personne, et éventuellement aller parler à la personne en évitant de critiquer sa façon de faire, mais plus en exprimant les sentiments de notre enfant « En ce moment notre enfant a peur d’aller à l’école, il nous a dit qu’il avait l’impression que la maîtresse ne l’aimait pas , etc.  » ou encore « c’est vrai que notre enfant fait parfois des bêtises, mais vous avez il n’a pas de mauvaise intention, il ne fait vraiment pas cela pour vous embêter , il a juste envie de rire, même si ses blagues sont déplacées ». Voici deux articles qui j’espère pourront vous aider sur le sujet :

Belle journée à vous,
Charlotte – CPMHK

Thibault répondu il y a 3 ans

Nous ne sommes ni des robots ni des clones. Donc il y aura forcément des différences, y compris au sein d’un couple. L’enfant étant très adaptable et très sensible, il n’y a pas de raisons qu’il ne s’y adapte pas.
Apres c’est quand même important d’être au moins raccord au niveau des valeurs dans le couple – ça va devenir compliqué si on doit faire cohabiter fessee et positive… Mais que chacun ait son caractère et son niveau de tolérance c’est normal. 
A l’école, nous avons fait le choix de Montessori, donc d’une éducation positive à l’école aussi. Mais il va en centre de loisir dans le public, donc avec un modèle traditionnel et ça se passe bien. Il va aussi en vacances chez mes beaux-parents qui sont tradi-psycho-rigides. Ça se passe bien aussi mais il a très bien compris que Papy François n’était pas rigolo. Ils sont adaptables…
Par contre je pense qu’il est bien d’expliquer. Par exemple qu’au centre de loisir ou à l’école il y a beaucoup d’enfants et que donc il est normal que les règles ne sont pas les mêmes qu’à la maison. Et que ces règles sont aussi là pour le protéger – pour éviter qu’il y ait trop de bruit, qu’on puisse le taper, qu’il puisse se perdre… Et qu’il y a des règles pour les adultes aussi – il sait qu’un adulte n’a en aucun cas le droit de le taper par exemple.
Ce qui est difficilement tolérable c’est l’arbitraire. A partir du moment où des règles sont rattzchees à un lieu ou qu’un adulte a un comportement prévisible, ils s’y font bien. 

Evan répondu il y a 3 ans

Bonjour, 
Savoir expliquer à son enfant que les règles peuvent être différentes, c’est important.
Après, certaines personnes de la famille peuvent avoir un comportement tellement à l’opposer de notre éducation que je pense qu’il faut aussi choisir entre : 

  • ne pas laisser ses enfants chez eux, pour éviter de vrais et durables traumatismes
  • ou bien, les laisser, mais avoir bien discuter avant des règles que vous souhaitez pour votre enfant. Ce sont nos enfants, pas les leurs, nous avons le droit de regard et d’éducation sur nos parents et familles proches.

Pour l’école, c’est la même chose : les enfants sont certes adaptables, je suis d’accord, mais il faut aussi par moment décider de changer :

  • en discutant avec par exemple le maître ou la maîtresse pour voir ce qu’il se passe
  • si ça ne fonctionne pas, voire si l’on ne peut pas changer d’instit, d’école (ça arrive bien plus souvent que l’on pense)

 
Au plaisir
Evan

Votre Réponse