Laury demandé il y a 4 ans

Bonjour à tous,
Depuis quelques temps ma fille qui aura 3 ans dans deux mois (je précise qu’elle est très intelligente elle parle parfaitement bien et comprend tout ce qu’on lui dit) me tient tête et dit fermement NON sans que je puisse la raisonner
Par exemple, elle jouait au sable magique et elle en a mit par terre, je lui ais dit ce n’est pas grave d’en avoir fait tomber mais il faut ramasser je t’aide si tu veux on ramasse ensemble, sa réponse a été un grand NON elle s’est assise sur le canapé les bras croisés et n’a pas voulu m’aider malgré mes explications…
Comment ne pas s’énerver dans un moment comme celui là?
Autre exemple, elle ne veut pas se brosser les dents, et je ne peux rien en faire
Dans ces deux exemple quand je lui demande pourquoi elle me répond parce que j’ai pas envie…
Par quelles paroles je pourrais lui faire comprendre que c’est important de se brosser les dents, et que c’est important de réparer ses bêtises?
Merci d’avance pour vos conseils
Laury

4 Réponses
Nadine de maman-conseils-pratiques.com répondu il y a 4 ans

Bonjour, votre fille entre dans la fameuse phase de l’opposition. C’est dur pour les parents mais c’est une période normale de développement pour l’enfant. Elle cherche à s’affirmer, à se différencier de vous. Il faut que vous instauriez des règles claires et précises sans possibilité pour votre fille d’argumenter. Si elle ne veut pas faire ce que vous lui demandez, comptez jusqu’à 3 et si elle ne veut toujours pas, demandez lui de se retirer dans sa chambre et que quand elle sera calmée elle pourra revenir. Et surtout, sachez valoriser le comportement que vous voulez qu’elle ait. Par exemple, quand elle est tranquille, en train de jouer, allez la voir dites lui que vous fière d’elle. Et quand elle fait des crises, ne faites pas attention à elle (en prenant soin qu’elle soit en sécurité quand même). Quand elle s’apercevra que vous faites attention à elle quand elle est calme et pas quand elle est en crise, elle comprendra quel comportement avoir avec vous. Bon courage

Claire répondu il y a 4 ans

Bonjour,
Je m’interroge sur le fait d’ignorer un enfant qui est en crise: n’est-ce pas un enfant qui manifeste un besoin? 
L’ignorance est une forme de violence éducative ordinaire. Aussi, accompagner son enfant même s’il a un comportement qui, de notre point de vue, est inadapté (mais qui n’en est pas moins la manifestation d’un besoin insatisfait) me semble plus efficace et bienveillant.
 
Bien a vous,

Nadine répondu il y a 4 ans

Bonjour, en parlant de crise, je parlais de crise d’opposition où l’enfant est en totale opposition avec ses parents quoi que ces derniers puissent dire et faire. Et ceci n’est pas la manifestation d’un besoin insatisfait, c’est juste qu’il veut se différencier de ses parents, il les teste : c’est un mini ado en rébellion. Quand un enfant a peur, est en colère ou est triste ou autre, bien entendu qu’il ne faut pas l’ignorer, bien au contraire. Notre rôle de parent est d’accompagner notre enfant dans ces états émotionnels qu’il ne comprend pas. 

Claire répondu il y a 4 ans

J’entends ce que vous dites. Pourtant, je maintiens mes dires. Un enfant en crise est un enfant qui, meme s’il est en opposition, n’en rencontre pas moins des emotions fortes et a des besoins. C’est pour cela qu’il faut l’accompagner, et surtout en cas de crise! Il s’agit d’entendre ce qu’il a a dire, meme si nous ne sommes pas d’accord, et de l’aider a traverser tout cela.
Je rajouterai que le concept de crise d’ado est relativement recent, et sujet a de nombreuses remises en cause.
Derriere chaque manifestation forte (et manifestation par exemple agressive), il y a un besoin insatisfait. Je vous invite a decouvrir la communication non-violente selon Marshall Rosenberg: cela met en lumiere les actes de communication chez les petits comme chez les grands.
 
Bien a vous,
 
Claire

Votre Réponse

Accueil L'appli' Le blog