fbpx

Le meilleur moyen pour donner confiance en soi à son enfant

confiance en soi enfant

💥 RAPPEL : Clôture des commandes CE LUNDI pour le carnet complicité parent-enfant (enfants de 5 à 15 ans) 📪 😍👉 ici 

Et voilà mon enfant qui revient avec une mauvaise note à sa dictée, pourtant qu’est-ce qu’il l’avait révisée… « De toute façon, je suis nul Maman ! », une phrase qui nous donne envie de bondir « Mais nooon, tu n’es PAS nul !!! ». On n’aime pas que notre enfant n’ait pas confiance en lui.

Tout comme on ne supporte pas qu’il se décourage à la moindre difficulté. Mais notre envie de lui faire changer d’état d’esprit, suffit rarement à le convaincre, qu’il n’est PAS nul…

Alors comment faire naitre chez lui plus de confiance en lui ? Cette conviction qu’il est capable de progresser, d’évoluer, qui lui donnera l’énergie pour au moins “essayer” quitte à échouer ? Voici 3 astuces.

Astuce N°1 :  lui rappeler tout ce qui lui paraissait difficile et maintenant facile : pour qu’il croie en sa capacité à évoluer

C’est alors que je me suis rappelé, la façon moi-même dont je m’y prenais pour avancer vers des rêves et des envies qui en premier lieu me paraissaient inatteignables… Écrire un livre alors que j’étais “nulle dans ce domaine”, faire des vidéos drôles alors qu’à la base “ce n’est vraiment pas mon truc”, etc. À chaque fois que je sens autant de découragement face au challenge que d’envie, je me rattache à toutes mes petites et grandes victoires passées…


Au début écrire un article de blog me paraissait une montagne, une amie m’a alors aidé “Charlotte, tu sais très bien parler, tu n’as qu’à écrire comme tu parles, plein de gens font cela ! “ Cela m’a donné la force d’essayer. Puis face au challenge d’écrire un livre, je me suis rappelé la difficulté que cela me paraissait la base d’écrire un article de blog, et ma facilité actuelle. Pour faire naître petit à petit chez moi cette conviction que “quand tu as l’impression que ton envie va être vraiment difficile à réaliser, le passé t’a montré qu’il y avait en réalité une possibilité pour que tu y arrives”.

Pour notre enfant, c’est exactement la même chose. Quand celui-ci se sent découragé  « Papa, j’ai touché que 4 balles au tennis, je suis nul ! », on peut lui dire « Mais si je suis sûr que tu vas y arriver ! », mais ce qui l’aidera encore plus c’est de trouver des exemples précis, concrets qui lui rappellent sa capacité à progresser

 « Il me semble que tu n’avais touché que 2 balles la fois d’avant, et maintenant 4. Tu vois, tu as progressé, et si tu continues comme ça demain, tu en toucheras 8, puis 10 puis 1 000 ! Cela demande du temps de progresser. Mais souviens toi de ton toi de l’autre jour où tu n’arrivais pas à faire du vélo ? Tu as continué d’essayer, tu t’es entraîné et après, tu y es arrivé ! ». 

En lui rappelant ses succès passés, toutes ces choses qu’il trouvait difficiles avant et qui lui semble maintenant faciles, on renforce la confiance de l’enfant en ses capacités à évoluer.

Astuce N°2 :  lui permettre de défis plus accessibles pour développer sa confiance en lui.

Une autre chose aussi qui peut lui donner de l’énergie face à un challenge qu’il trouve difficile, c’est de lui donner l’opportunité de relever un défi plus petit, et ainsi d’obtenir une première réussite, qui lui donne la force de s’attaquer ensuite à plus difficile. Car c’est sûr que quand on vient d’essuyer 15 échecs de suite, ce n’est pas simple d’avoir confiance en soi !

Astuce N°3 :  Enfant n’a pas confiance en lui : être précis dans les forces qui l’habitent

Souvent, nous adulte n’avons pas conscience de nos forces ; Et les enfants encore moins. Pourtant, on a tous des facilités différentes de notre voisin, et plus on en est conscient, plus on gagne en confiance en soi, et on va ainsi pouvoir volontairement chercher à utiliser nos forces à NOUS, plutôt que de faire des efforts pour avoir les mêmes que celles notre voisin  !

Et pour que notre enfant connaisse ses forces, c’est plus facile si on l’aide à les identifier ! 

Imaginons que l’on soit témoin à un mariage ; après notre discours, les gens viennent nous voir et nous disent « Top ton discours », « Bravo ! », « Félicitations ! », évidemment on ne va pas cracher dans la soupe, ça fait plaisir !! Mais au moment de préparer le discours du mois d’après (parce que oui, on est témoin à DEUX mariages ;-), il se pourrait que l’on ait comme une petite pression, car à vrai dire, on ne sait pas vraiment pourquoi notre discours a tant plu, ni comment on a réussi cette fois à faire mieux que d’habitude…

Pourtant, si chacun venait nous dire précisément ce qu’il a aimé dans notre discours, « J’ai adoré ton autodérision », «Tes mimiques de visages m’ont tellement fait rire » (alors qu’on ne s’en est peut-être même pas rendu compte !), « Tu vivais ton personnage à 100%, on y croyait tellement, que je n’ai même pas réalisé que c’était toi au début ! », et bien là, nous serions gonflés à bloc, car ils nous auraient fait prendre conscience de nos forces, et nous pourrions nous appuyer dessus pour relever d’autres challenges ! 

Donc pour aider notre enfant à développer sa confiance en soi, n’hésitons pas à être PRÉCIS dans ce que l’on apprécie chez lui. « Ta façon de danser me remplit de joie, car tu te laisses complètement porter par la musique sans restriction. C’est à chaque fois différent, mais toujours très joyeux ! ».

Oui, c’est vrai qu’être précis dans ce que l’on aime chez quelqu’un demande un effort d’observation (et pour cela, certains d’entre nous, ont plus de facilités que d’autres), mais c’est le cadeau que nous aurions tous rêvé d’avoir…

Si la confiance en soi de votre enfant est un sujet important pour vous, je vous propose de renseigner votre email ci-dessous, et je vous enverrai gratuitement le PACK “CONFIANCE EN TOI” de CPMHK : Tout pour que nos petits croient fort en eux ! N’hésitez pas, c’est évidemment gratuit.

Déposer / Voir les commentaires

Nos actualités

ACCOMPAGNEMENT SOMMEIL 💤

coaching sommeil cool parents make happy kids

“Il dort enfin… et nous aussi !” 15 jours d’accompagnement Réserve pour juillet ! > Je réserve ma place

À NE PAS MANQUER :

⚡ Je veux de VRAIES vacances ! De la joie en famille, et du temps pour moi ! Dans l’appli Cool Parents Du 3 au 29 juillet 2024 > Découvrir

⚡ Outil pour éviter nos pétages de câbles Dans l’appli Cool Parents Du 7 au 26 août 2024 > Découvrir

Commentaires

0 thoughts on "Le meilleur moyen pour donner confiance en soi à son enfant"

  1. Gisèle 69 dit :

    Bonjour et merci pour tout ces bons conseils!
    Effectivement, au quotidien on s’oublie et ça va vite, j’apprécie vos exemples bien précis qui répondent aux questions qu’on peut se poser.
    Merci d’attirer l’attention sur une nouvelle façon de communiquer avec son enfant et qui ne peut être que ‘vivre mieux avec son enfant’.

  2. Julie dit :

    Merci beaucoup pour votre article. Je me sentais un peu perdue face au commentaire de la maîtresse “elle doit prendre confiance en elle”, mais là j’ai pleins de pistes concrètes et détaillées qui me reboostent ! Merci

  3. Rehault dit :

    Merci pour tous ces conseils précieux et très bien analysés. Mon mari et moi-même gardons notre petite fille 2 à 3 jours par semaine. Elle a 17 mois et grâce à vos messages nous essayons de faire au mieux avec ma fille et mon gendre. De plus vos conseils sont gratuits ce qui est merveilleux et prouve que vous avez à cœur à aider au mieux les parents qui veulent rendent leurs enfants heureux. C’est grâce à des personnes comme vous que le monde peut devenir meilleur. Un grand MERCI

  4. Imen dit :

    Bonjour,
    J’aime beaucoup votre façon d’aller jusqu’au bout de la réflexion. Merci pour ce rappel que j’ai retrouvé dans des ouvrages mais qui est bien plus développé chez vous.
    Merci encore, je suis abonnée à votre newsletter et je les trouve trouve très enrichissantes.

    1. Anne-Charlotte, CPMHK dit :

      Merci pour votre message Imen ! Belle continuation à vous
      Anne-Charlotte, CPMHK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accueil L'appli' Le blog