Charlotte demandé il y a 4 ans

Bonjour
je suis débutante en parentalité positive, j’ai un adorable petit garçon de 14 mois qui ne dort toujours pas la nuit! Il s’endort au sein (allaitement mixte et à la demande) pour les nuits et les siestes (sinon poussette/voiture pour la journée) je le pose dans son lit (que la nuit, il dort sur moi la journée) et il se réveille 3-4h plus tard vers 00h30-1h, je le rendors au sein et le prends en cododo sinon il se réveille toutes les 1/2h… avez vous des conseils à me donner? Le cododo ne nous dérange pas au contraire, mais nous aimerions bien dormir un peu plus (la fatigue s’est bien accumulée) et je le trouve très dépendant de moi pour le sommeil, j’aimerais l’aider à avoir plus d’autonomie…
je précise que malgré tous les « bons conseils » de l’étourage nous ne l’avons jamais laissé pleurer, et il me réclame beaucoup la journée et je réponds à ses demandes à chaque fois… je m’occupe beaucoup de lui avec plaisir, et il est gardé environ 3-4 fois par semaine par ses grands parents pendant 12h quand je travaille.
si vous avez des astuces pour l’aider à mieux dormir tout en restant dans la bienveillance je suis preneuse!
merci!

3 Réponses
Yannick répondu il y a 4 ans

Bonjour, 
J’ai vécu exactement la même expérience que vous avec ma fille. Le temps passait et son sommeil ne s’améliorait guère. Bizarrement elle a accepté de dormir dans son lit la journée un jour où j’étais déterminée. Comme si j’avais atteint les limites de mon acceptation de cette situation. Je lui ai dit”c’est décidé cette fois ci tu dormiras dans ton lit” je l’ai posée, suis sortie de la chambre tout autant déterminée sous le regard surpris de mon mari. Elle a pleuré quelque chose comme 15s et c’était terminé.
Est ce un hasard ou a-t-elle ressenti cette détermination ? 
Sinon elle a commencé de vraies longues nuits a 15 mois ! Ouf enfin c’était un soulagement. Pourquoi ? Je ne saurai dire, peut être qu’ils passent par différentes étapes. 
J’ai rencontré depuis bcp de parents qui vivent les mêmes difficultés face au sommeil des enfants. Donc ne vous inquiétez pas nous ne sommes pas les seuls. ?
Certains acceptent de laisser pleurer leur enfant jusqu’à ce qu’il comprenne que personne ne viendra jamais. Nous non, alors nos enfants continuent à demander notre présence tant qu’ils en ont besoin. Et un jour ça évolue…
Ma fille a 25 mois maintenant et après 9 mois de merveilleux dodos, rebelote on recommence les nuits blanches ! 
Mais les cauchemars sont arrivés, et en plus il ya eu pas mal de changements dans notre quotidien donc c’est certainement lié.
Je ne vous donne malheureusement pas de solution mais tous mes encouragements.
?
 

Charlotte répondu il y a 4 ans

Merci pour votre réponse! Ça apporte déjà tellement de voir qu’on est pas seul dans cette situation! On a beau se dire que ça passera et qu’on fait ce qu’il y a de mieux pour lui, je me demande souvent si je rate ou ne passe pas à côté de quelque chose qui pourrait expliquer ces nuits blanches et l’aider en conséquence… je travaille de nuit parfois aussi ça ne doit pas lui faciliter les choses… en tout cas merci pour vos encouragements et votre retour d’experience ?

nathan répondu il y a 4 ans

Bonjour,
as tu essayer les cocoonababy ?
 
C’est pas mal pour les bébé agités, après ton garçon est peut-être trop grande pour un cocoonbabay.

Votre Réponse

Accueil L'appli' Le blog