Cool Parents Make Happy Kids – Le ForumCatégorie: FratrieTempête émotionnelle à l’arrivee De la petite soeur
Julie demandé il y a 4 ans

Ma Fille de 2 ans et demi est hyper contente, hyper protectrice avec sa petite sœur d’une semaine. Mais depuis son arrivée, elle alterne entre ses sentiments de bienveillance et d’amour envers sa sœur, et de réelles crises de colère/cri/agressivité envers le reste de la famille (animaux compris). Un comportement aux antipodes de son comportement habituel. 
On essaie d’etre Attentifs à ses besoins, l’inclure dans les soins à sa petite sœur, prendre du temps qu’avec elle, faire sortir la colère et la peur (cri, souffler la colère dans le tube de la colère, coussin de la colère…)… tous les « trucs » lu ou entendu (CPMHK, formation faber et mazhlish, fiollozat…) rien ne fonctionne pour l’aider à canaliser ses émotions. Pas moyen de déclencher la coopération… bref, pas évident à gérer en post partum…
si d’autre on vécu ce genre de situation, vos témoignage nous aiderons peut être…
merci

1 Réponses
delphine répondu il y a 4 ans

bonjour Julie,
pour votre petite puce de 2ans 1/2, l’arrivée de sa petite soeur est “une fête” : en effet, vous lui en parlez régulièrement depuis le début de la grossesse (j’imagine), vous mettez en mot ce grand événement (qui met du temps à se concrétiser, que se soit pour les jeunes enfants que pour les parents, n’est ce pas 😉 )et par tout ce qu’on lui raconte, ce que l’on met en mot, le jeune enfant va progressivement se l’approprier, l’assimiler et donc se l’imaginer. 
Entre ce que l’on fantasme (que se soit pour le jeune enfant ou le parent) et la réalité, qui va être vécu au quotidien…. tout ceci est bien différent. En effet, déjà pour nous parents ceci nous fait ressentir un grand chamboulement dans nos vie, nos habitudes, nos repères. Ceci est donc pareil pour le jeune enfant. Je m’explique : votre puce est contente de l’arrivée de sa petite soeur et c’est super de votre part que vous l’entouriez ainsi par des mots, le fait de la faire participer, etc… ça ne peut être qu’épanouissant pour votre fille.
Ceci étant, la petite soeur provoque indirectement un chamboulement dans ses repères : il lui faut partager le temps qu’elle avait seule avec vous, votre attention est différente par rapport à elle, elle se sent grandit du fait de voir sa petite soeur (par rapport à la taille, à la dépendance, aux mots que vous mettez sur cette situation comme par exemple “là ta petite soeur a faim, je dois lui donnez le biberon, mais toi comme tu es plus grande tu peux prendre un livre et le regarder en attendant…) et ceci peut provoquer un sentiment ambigu : “j’aime bien me sentir grande, mais est ce que ma petite soeur ne va pas prendre tout le temps mes parents? quelle est ma place dans la famille maintenant? Je l’aime ma petite soeur mais elle fait du bruit, elle prend beaucoup de temps avec papa et maman, etc…du coup elle m’enerve par moment, mais ais je le droit de ressentir cela????
C’est tout ces sentiments, ces questionnements que votre puce peut se poser, doù ces moment où elle s’enerve.
C’est pourquoi, il est important que vous continuez à réagir comme vous le faites auprès d’elle, cela va la rassurez, lui apportez du réconfort et ainsi répondre à ses nombreux questionnements. Car, le fait de lui garder ces moments individualisés avec vous ou le papa et de continuez à la rassurer par les mots et l’accompagner dans ses différentes émotions ressenties (lui proposer le coussin colère, etc…), tout ceci va donc la conforter dans le fait qu’elle a sa place entière dans la famille et qu’elle reste à vos yeux aussi importante qu’avant l’arrivée de sa petite soeur. Et que vous lui donnez le droit de s’énerver, que cela est normal, que ce n’est pas pour autant qu’elle est “désagréable”.
Elle a beaucoup de chance votre puce d’avoir des parents aussi bienveillants et attentionnés 😉 et dites vous bien qu’il faut vous faire confiance en tant que parents, en l’écoute et en l’observation de votre enfant comme vous le fait, vous trouverez toujours une solution adaptée 😉
Ce qui est pas mal comme petits jeux pour continuer à la rassurer et consolider ses repères affectifs sont : 
-le jeu du cache cache apportera à votre puce
Réconfort : Ce jeu enseigne à votre enfant à attendre son tour, à collaborer et à jouer loyalement. Ces habiletés sont importantes pour bien s’entendre et travailler en harmonie avec les autres. Cela l’aidera à trouver sa place dans la famille, j’attend papa maman car là ils sont occupés avec ma petite soeur mais ils reviennent vers moi après.
Jouer : Les enfants ont beaucoup de plaisir à jouer avec ses parents, partager qqch collectivement pendant une partie de cache-cache. De plus, comme ce jeu la  fera participer à qqch avec vous, cela lui donne le sentiment d’appartenir à un groupe.
Enseigner : Jouer à cache-cache permet aux enfants d’apprendre à suivre des règles et de comprendre l’importance de celles-ci pour atteindre un objectif commun et bien jouer ensemble. et cela lui permet donc de se construire des repères affectifs solides.
la pâte à modeler : permet de canaliser toute les émotions qu’elle ressent (colère, énervement, etc…) et cela lui permettra de s’apaiser.
jeu de rôle : jouer à la poupée avec elle et “rejouer” des situations qu’elle peut vivre en ce moment. Par exemple, vous jouez le rôle de l’enfant et elle de la maman, cela lui permettra de revivre ces situations et de les assimiler, de les comprendre sereinement en étant accompagné affectivement par vous ses parents.
les livres : lui lire des livres comprenant ce thème, ceci est un très bon support pour aider les jeunes enfants à parler de choses qui les dérange ou qu’ils ont du mal à comprendre. Et un bon moyen de savoir si un livre l’intéresse, lui parle, c’est qu’elle vous le fera lire indéfiniment! rires! 😉
quelques exemples de livre :
un amour de petite soeur, édition albin michel jeunesse, de Astrid Desbordes
“et dedans il y a…” et “et après il y aura…”, édition pastel, de jeanne Ashbé
“Mais c’est moi ton bébé”, de Débi Gliori https://amzn.to/2J0Th3Q
Dessiner : faire des traces sur une feuille, coller des gommettes, pour elle se sera des “activités de grande” que sa petite soeur ne peut pas faire, donc elle pourra s’approprier un moment privilégié avec vous, tout comme la pâte à modeler 😉
 
Voilà, j’espère avoir pu répondre à vos questionnement et je vous souhaite que du bonheur dans votre nouvelle vie à 4 🙂

Votre Réponse

Accueil L'appli' Le blog