ForumCatégorie: 2-6 ansToujours Papa, pas Maman
Alice demandé il y a 4 ans

Bonjour,
Mon fils de 3 ans a toujours été très proche de son père, j’en suis ravie. Seulement depuis ses 1 an il a des phases de rejet complet envers moi.
Et ça empire, à présent, je ne peux plus l’habiller, le sortir du bain, le coucher, le lever sans qu’il hurle Papa, qu’il pique une crise, me tape ou essaie de me mordre.Alors je ne le fais quasiment plus. Je marche sur des œufs avec lui.
On a pris beaucoup de temps pour lui expliquer qu’il a deux parents qui l’aiment et qui aiment prendre soin de lui, que j’ai très envie de m’occuper de lui, que ça me fait de la peine quand il me rejette. Il me dit « demain c’est maman », sans que ça change quoique ce soit. Pourtant nous passons de bons moments ensemble à jouer, rire, faire des câlins, mais pour les soins c’est papa.
Son papa a un métier qui l’amène à faire des déplacements d’une semaine, parfois 2. Lorsqu’il n’est pas là tout se passe plutôt bien. Dès son retour c’est à nouveau « non pas Maman ».
Je suis désemparée car ça me fait souffrir, j’ai l’impression de ne plus avoir accès à mon fils, d’être un parent de secours quand papa n’est pas là.
On ne sait pas si on doit l’obliger, ce n’est pas lui qui décide, si je dois laisser tomber , son papa est aussi fatigué car il n’a plus une minute à lui et doit être disponible à tout moment.
Qu’en pensez-vous?
Cela vous est-il arrivé? On se disait que ça passerait mais ça dure et empire…
Merci de vos conseils.

11 Réponses
Alice répondu il y a 4 ans

Bonjour,
ça n\’arrive qu\’à nous?
Personne pour un conseil…
Merci!
 

Anne répondu il y a 4 ans

Bonjour Alice,
je suis maman d’une petite fille de 5 ans. Aux alentours de ses 3 ans, il y a eu des moments où elle m’écartait et ne voulait que son papa. Même si je savais que c’était une attitude très courante chez une petite fille à cet âge-là, je l’ai parfois vécu très mal, donc je comprends ce que vous ressentez. En revanche, mon mari et moi étions tous les deux très présents à la maison, aucun de nous deux ne s’absentait particulièrement, comme c’est le cas pour vous. Et c’est pourquoi je pense que vous devriez relativiser un peu et voir aussi le côté positif du comportement de votre enfant. Car votre enfant ne vous rejette pas. Vous même vous dites que ça se passe plutôt très bien quand votre mari est absent. En réalité, votre enfant il sait que vous êtes là pour lui tout le temps, il ne se pose même pas la question. Mais il a compris aussi que son papa risque de ne pas être là pour lui tout le temps et du coup quand il est là  votre enfant veut profiter de lui au maximum. Ne pensez vous pas que cela est positif ? ça veut peut-être dire que la relation entre votre enfant et votre mari est vraiment très forte et belle. Et quand votre enfant vous dit « demain c’est maman », il le pense mais pour un enfant de 3 ans « demain » est une notion très abstraite qui veut parfois juste désigner quelque chose qui se passera dans le futur. ça veut donc peut-être juste dire que lorsque vous serez à nouveau que tous les deux c’est vous qui vous occuperez de lui. Votre enfant a, selon moi, une logique imparable 🙂 Vous pourriez peut-être profiter de ces moments où votre mari et votre enfant sont ensemble pour faire quelque chose pour vous qui vous fasse vraiment plaisir, qui vous redonne de l’énergie, et que vous n’avez pas (plus) trop le temps de faire. Votre enfant doit vous sentir zen pour être rassuré. Moi, le jour où j’ai arrêté de me prendre la tête parce que ma fille m’écartait parfois de la relation qu’elle avait avec son père, les choses se sont vite améliorées.
J’ai peut-être été trop longue, désolée….

Sofie répondu il y a 4 ans

Bonjour, je suis dans une situation similaire. Je suis enceinte de 8mois et je n’arrive plus à avoir de la distance avec les réactions de mon fils de bientôt 4ans , je m’énerve, je lui dit que je vais partir… Je réagis très mal et très intensément. En même temps dès qu’il se lève il dit non pas maman, tu viens pas au parc avec nous, t es pas belle, t es méchante, tu restes ici tu viens pas au parc avec nous etc cela me provoque des crises de pleurs horribles, je me sens inutile et rejettee, en plus je ne peux plus le porter, ni jouer dehors avec lui car j’ai beaucoup de contractions. C’est une situation très difficile, pour le papa aussi, il dit que je dramatise mais je n’arrive pas à prendre la distance nécessaire pour ne pas prendre les choses trop à cœur. 

Flo répondu il y a 1 an

Bonsoir ce post date mais je suis dans la même situation.  Est ce que ça s’est arrangé ? Comment avez vous fais ?

Flo répondu il y a 1 an

Bonsoir ce post date mais je suis dans la même situation.  Est ce que ça s\’est arrangé ? Comment avez vous fais ?

Alexandra répondu il y a 1 an

Cela est dommage de pas avoir plus de témoignages car je suis dans la même situation mais inversée ! Il s’agit de ma fille 4 ans qui rejette son père et de temps à autre, veut bien jouer avec lui mais refuse catégoriquement les soins, c’est très dur à vivre…! Courage 

Julie répondu il y a 8 mois

Bonjour, je me trouve dans la même situation, j’ai des jumelles de 2ans, depuis 1 an environ 1 de mes filles me rejette totalement, elle ne veut jamais que je l’habille, la porte, l’installe pour manger, la couche etc.. Sa sœur elle est très proche de moi et a un comportement normal. 
Je suis désemparée sachant que cela fait plus d’1 an que la situation dure et que c’est tous les jours sans exception ! Ma pédiatre est assee fermé à la discussion, pas à l’écoute, expédie les consultations. J’ai l’impression qu’on ne s’en sortira jamais.
Si quelqu’un passe par là et a des pistes à explorer. 
 
Merci ?

Laëtitia répondu il y a 7 mois

Je suis dans la même situation mais inversée, mon fils est accroché à moi et quand son père veut s’occuper de lui, si je suis présente , il ne veut rien faire avec son père. Il est capable de se priver de loisirs pour ne pas rester avec lui . Mon fils a 5 ans et la situation empire. Alors papa est très ferme et moi plus cool en éducation peut-être que du coup , il élimine en quelque sorte son père si je suis là

Morgane répondu il y a 5 mois

Bonjour, je suis tombée sur vos commentaires en surfant sur le sujet car je suis également concernée depuis plusieurs mois par cette situation. Depuis 1 an environ mon petit garçon ne jure que par son papa. Au départ j’arrivais à prendre du recul par rapport à cette situation en me disant que ça passerait. Mais depuis quelques semaines mon fils qui a 2 ans et de plus en plus repoussant. Avant c’était uniquement des non lorsque son papa était présent mais lorsque j’étais seule avec lui il acceptait parfaitement mon aide et ma présence. Mais depuis quelques semaines dès le matin j’essuie des colères importantes lorsque je suis seule avec lui pour le préparer et que son papa est au travail. Et c’est la même chose tout au long de la journée dès qu’il s’agit de changer une couche, aller à la sieste, etc… Nous partageons toujours des moments de jeu et de rigolade mais voilà tous les moments de soins sont très compliqués lorsque je m’occupe de lui. Ce n’est pas facile.
De savoir que la situation a fini par s’arranger pour vous pourrais être un bon coup de pouce pour le morale car je sais qu’il ne faut pas baisser les bras mais ce n’est pas facile psychologiquement d’être rejetée par son enfant.

Christelle répondu il y a 1 mois

Je suis maman d’une petite louloute de 4 ans qui est très proche de son papa mais le rejette au moment du coucher ou si elle appelle la nuit. Son papa fait mes deux huit et ne vit pas très bien cette phase de rejet. J’essaye de les ´pousser’ à se retrouver tous les deux mais ça n’est pas simple. Avez-vous déjà vécu quelques chose de similaire ?

Emy répondu il y a 3 semaines

Bonjour,
Je tombe également sur ce post et vos commentaires.
Maman d’un petit garçon de 3 ans, je vis la même situation : depuis toujours, mon fils est très proche de son père mais, depuis 6 mois, il a basculé dans un « rejet » de sa maman (il me crie dessus, essaie de me taper, hurle quand nous répondons « C’est maman » à l’une de ses nombreuses questions (« Qui me couche ? me lave ? vient me chercher ? » etc)).
Je me suis toujours dit qu’il devait y avoir un lien avec les circonstances de sa naissance, puisque mon fils est né en urgence, par césarienne, et comme j’étais en salle de réveil/récupération, il a vécu ses 2 premières heures en peau à peau avec son père.
Je crois pourtant être une mère aimante, présente et attentionnée.
C’est très perturbant et blessant, même si (bien sûr) je ne doute pas une seconde que mon fils n’a aucune « mauvaise intention ». 9 fois sur 10, je prends sur moi ; mais j’avoue que la 10ème fois est souvent…éreintante.
AURIEZ-VOUS DE BONS CONSEILS pour réagir / agir / enrayer ce type de comportements ?
Merci, par avance

Votre Réponse