fbpx

Les repas EN FAMILLE : un moment de joie…ou pas !

Enfant, j’ai toujours adoré le moment des repas en famille . On se retrouvait avec mes parents et ma sœur, chacun racontait sa journée, mon père faisait des blagues, c’était chez nous un moment agréable…

À mon tour, devenu père (3 fois), et je ne sais pas par quelle mauvaise magie, les repas étaient loin d’être ces rendez-vous familiaux joyeux que j’avais connu. 

Durant ces premières années avec mes enfants, et avant mon divorce, je me prenais la tête sur les menus (j’adore cuisiner), j’essayais de ne pas trop froisser la mère de mes enfants en rajoutant un peu de légumes aux repas (pour ensuite qu’elle soit agacée s’ils restaient dans l’assiette sans être mangés), on se prenait la tête sur toutes les règles de politesse, et cela finissait régulièrement en engueulades, avec des enfants qui avaient une fâcheuse tendance à quitter la table, chacun leur tour, pour aller voir ailleurs. En résumé, on était loin de la fête

On repart à zéro…

Depuis notre séparation, je me retrouve une semaine sur deux avec mes enfants. Cela a été le déclic, il n’était plus question pour moi que les repas en famille soient ponctués de tensions.  J’ai alors expliqué à mes enfants que je voulais maintenant que cela soit le moment le plus cool de la journée parce que nous étions tous réunis, ensemble, et que manger tous ensemble, cela devait être un plaisir !

Et de mon côté, j’ai décidé de tout faire pour que les repas deviennent  « fluides » et joyeux. Ce n’est certainement pas la seule et unique manière de faire, mais je vous donne mes 3-4 astuces, qui pour moi, on fait la différence. 

Astuce n°1 : les impliquer dans le choix et la préparation du repas en famille

Nous nous sommes mis d’accord en CFGE (Conseil Familial Général Extraordinaire), que chacun déciderait d’un repas par semaine. Bon, j’ai dû un peu restreindre le champ des possibles pour éviter le power trio pizzas-burger-hot dogs chaque semaine, mais au fur et à mesure du temps, on a trouvé notre vitesse de croisière. Ah oui, détail important : celui qui fait le menu doit aussi aider à la préparation. Un genre de « devine qui vient diner ?» mais entre nous. Les enfants adorent

Astuce n°2 : Mettre l’ambiance lors de repas !

J’ai eu aussi envie, comme mon père le faisait, de mettre l’ambiance à table. J’adorai les anecdotes que mon père nous racontait le soir, et j’ai simplement posé l’intention de faire de même. Je leur raconte maintenant des choses sur moi qu’ils ne soupçonnent. J’ai quand même vécu 32 ans avant qu’il y en ait un des trois qui apparaissent, donc il y a forcément des choses que j’ai vécues – drôles, improbables, intéressantes –  que je pouvais moi aussi leur raconter.  À bien y réfléchir, des anecdotes comme ça, on en a tous. De la première bêtise au lycée à notre premier job d’étudiant, notre première petite amie, nos plans galères, les fois où l’on a failli se faire avoir, les fois où l’on a gagné, nos fiertés, nos histoires de profs, nos anecdotes de voyages, on a tous des secrets plus ou moins avouables dans notre sac  ! Et autant vous dire que nos enfants sont TELLEMENT contents de les écouter, d’en rire, et de mieux nous connaitre…

LE CARNET DE ✨GRATITUDE

Edition limitée jusqu’au 04/12

Car combien sommes-nous à finalement “peu” connaitre nos propres parents ? Ces histoires, c’est l’occasion de faire passer des messages sur ce que certaines de nos expériences nous ont appris, ou tout simplement de leur montrer que, nous aussi, on a galéré, on a échoué, on a gagné… On a été humain, imparfait, tout simplement. Comme eux. 

Une chose aussi que j’adore par-dessus tout, c’est de les entendre rire, et de rire avec eux. Alors, je joue souvent à table avec eux au jeu du « tu préfères… » (avoir des dents en bois ou des jambes en mousses ? Avoir des cheveux en spaghettis ou des chamallows à chaque doigt ? Être toute la vie suivie par un canard, ou déglutir un ballon à chaque fois que tu commences à parler ?). Eux-mêmes se lâchent sur les questions et ça finit invariablement en crise de rire. La championne étant quand même ma fille Jeanne, 5 ans, qui nous étonne à chaque fois. Je suis sûr que certains d’entre vous aussi, avez vos petits jeux secrets, et je serai preneur d’ailleurs de les lire en commentaires 😉

Astuce n°3 : Lâcher prise…

Pour rendre ces moments magiques et festifs, il a aussi fallu que je lâche prise sur un paquet de dossiers ou de pré-jugés… Oui mon enfant est un enfant, il a le droit de parler fort, de s’exprimer, ce n’est pas grave s’il mange un peu la bouche ouverte, ni s’il fait tomber un verre, et il a le droit de gesticuler. Le seul truc que je leur « impose », c’est de rester à table et de demander à sortir de table. Et si nos repas ressemblent à un subtil mélange entre un débat-politique, un ring de boxe (sans coups), un spectacle comique et un grand restaurant, je trouve cela vivant, et j’aime que nos nouveaux repas en famille soient aussi joyeux. Pour les bonnes manières, je mise tout sur l’imitation, et je sais qu’il est fort probable que plus tard, ils se tiennent au final, comme je me tiens moi-même…

Astuce n°4 : On fait équipe.

Et à chaque fin de repas, celui où celle qui a préparé le repas m’aide à débarrasser et à ranger la cuisine. Les autres font ce qu’ils veulent tant que ma cuisine n’est pas nickel. D’une, ce n’est pas moi qui débarrasse seul et de deux, cela me permet d’avoir aussi un petit moment avec chacun de mes enfants durant lequel on parle de tout et de rien, bien souvent du prochain menu ou de l’école ou de leur journée… Tout est plus simple, et j’ai comme l’impression que chacun d’eux a pris gout à ce “débarrassage avec papa” qui a un petit côté “pour ce repas, on a fait équipe tous les deux, et c’est cool”

Ça vaut le coup d’essayer…

Pour finir, je pense que l’on a tous intérêt à essayer autant que possible de rendre ces repas tellement agréables, que nos enfants n’aient plus envie de quitter la table, que ces repas soient un genre d’exutoire familial où tout le monde vide un peu son sac, drôle ou pas. Ça ne marche pas à chaque fois, mais ça vaut le coup d’essayer, non ?

A.S

Déposer / Voir les commentaires

Nos actualités

ACCOMPAGNEMENT SOMMEIL 💤

coaching sommeil cool parents make happy kids

“Il dort enfin… et nous aussi !” 15 jours d’accompagnement Réserve pour décembre. > Je réserve ma place

À NE PAS MANQUER :

💤 “Conférence “Les clés vers des couchers et des nuits sereines !” Rediffusion exceptionnelle GRATUITE ! Le 10 & 11 décembre 2023 en ligne > Découvrir

🥰 “Osez vivre pleinement votre vie” (Développement personnel) Du 20 mars au 1er mai 2024 > Découvrir

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accueil L'appli' Le blog