calme et attentif comme une grenouille CPMHKLe livre Calme et attentif comme une grenouille, a pour objectif de nous faire prendre conscience des bienfaits de la méditation sur nos enfants.

Surtout qu’à l’inverse, nous avons vu dans l’article sur les impacts du stress sur nous et nos enfants, tous les impacts négatifs que le stress peut avoir sur notre enfant. Les séances de méditation proposées dans le livre calme et attentif comme une grenouille vont nous seulement permettre à nos enfants de diminuer leur stress, quel qu’il soit, mais aussi d’apprendre à gérer leurs émotions, de rajeunir leurs cellules, et donc de rallonger leur espérance de vie ! Mais comment tout cela est possible ???

Les recherches en neuroscience sur lesquelles se base le livre « Calme et attentif comme une grenouille ».

Même si ce n’est pas notre tasse de thé, faisons un point sur les dernières recherches en neuroscience sur le sujet.

Car il est possible que ce soit l’un des plus beaux cadeaux que nous puissions transmettre à nos enfants, pour les aider à vivre en pleine harmonie avec eux-mêmes et avec les autres …

Les dernières recherches en neuroscience ont mis au jour quelque chose de sensationnel : en apprenant la méditation à nos enfants, nous leur donnons le pouvoir de :

–          Réduire leur stress,

–          Gérer leurs émotions

–          Les rendre plus empathiques, plus gentils

–          Rajeunir leurs cellules, et par là même augmenter leur espérance de vie

–          Renforcer leurs défenses immunitaires.

Pas mal, non ?! Vous preniez la pratique de la pleine conscience pour un effet de mode ? C’est en fait le fruit de véritables recherches scientifiques.

En quoi consistent ces séances de « méditation » proposées dans le CD de « Calme et attentif comme une grenouille » ?

La méditation consiste généralement à focaliser son attention sur un objet (un orteil, sa respiration), sans être dispersé ni par les stimulations externes (bruits de voiture, etc.), ni par ses pensées. Au contraire, il s’agit de contempler ses pensées avec détachement, et ainsi vivre pleinement dans le présent, sans aucune inquiétude du futur, ni pensée du passé.

Comment les effets positifs de la méditation ont-ils été prouvés ?

Les expériences consistant à étudier les réactions du cerveau sur des groupes de personnes qui pratiquent quotidiennement la méditation, et d’autres qui n’en pratiquent pas, ont été nombreuses.

Je vous passe la description technique de ce qui se passe dans le cerveau, pour me concentrer sur les conclusions :

–          Le B.A.-BA, la méditation, permet à ceux qui la pratiquent d’être davantage conscients des émotions qui les traversent. Ainsi, la médiation les aide à les contrôler, et à diminuer leurs réactions négatives vis-à-vis d‘elle. Fini les colères de nos enfants ! Ils pourront aussi combattre leur stress futur, et éviter toute dépression !

–          La méditation développe un état émotionnel d’empathie, d’affection et de compassion. Elle permet aussi de mieux prendre conscience des émotions des autres.

–          La méditation et les émotions positives peuvent éviter l’activation de l’expression des gènes liés au stress, comme ceux qui provoquent les inflammations et le vieillissement cellulaire. On peut ainsi améliorer nos réactions immunitaires en cas de grippe (2).

–          La médiation allonge les télomères et permet ainsi le rajeunissement des cellules ! En 3 mois de pratique intense, les pratiquants ont vu leurs cellules rajeunir. Ceci était proportionnel à l’augmentation du sentiment de contrôle de soi, et du sens donné à la vie, et à la diminution des émotions négatives. (3)

–          La méditation, et toute au pratique dite « mindfulness » (certains yoga, taïchi,…) influent sur l’expression des gènes et des protéines dans les cellules sanguines.  C’est ainsi que l’on peut, nous et nos enfants, limiter nos prédispositions héréditaires.

Devant ces découvertes sensationnelles, pourquoi résister à initier notre enfant à la méditation ? Surtout qu’ils sont particulièrement réceptifs et enthousiastes à cette pratique. Avec le CD de Calme et attentif comme une grenouille, même pas besoin de professeur !

Et si on commençait le « tunnel 18h30-21h » par une petite séance de relaxation ? Voici une bande son pour aider nos enfants (et nous) à se calmer,  et ainsi profiter pleinement de la soirée qui s’offre à nous. Et puis si on faisait une autre petite séance pour l’aider à s’endormir… ?

Lire les précédents articles sur ce que l’on apprend des recherches neuro-science pour l’éducation de nos enfants :

(épisode 1 ) Quels impacts avons-nous sur nos enfants, selon les neurosciences ?

(épisode 2 ) Quels impacts avons-nous sur nos enfants, selon les neurosciences ? 

(épisode 4 ) Pourquoi il est indispensable de connaître les impacts du stress sur nous et sur nos enfants

Cool Parents Make Happy Kids

INSCRIVEZ-VOUS A LA NEWS LETTER ET RECEVEZ CHAQUE SEMAINE UN ARTICLE POUR MIEUX COMPRENDRE LES BIENFAITS D’UNE EDUCATION PLUS POSITIVE.

SOURCES :

(1)   L’échelle  de stress de Thomas Holmes et Richard Rahe (suite à une expérience réalisée en 1967

(2)   ELSEVIER. Mindfulness and relaxation treatment reduce depressive symptoms in individuals with psychosis.  Authors : Department of Psychiatry and Psychotherapy, University Medical Center Hamburg-Eppendorf, Martinistr, 52, Hamburg, Germany

(3)   (3) Projet Shamatha par l’équipe du neuroscientifique américain Clifford Saron, de l’Université de Californie

[tqb_quiz id=’16222′]

Vous avez aimé cet article?

Alors, vous allez adorer notre newsletter avec nos conseils concrets et déculpabilisants!
Inscrivez-vous et recevez le pack du Parent Bienveillant