Dans la série Time To Play, chaque lundi, je vous propose un petit jeu facile à mettre en place pour vous aider au quotidien ! Parce que l’éducation passe aussi par le jeu, et qu’on apprend toujours mieux en s’amusant. Aujourd’hui : les mouches à la rescousse ! Ou comment s’éviter quelques crises à l’aide d’une astuce un peu folledingue.


Vous êtes tranquilles dans la voiture ou au parc, quand soudain, c’est le drame : “Je veux ma tétine !” – Zut, on l’a oubliée… – “Je veux un gâteau !” – Oups, on n’a rien pris à manger… Comment éviter la crise quand notre enfant “addict” est en manque de tétine, ou que la faim risque de le rendre très grognon ? Comment éviter la colère quand on ne peut satisfaire immédiatement l’une de ses demandes ?

Je vais vous confier un petit truc qui marchait très bien quand les miens étaient petits : c’est d’appeler les mouches. Appeler les mouches ? Mais elle déraille complet la Charlotte, pensez-vous ! Pas plus que d’habitude, j’ai envie de dire… Car grâce à cette petite astuce absurde, j’ai maintes fois réussi à noyer le poisson et éviter la crise.

  • Je comprends que tu aies envie de ta tétine pour la sieste, c’est vraiment trop dommage qu’on ait oublié de la prendre (empathie toujours : notre enfant a le droit de ne pas être content). Tiens, j’ai une idée ! Et si on demandait aux mouches d’aller la chercher et de nous l’apporter ? Avec un petit effort, et si elles s’y mettent à plusieurs, elles pourraient bien porter la tétine, non ? Allez, on appelle les mouches…
  • LES MOUCHES ! LES MOUCHES ! LES MOUCHES ! LES MOOOOUUUUCHES !
  • Mais qu’est-ce qu’elles font ces mouches, elles ne nous entendent pas ou quoi ? Les mouches, on en a besoin de vous, houuuuhouuuu ! Comment on pourrait faire à ton avis pour qu’elles nous rendent service ? (On l’implique dans le jeu, et on l’incite à utiliser son cerveau rationnel, sa réflexion, pour éviter que son cerveau émotionnel ne prenne le dessus).

Et c’est parti pour discuter des meilleurs moyens pour motiver lesdites mouches à nous rendre service, et pester contre elles, qui n’arrivent jamais… Et hop, on profite d’une phrase pour sauter sur un autre sujet : “Peut-être qu’elles pourraient être poussées par le vent ? Tu trouves qu’il y a du vent aujourd’hui ? Tu te souviens d’une journée où il y avait eu beaucoup de vent ? Ah oui, à la plage, chez Papi ! Quand…” etc, etc.

Avec un peu de chance (et d’imagination) , la tétine est oubliée 🙂

Vous voulez essayer chez vous ? N’hésitez pas à nous raconter dans les commentaires si ça a marché, et même à partager vos idées ! Car bien entendu, il va vite falloir renouveler les trouvailles pour chasser une obsession du cerveau de nos petits loups en cas de souci 😉
Cet article vous a plu ? Vous avez envie de plus de jeux pour ensoleiller le quotidien et éduquer vos enfants dans la bonne humeur ? Parfait ! On vous a concocté un PACK CADEAU DE JEUX RIGOLOS (aucun matériel requis !) pour qu’ils deviennent les champions de l’habillage, qu’ils adorent ranger leur chambre et que le brossage des dents devienne un jeu d’enfant. Vous voulez le recevoir gratuitement dans votre boite mail ? Rien de plus simple : hop, inscrivez-vous ci-dessous !

Inscrivez vous à la newsletter qui rend la vie (un peu) plus cool et recevez votre dossier

Commentaires

Commentaires

1 réponse
  1. Tiphaine
    Tiphaine says:

    Bonjour. Merci pour tous vos conseils. J’essaie de les appliquer avec mes 3 loulous! Ce n’est pas toujours simple mais je persévère.
    Sinon, ma petite astuce face à une crise, c’est de devenir Maman Hulk! J’exagère donc ma colère.Mes petits fan d’Avengers adorent, ils rient et ça permet de calmer la situation. Merci

    Répondre

Répondre

Laissez-nous votre commentaire bienveillant !
Règle de conduite: Merci de ne mettre aucun lien vers un site extérieur, afin d'éviter les dérives. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.