mon enfant ne veut pas marcher

Voilà un truc qui arrive à tout bon parent à un moment ou à un autre, voire hélas à plein de moments différents (je suis certaine que ça va vous parler) : cet instant terrible où votre enfant refuse de marcher alors que vous avez une petite distance non négligeable à parcourir… pas de poussette… pas la possibilité de le porter… et que vous-même êtes épuisé. En voilà, une bonne galère !  En plus, si on gère mal la situation, on prend le risque de se retrouver avec un enfant assis par terre qui ne veut plus bouger, ce qui est encore pire. Hum, hum, Houston, we have a problem !

Alors, dans ces situations délicates, le truc qui marche le plus pour motiver notre enfant à marcher, c’est bien sûr de lui proposer son activité préférée, à savoir : jouer ! Eh oui, c’est le principe de cette rubrique Time To Play, et souvent la solution à bien des petits tracas du quotidien.

C’est en tous cas ce qui nous a sauvés, un jour où nous avions à faire 15 minutes de marche sur la plage pour rentrer à la voiture, avec une Joy et un Léon complètement crevés de leur journée, et qui n’avaient aucune envie de marcher… Sachant que nous, nous n’étions pas du tout prêts à les porter, étant donné qu’on se trimballait l’habituel et généreux attirail de plage.

”Allô allô tour de contrôle n°1, est-ce que l’avion 303 m’entend 5 sur 5 ? Avion numéro 303 ?

-Oui je vous entend 5 sur 5 tour de contrôle !

– Parfait, vous avez un temps calme et un beau ciel bleu pour voler jusqu’en Amérique. Êtes vous prêt à décoller ?

– Oui, je suis prêt !

– Autorisation de décollage accordée, c’est bon vous pouvez mettre la vitesse turbo !

(…)

– C’est encore long ?

– Vous avez appelé la tour de contrôle ? Vous manquez de carburant ? Pas de panique je vous envoie un avion-essence pour vous recharger en vol ! (Glouglou) Réservoir plein, vous pouvez foncer !”

Ouf, atterrissage à la voiture réussi ! Certes il faut un peu d’énergie pour lancer le jeu, et ne pas avoir peur de faire rire les autres parents de la plage 🙂  Mais au final, cela nous a quand même pris beaucoup moins d’énergie que de leurs rabâcher d’avancer, voire de les porter … Et puis j’avoue que plus je joue, plus j’y prends goût et moins cela me demande d’effort !

Plus classiquement, ce qui marche aussi quand mon enfant ne veut pas marcher, c’est de jouer à incarner un personnage : “Toi t’es quoi ? Une licorne ? Ok, ça galope comment une licorne ?” Comme ça c’est parti, mon fils galope et il est content, même. “Moi je suis une fusée !” “Et moi je suis une maman toute vieille qui n’arrive pas bien à marcher !” (héhé, pas bête, la madre, toujours un tour dans son sac 😉 ) C’est tellement plus motivant d’incarner un licorne qui galope ou un superman invincible,  qu’un enfant fatigué qui doit marcher contre son gré !

Cet article vous a plu ? Vous avez envie de plus de jeux pour ensoleiller le quotidien et éduquer vos enfants dans la bonne humeur ? Parfait ! On vous a concocté un PACK CADEAU DE JEUX RIGOLOS (aucun matériel requis !) pour qu’ils deviennent les champions de l’habillage, qu’ils adorent ranger leur chambre et que le brossage des dents devienne un jeu d’enfant. Vous voulez le recevoir gratuitement dans votre boite mail ? Rien de plus simple : hop, inscrivez-vous ci-dessous !

Inscrivez vous à la newsletter qui rend la vie (un peu) plus cool et recevez votre dossier

Commentaires

Commentaires

2 réponses
  1. Yaya
    Yaya says:

    Je fais pareil avec ma fille de 3 ans. Tous les soirs en rentrant de l’ecole C’est 20 à 25 min de marche obligée. Pas toujours simple surtout en fin de semaine. Moi même crevée de ma journée et pas possible de la porter.. Du coup bah on joue! Je me dis souvent que les gens qui nous croisent doivent me prendre pour une folle mais je m’en fiche! Et ça passe bien mieux pour la Puce!

    Répondre

Répondre

Laissez-nous votre commentaire bienveillant !
Règle de conduite: Merci de ne mettre aucun lien vers un site extérieur, afin d'éviter les dérives. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.