fbpx

Être parent : c’est un incroyable coaching en développement personnel !

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, ma naissance en tant que maman a été un incroyable coaching en développement personnel ! Ça n’a pas été un long fleuve tranquille. Il y a eu des remous, des moments où j’ai eu le sentiment de toucher le fond, des personnes merveilleuses qui m’ont accompagnée vers plus de compréhension et d’empathie envers moi-même… Bref, un véritable chemin sans fin vers plus de bonheur, plus de douceur pour moi et les autres, plus d’acceptation ! 

Et je sais qu’un chemin n’est jamais fini, qu’il y aura d’autres hauts et d’autres bas, que mes amours d’enfants viendront encore me chambouler dans mes débuts de certitudes, que je devrais encore me remettre en question, m’interroger, trouver des guides et avancer. 

Je vous partage quelques clés de cet incroyable coach en développement personnel qu’est la vie

L’envie de bien faire

En bonne petite fille, bonne élève, bonne collègue, bonne femme, j’avais ancré en moi que je serais une bonne mère ! Bien sûr. Et cela partait de la meilleure intention : faire au mieux pour tout le monde, pour mes parents, pour mon travail, pour mes amis, pour mes enfants… et pour moi ? Cela ne m’a même pas effleuré !

L’envie de bien faire est un merveilleux moteur, mais souvent, cette exigence implique de contrôler, de vouloir tout gérer, de faire plus, plus vite, mieux. Cela implique d’apprendre à s’organiser pour optimiser, gérer des to-do lists qui n’en finissent pas. Et d’un coup, quelque part en chemin, je suis passée du “bien faire” au “je dois/il faut”… 

Et quand on devient maman (ou papa j’imagine), il y a tant à penser pour subvenir, anticiper, pourvoir à tous les besoins d’un enfant. En plus du reste, cela va sans dire ! (Bon, OK, les soi-disant besoins, mais ça, je l’ai appris plus tard !)

Revoir mes priorités face aux injonctions paradoxales

Être performante et investie au travail. Être une femme libre et épanouie. Une bonne épouse et amante. Une amie présente et attentionnée. Manger sain. Penser écolo… Bref, comme tant d’autres, j’avais intégré tant et tant d’injonctions pour faire plaisir à tout le monde. Tant de choses à faire sans questionner si elles étaient justes pour moi. Et je me suis retrouvée coincée au milieu du pont : comment être une femme libérée ET une mère épanouie ? Comment être une épouse présente ET une maman à l’écoute ET une amie disponible ET une travailleuse modèle ET, ET, ET… 

Noyée par tous ces “JE DOIS”, je me suis vue disparaître. J’ai explosé en vol. Burn out comme ils disent. Un peu pro, un peu perso, mais surtout je me suis sentie perdue, écartelée à devoir aller travailler en laissant mon bébé hurlant à la garderie. Avec le recul, j’imagine que ma fille pleurait mes émotions plus que les siennes ! 😉

Conférence SOMMEIL 👇

UNIQUE DIFFUSION 2024
DIMANCHE 21 AVRIL & LUNDI 22 AVRIL 21H

D’ailleurs, si vous voulez quelques clés et astuces pour cheminer vers vous, si vous aspirez à vous sentir plus présent et kiffer votre vie à fond avec (et sans) enfant, nous vous avons rassemblé quelques astuces et réflexions dans un pack spécial “parent épanoui”. Pour le recevoir (gratuitement), n’hésitez pas à nous laisser votre email ci-dessous pour que nous vous l’envoyions illico. Ça n’attend pas d’être cool avec soi et avec ses enfants !

PACK PARENT EPANOUI

Apprendre à me respecter (et à me faire confiance)

Bref, en touchant le fond, j’ai doucement pris le chemin de me retrouver. De m’écouter. Thérapies verbales ou psychocorporelles, et le cocktail l’appli’ Cool parents m’a profondément aidé : communication non violente, gratitude, confiance en soi, fatigue mentale… chaque sujet m’a permis de cheminer, creuser pour DÉCOUVRIR CE VRAI MOI, celui que je n’avais pas pris le temps de rencontrer en tant qu’enfant, et qui m’aide aujourd’hui à être parent. 

J’ai appris à suivre les choix à phase avec mon cœur : quitter mon job de fonctionnaire pour être indépendante et me sentir plus libre d’être avec mes enfants. 

Si je me questionne parfois sur la pertinence de ce choix (suis-je plus dispo en étant à mon compte ? En travaillant à la maison quand les enfants sont là ? En traversant l’insécurité financière ?). Je sais aussi que cette indépendance est en elle-même une voie de développement personnel. Elle m’ouvre le champ des possibles pour expérimenter, et créer la vie et le job de mes rêves… 

Faire au mieux sans être parfait·e (et arrêter de culpabiliser)

Bien sûr, lorsqu’on change et qu’on aspire à transformer sa vie, le plus dur à surmonter, c’est rarement le regard des autres : c’est notre juge intérieur. Celui qui dit qu’on fait mal, qu’on devrait faire mieux, qu’on devrait être plus attentif, plus ceci, moins cela… 

J’ai l’impression d’avoir beaucoup avancé, d’être plus à même de remplir mes besoins et du coup, de pouvoir répondre à ceux des autres, mais il m’arrive encore si souvent de me voir péter un câble, m’époumoner, m’égosiller puis m’effondrer. 

Je fais sincèrement de mon mieux, et quand je trébuche encore, j’essaie de ne pas trop me juger, de ne pas rajouter de pression à cette déception. Je m’offre l’espace pour me calmer avant de pouvoir reprendre ça un peu plus zen ! 

Évoluer ensemble

Et c’est incroyable d’entendre mes enfants avoir compris tant de choses :

  • J’ai entendu ma fille de 9 ans me dire : “Tu sais maman, je crois que tu es trop énervée. Va faire un tour dehors et on en reparle si tu veux.” 😯. Justesse ou impertinence 😉 ? J’aime à croire qu’elle s’offrira cette clé plus facilement que moi quand elle sera plus grande.
  • Ou lorsque mon fils de 12 ans me dit “Tu sais maman, cette conversation est entre ma sœur et moi. On te dira si on a besoin que tu interviennes.” 😉 Bon, je ne dis pas que je suis toujours tout à fait joyeuse à ces mots, et pourtant, c’est souvent si vrai !

“Décider d’aller bien et sourire à la vie”, le meilleur coaching en développement personnel

Loin d’être en mode méthode Coué, j’ai choisi de décider d’aller bien. J’ai vu que la vie m’amenait les épreuves pour m’aider à grandir, et j’essaie d’avoir pleinement confiance dans ce chemin que je ne comprends pas toujours. 

Certains jours, j’ai le sentiment d’être au pied d’une montagne vertigineuse, et d’autres, je choisis d’aller bien et de me nourrir de toutes ces bénédictions qui m’entourent : les oiseaux, le soleil qui revient après la pluie, les blagues de mes enfants, les câlins de mes proches… 

Je sais que le chemin continue, que mes enfants vont continuer à me confronter, à me questionner, à me pousser à évoluer et j’en suis reconnaissante (même si pas vraiment impatiente 😉), mais cela ne me fait plus peur, car je sais maintenant que je suis capable de tellement évoluer.

NB de la Team CPMHK : Évoluer pour “se sentir mieux” c’est que te permet toute la TEAM CPMHK en te faisant prendre du recul sur chaque problématique de ton quotidien, en te donnant toute l’année le soutien et l’énergie dont tu as besoin. Tu as juste à te laisser guider ! Et on ne parle pas d’heures de thérapies, mais de 1h par mois (ou plus  bien sûr si tu en as l’envie et la possibilité) !  Rien de compliqué, et en quelques semaines, tu verras déjà les bénéfices dans l’atmosphère de ta maison. 🥰 => Clique-ici pour découvrir le Cool Boost

Caroline, mère et belle-mère de 4 enfants

Déposer / Voir les commentaires

Nos actualités

ACCOMPAGNEMENT SOMMEIL 💤

coaching sommeil cool parents make happy kids

“Il dort enfin… et nous aussi !” 15 jours d’accompagnement COMPLET pour avril, réserve pour mai. > Je réserve ma place

À NE PAS MANQUER :

⚡Parfois il t’énerve ? Comment diminuer ton agacement pour mieux l’aimer Dans l’appli’ Cool Parents Du 03 au 22 avril 2024 > Découvrir

💤Conférence “Les clés vers des couchers et des nuits sereines !” Rediffusion exceptionnelle GRATUITE ! Le 21 & 22 avril 2024 en ligne 2024 > Découvrir

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accueil L'appli' Le blog