Derniers articles

Derniers articles

 

0 Avis
5 Avis
0 Avis
11 Avis

LE PACK DU PARENT BIENVEILLANT

LE PACK DU PARENT BIENVEILLANT

Commentaires

Commentaires

2 réponses
  1. aurore parentalité pasàpas
    aurore parentalité pasàpas says:

    Notre histoire avec les écrans n’a pas été si simple. Quand la première est née nous n’avions pas fait attention aux écrans du tout. On regardait beaucoup la télé. La petite avait son émission: peppa Pig! quand on a vu que c’était une crise de larmes à chaque fois qu’on voulait éteindre on a fini par prendre l’habitude de se mettre d’accord avec elle: « bon là c’est le dernier épisode après on éteint! d’accord, » et ça marchait super bien plus de larmes, de moins en moins longtemps sur les écrans. Il faut savoir que Papa est informaticien et travaille sur les écrans. Puis il y a eu novembre 2015, les attentats. On a vu beaucoup d’horreurs aux infos, et on ne voulait pas que notre fille voie ça. On a éteint la télé. Les infos on les a sur notre smartphone. Si nos enfants veulent voir la télé, on télécharge ( et oui désolée mais c’est ça) et on installe sur un disque dur relié à la télé. du coup on filtre énormément. Les enfants ne peuvent pas allumer la télé seuls, tout passe par notre téléphone. La tablette (un cadeau) est très limitée car on ne lui pas vraiment trouvé d’utilité. Et le temps devant la télé est limitée aussi, ils savent que c’est uniquement l’après-midi, moins d’1h et certains jours décidés avec eux, rien. C’est peut-être strict, c’est peut-être trop, mais on a décider de vivre comme ça et on est assez contents d’avoir éteint la télé, on se sent plus libre de choisir ce qu’on veut vraiment voir.

    Répondre
  2. Notsil
    Notsil says:

    Coucou,

    Ici on a toujours eu une gestion des écrans ; pour l’ainée ça a été facile de faire 0 écran jusqu’à 2 ans. Mais quand elle a arrêté de faire la sieste du jour au lendemain et que j’avais besoin de temps pour coucher la seconde… c’est devenu le seul moyen de la faire « tenir tranquille ». Car demander à un enfant de 2 ans de rester silencieux 30 min sans venir voir ce qu’on fait c’est juste impossible ^^ Maintenant, je trouve qu’il y a une différence entre 20min de dessin animé pour un enfant qui ne sieste pas, et 6h d’écran par jour.
    Les 2 (3 et 5 ans) sont habituées maintenant à regarder de temps à autre les écrans (dessins animés de leur âge, ou rares jeux sur tablette – sons et graphisme). Je trouve qu’elles sont moins frustrées que d’autres au moment où on arrête. La limite est donnée en même temps que l’écran (1 ou 2 épisodes ; 1 dvd ; 15 min de jeu….). La mauvaise humeur en fin, c’est presque « normal ». Ici ça se résout avec un temps de câlin et 2 histoires lues.
    Je trouve en fait qu’il y a peu d’études qui comparent avec un temps « raisonné / accompagné ». C’est très souvent 0 écran / 6h par jour et peu de latitude entre.
    Mes filles sont capables de jouer pendant que j’écris rapidement un message sur l’ordinateur, sans même tourner la tête vers l’écran.
    De la même façon, si un programme TV m’intéresse en journée (compatible cependant avec leur âge – genre foot ou patinage), elles s’en désintéressent et partent le plus souvent jouer ailleurs.
    Donc je pense que l’équilibre est vraiment propre à chaque famille ^^ Qu’il faut être conscient des risques sans les diaboliser, et que non 1 dvd vu à 18 mois n’altèrera pas irrémédiablement l’enfant.

    Répondre

Répondre

Laissez-nous votre commentaire bienveillant !
Règle de conduite: Merci de ne mettre aucun lien vers un site extérieur, afin d'éviter les dérives. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.