Il y a presque un an, je t’ai parlé des bienfaits de la gratitude. J’imagine que tu le sais, les études scientifiques sur le sujet sont nombreuses : la gratitude permet une meilleure résistance au stress, une plus grande espérance de vie, et d’être plus heureux tout simplement. Mais au-delà des études scientifiques, personnellement, c’est la pratique quotidienne de la gratitude qui m’a apporté le plus de sérénité dans ma vie.

Pour devenir champion toutes catégories du bonheur, je te propose de nombreux exemples concrets et pratiques de gratitude, ainsi que différentes façons de la mettre en place dans notre quotidien. Et tu verras que plus tu grimpes les échelons de la gratitude, plus tu te sentiras relié aux autres, et en paix avec les événements extérieurs. 

La gratitude, pilule miracle du bonheur

Parfois, on essaye de faire plein de choses pour ressentir plus de bonheur : acheter plein de choses, remplir nos vies de rendez-vous, etc. On râle aussi de ne pas avoir ce qui nous permettrait d’être plus heureux. Bref, on ne se doute pas que la gratitude peut nous apporter à elle seule, un bonheur bien plus intense. 

La gratitude s’exerce à plusieurs niveaux. Il n’y a pas de fin, de ligne d’arrivée, mais seulement des étapes vers plus de joie et d’équilibre. Et la bonne nouvelle : on a toute la vie pour s’exercer à approfondir chacun de ces paliers, pour les incarner avec toujours plus d’intensité. 

⚪ Ceinture Blanche de la gratitude : retour sur la journée

(Quelle que soit l’étape où tu en es, franchement c’est déjà super bien !) 

En fin de journée, prends un moment avec un carnet et un stylo à la main, et note toutes les petites ou grandes raisons de te réjouir de cette journée que tu viens de passer. Cela peut être des moments, des réalisations, mais aussi des choses générales de la vie, qui te manqueraient énormément si demain on t’apprenait que tu ne les avais plus. Les bienfaits de cette habitude sont déjà immenses sur notre bonheur ressenti, notre bonne humeur et la diminution de nos ruminations. 

Exemples de gratitude sur des choses ponctuelles : le kiff d’avoir enfin réussi à finir tes papiers administratifs ; ce texto reçu d’un ami (qui montre qu’il pense à toi) ; le plaisir (la chance) d’avoir pris un café au soleil ; etc.

Exemples de gratitude sur des aspects moins ponctuels : la chance d’avoir des yeux pour voir ; la chance d’avoir un toit ; la chance d’être libre ; etc. 

💛 Ceinture Jaune de la gratitude : regards sur les personnes

(avec à la clé des bienfaits énormes dans nos relations)

En fin de journée, pose-toi carnet et stylo à la main, et note cette fois-ci toutes les raisons de te réjouir d’avoir telle ou telle personne à tes côtés (tes enfants, ton conjoint). 

Exemples de gratitude  : ton enfant qui te saute dans les bras quand tu arrives ; ton ou ta conjointe qui a préparé un bon dîner ; ton enfant qui se marre comme un fou au judo ; ton binôme qui a géré le plombier ; cette complicité entre tes enfants qui s’amusaient ce soir sur le canapé ; etc. 

🧡 Ceinture Orange de la gratitude : ressentir profondément

Pour cette nouvelle étape, une fois que tu t’es posé en fin de journée, prends le temps de RESSENTIR vraiment la chance que tu as. Donc de passer d’un niveau mental (« mon rendez-vous s’est annulé et ça me donne un peu de temps » ; « j’ai kiffé que mon enfant m’ait sauté au cou quand je suis arrivé ») à un niveau émotionnel… Pour cela, tu peux fermer les yeux, et prendre le temps (accompagné d’une musique, sans paroles, c’est souvent plus simple) de ressentir émotionnellement combien la vie nous gâte ! 

Et vous verrez, cette étape change tout ! 

C’est d’ailleurs un exercice que nous avons l’habitude de faire avec les parents dans nos coachings et qui a un vrai impact. « Dès lors que j’ai commencé à me focaliser sur le positif, le schéma de pensées négatives et donc l’agacement et les reproches dont je faisais preuve ont été très rapidement balayés ! Et ça fait un grand bien de rentrer dans un cercle vertueux.. merci ! » (Damien, papa d’un enfant de x ans)

💚 Ceinture Verte de la gratitude : ressentir en direct

Prendre conscience de la chance que l’on a après coup (en fin de journée), c’est bien évidemment un énorme pas. Et le pas suivant, c’est de parvenir petit à petit à ressentir cette gratitude au moment même de la journée où l’on vit ces trucs cool, et réaliser sur le moment la chance que l’on a de vivre cela. C’est là que la gratitude devient plus qu’une habitude, et se transforme en état d’esprit. Alors bien sûr, même si certains d’entre nous ont naturellement plus de facilité que d’autres, grâce à leur tempérament ou à leur éducation, “cela ne se fait pas tout seul”. C’est comme apprendre à nager le crawl : c’est accessible à une seule condition : l’entraînement 🏊‍♀️.  😎 

🟤 Ceinture Marron de la gratitude : célébrer notre histoire

Vient une étape où nous pouvons parvenir à ressentir de la gratitude pour les éléments compliqués que l’on a vécus dans le passé. Pour moi, cela revient à prendre conscience d’à quel point la Vie nous aime et gâte chacun de nous, et ce même dans la difficulté. 

Exemples de gratitude : 

Quand les gens me racontent leur histoire, je suis à chaque fois impressionnée. Car malgré toutes les difficultés qu’ils ont rencontrées, beaucoup de grands challenges se sont souvent révélés être une opportunité dans leur vie. 

  • Par exemple, mon amie qui a divorcé, et qui était au fond du trou et n’en pouvait plus… s’est rendue compte quelques années après, que cette séparation avait été une immense chance pour elle. Grâce à cela, elle a pu se libérer, et se sentir davantage elle-même. Aujourd’hui, elle rayonne 100 fois plus qu’avant. Mais quand elle était au fond du trou, elle n’avait pas conscience de tous les cadeaux que la vie lui réservait. 
  • D’autres personnes m’ont raconté que leur licenciement a été un des moments les plus durs de leur vie. Tout en se rendant compte que c’est également grâce à cela  qu’elles ont enfin pris la décision de se reconvertir. Et cette nouvelle activité, au final, leur permet de se sentir vraiment rayonner. 
  • Et puis, bien sûr, le burnout est un fléau moderne difficile à traverser. Et pourtant, ce trop-plein est souvent l’occasion pour les personnes de prendre un nouveau départ de ouf vers une nouvelle vie. Cela leur a permis de prendre des décisions qu’elles n’auraient peut-être jamais prises, et qui finalement ont permis de faire ce tournant qu’elles n’osaient pas prendre. 

Parfois, nous cheminons sur un chemin qui ne nous convient pas et la vie va nous amener son lot de difficultés (un burnout, on va se faire virer, larguer, etc.), pour nous guider vers une voie qui nous comblera davantage. 

🖤 Ceinture Noire de la gratitude : affronter les épreuves avec gratitude

Enfin, la ceinture “noire”, c’est de parvenir à exprimer de la gratitude pour les événements compliqués de la vie, au moment où l’on les vit. C’est d’avoir la conviction omniprésente que tout se goupille sur notre chemin pour nous offrir la possibilité d’aller vers une direction qui nous permet de rayonner davantage. 

Alors, on n’est pas obligé d’y croire, peut-être que c’est faux. Personnellement, je crois beaucoup à cela (et je m’entraîne à l’intégrer toujours plus) et cette certitude fait pour moi une immense différence dans mon quotidien. Le plus important des bienfaits : cette confiance en la vie, qui permet de rester beaucoup plus sereine face à tous les défis qui nous arrivent. Et cette sérénité en l’avenir, ou tout simplement en la vie, apporte beaucoup de paix intérieure. 

Cela aide énormément, d’être persuadée que derrière une difficulté, il y a toujours quelque chose de mieux qui nous attend. 

Exemples de gratitude : 

Dans ma vie entrepreneuriale, où bien sûr comme tout entrepreneur, je n’ai pas été épargnée en termes de difficultés, de mauvaises nouvelles, c’est clairement ce qui m’a permis de traverser ces aléas avec plus de sérénité : “confiante dans le fait que derrière ces difficultés, la vie me réserve son lot de bonnes surprises”. Et à chaque fois ma croyance s’est vérifiée à plus ou moins courte échéance. Donc bien sûr, cela a contribué à renforcer cette croyance que j’avais déjà ! 

  • Une personne qui quitte l’entreprise – grosse mauvaise nouvelle – et qui s’avère finalement être quelques mois après une très bonne nouvelle ; 
  • des gros partenariats qui n’aboutissent finalement pas, et qui, quelques mois après, m’ont fait réaliser que cela aurait été la pire chose qui aurait pu m’arriver ; etc. 

Bref, je cultive une certitude que si les événements se sont passés ainsi, c’est qu’au final, c’est une bonne chose. 

  • Si l’appartement de nos rêves nous est finalement passé sous le nez, c’est peut-être parce que finalement, on va trouver encore mieux… ou peut-être qu’« heureusement » on ne l’a pas eu, car les voisins s’eng…🌀  dessus tous les soirs ; ou encore que cela nous aurait mis en difficulté financière d’avoir ce trop gros emprunt sur le dos. 

Bien sûr, je parle des événements sur lesquels nous n’avons pas de pouvoir. J’aime beaucoup cette citation de Marc Aurèle qui disait :

« Donnez-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne peux pas changer, le courage de changer celles que je peux changer et la sagesse de distinguer l’une de l’autre ».

À toi de jouer… 

Si tu veux développer la ceinture noire de la gratitude, voici une astuce très simple : 

prends le temps dans les jours prochains, d’abord de lister les challenges de ta vie ; les petites, les grosses et les moyennes difficultés qui te sont arrivées… et ensuite, liste en face toutes les répercussions positives que cela a pu avoir dans ta vie. Pour commencer, ne prends pas des événements trop récents, car tu peux avoir plus de difficulté à prendre ce recul-là. 

À travers cet exercice, plus on prend le pli de voir ce que les challenges nous apportent, plus on développe cette confiance en la vie… Et plus quand un nouveau challenge arrive, on arrive à se dire qu’il va en ressortir du positif. Même si on ne sait pas quelle sera la suite.

Et c’est parce que la gratitude est pour moi un vrai atout dans la vie, que j’ai envie de la transmettre à mes enfants, et que j’ai voulu créer “un carnet de gratitude 5-12 ans” avec les “vraies bonnes questions” qui pourront ouvrir son regard à la magie de la Vie. 

Si toi aussi, tu as envie d’entraîner ton enfant à ressentir comme la vie le gâte, et qu’au passage tu souhaites vous offrir un petit moment de complicité à tous les deux, tu peux commander jusqu’à 28 novembre notre tout nouveau carnet de gratitude (5-12 ans) pour grandir heureux. Il est en édition limitée, ne tarde pas à le commander.

> Clique ici pour le découvrir <<

Inscrivez vous à la newsletter qui rend la vie (un peu) plus cool et recevez votre dossier !

Commentaires

Commentaires

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.