Le réflexe de succion est souvent important chez les nouveau-nés. Si la tétine est souvent déconseillée par les pédiatres et sage-femmes dans les premiers mois car elle risque de perturber l’allaitement, le pouce est aussi décrié car il est plus difficile pour l’enfant d’arrêter. À l’inverse, l’enfant sait trouver seul sa main alors que la tétine peut devenir une dépendance à l’adulte… Pour se faire une idée, nous vous avons posé la question et vous avez été nombreux à témoigner de votre expérience « tétine, sans tétine ou pouce ». Alors, quelle alternative à la tétine ? Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients  ?

Quels sont les avantages de la tétine ?

Indéniablement « le besoin de succion » des bébés est bien réel, même s’il est plus ou moins important d’un bébé à l’autre. Pour nombre d’entre vous, la tétine offre l’avantage de donner un peu plus de liberté aux parents et de ramener le calme…

« On a donné la tétine, sinon il réclamait le sein tout le temps » «  Cela permettait à mon garçon de s’endormir, et de se calmer quand il était très énervé » « On l’a donnée à notre fils il avait 3 mois ce qui lui a permis de s’endormir plus tôt…». « La tétine nous a permis d’espacer les biberons, et donc de l’aider à faire ses nuits.», etc.

Parmi les parents « anti-tétines », certains ont finalement cédé. D’autres, plus patients, passent plus de temps à le bercer pour le calmer ou l’endormir, ou restent avec leur petit doigt dans la bouche du bébé. Question de choix finalement !

Et le pouce : ne serait-il pas une bonne alternative à la tétine ?

Ceux qui ont pu expérimenter la tétine pour l’un de leurs enfants et le pouce pour l’autre sont catégoriques sur leurs choix entre tétine ou pouce : « L’avantage de la tétine, c’est qu’on s’en sépare plus facilement que le pouce ! ». Pour tous les participants qui ont des enfants qui suçaient leur pouce, leur faire arrêter la nuit a été compliqué. Les enfants ne l’abandonnent généralement pas avant 5 ans. Certains le gardent même assez tard, parois jusqu’à 15 ans…

D’ailleurs, pour élargir le débat et recevoir des astuces et conseils pour gérer les premières années avec bébé avec plus de sérénité , je vous propose de recevoir (gratuitement) le « PACK spécial bébé » : avec tous nos conseils pour gérer les premières séparations, colères, interdits, etc. ! Quelques pleurs et stress en moins, cela fait du bien ! 👉

Inscrivez vous à la newsletter qui rend la vie (un peu) plus cool et recevez votre dossier !

Et pour les dents : tétine ou pouce ?

On entend souvent qu’il est préférable d’opérer un sevrage de tétine avant 6-7 ans, c’est à dire l’arrivée des dents définitives dans la bouche de l’enfant ! Pourtant, il semble ne pas y avoir vraiment de certitudes :

« Côté dents, pour moi il n’y a pas de différence par rapport au pouce : c’est la manière dont ils sucent qui les abimera ou pas… »

« J’ai eu une tétine jusqu’à 9 ans,  je n’ai jamais eu besoin de porter d’appareil. Alors que mon frère et ma sœur n’ont eu ni pouce, ni sucette et ont eu droit tous les 2 à un appareil dentaire. »

Pouce ou tétine : les inconvénients paraissent quand même non-négligeables

« Plus il grandissait, plus il l’avait dans la bouche ». « Ce n’est pas beau ». « Parfois je me levais jusqu’à 5 fois par nuit pour lui remettre, parce qu’il la perdait ». « Ma puce de 2 ans et demi mord et abime ses tétines. Donc cela devient compliqué pour mon portefeuille et pour mes nerfs ! Lol ».

Et surtout, on crée une addiction.

Pour conclure, j’ai interviewé une experte

S’il ne s’agit que d’un avis, j’ai quand même eu besoin de me tourner vers un avis d’expert entre pouce et tétine.
Caroline, Nurse de nuit à domicile, s’est occupée de nombreux bébés. Elle nous donne son avis : « La tétine aide beaucoup les bébés à s’apaiser les premiers mois. Cela est assez contraignant pour les parents de ne pas leur donner, mais il est toujours possible de lui donner son petit doigt à la place. Vers 2 mois / 2,5 mois, lorsque le bébé commence à jouer avec ses mains, il y a un créneau pour lui enlever la tétine. Pour moi, les 2-3 nuits difficiles qui suivent l’enlèvement ne sont rien en comparaison de l’aide que cela a apporté les 2 premiers mois. »

Mais si nous avons laissé passer le créneau des 2 mois, comment les parents ont-ils réussi à se débarrasser de la tétine ? Toutes les réponses sur le sevrage ici.

 

Alors, et vous, vous êtes plutôt tétine ou plutôt pouce ? Les deux peut être, du moment qu’il dort ! 😉

D’ailleurs, peut être avez vous avez des difficultés avec le sommeil de votre enfant ? Vous avez le sentiment d’avoir tout essayé ? N’hésitez pas à jeter un œil à notre coaching spécial sommeil « Il dort enfin… (et nous aussi)« . Les parents qui l’ont essayé témoignent ! 

Commentaires

Commentaires

5 réponses
  1. Anaïs
    Anaïs dit :

    Je suis là Maman d’une petite d’un mois dont le besoin de succion est assez important. Elle peut rester au sein 1h le soir pour s’endormir et donc s’endort automatique sur moi. J’ai essayé mon petit doigt, mais elle ne le garde pas longtemps, et finalement la tétine, qu’elle recrache illico. Je ne sais pas quoi faire d’autre pour l’endormir sans lui donner le sein automatiquement.

    Répondre
  2. Julie
    Julie dit :

    Oh ben je suis déçue aussi de cet article. Quid de la confusion sein/tétine ? A vou slire il n’y aurait jamais le choix soit tétine, soit pouce…

    Répondre
  3. Flo
    Flo dit :

    Bonjour,
    J’étais farouchement anti-tétine, mais… j’ai craqué !. Surtout pour mon fils, eczémateux depuis ses 1 mois et pleurant énormément. La tétine a été proposée vers 1 mois (le temps que l’allaitement soit bien en place) puis presque « imposée » vers 2 mois : il fallait souvent la remettre, mais quel soulagement par rapport aux cris !
    En revanche, j’ai toujours donné une tétine « nouveau-né », donc toute petite, et n’ai jamais acheté de taille supérieure. Vers 5-6 mois, Bébé la perdait de plus en plus souvent. Il savait la remettre tout seul, mais elle ne « tenait pas » du fait de sa petite taille. Comme cette période a coïncidé avec une période où il jouait beaucoup, il a finalement abandonné la partie et la tétine est restée définitivement dans le tiroir !
    Mon conseil, donc, acheter une sucette premier âge, et ne pas en changer. Bébé l’abandonnera sans stress !

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.