Dans la série Time To Play, chaque lundi, je vous propose un petit jeu facile à mettre en place pour vous aider au quotidien ! Parce que l’éducation passe aussi par le jeu, et qu’on apprend toujours mieux en s’amusant. Aujourd’hui : la Boum des Brocolis. Ou comment faire manger des légumes aux enfants (si, si !).

Faire manger des légumes aux enfants ? Pas toujours facile… Voilà donc un petit jeu qui a fait ses preuves, auprès de mes enfants, mais aussi de tous leur copains ! Vous trouverez sans doute ça un peu loufoque mais vos enfants vont adorer ! Pour que cela fonctionne, il faut vraiment se prendre au jeu, alors si vous n’êtes pas d’humeur, gardez-le pour plus tard.

Le principe est que vous allez faire parler les légumes. Oui, je vous avais prévenu, c’est un peu… décalé ! Alors, prenez vos voix les plus folles, et lâchez-vous !

Un morceau de brocoli :

  • “ Eh bonjour toi !! Il parait qu’il y a une ÉNORME fête organisée dans ton ventre ? Je veux trooooop y aller, j’adore faire la fête !!!! Allez s’il te plait, tu veux bien me laisser passer ? Promis je serai sage !”

Une voix venant du ventre (mettez vos mains en coffre devant votre bouche pour un effet “voix de grotte”) :

  • “Waouh ! Mais c’est trop bien ici !!! Génial, il y a a déjà nos copains céréales du matin qui sont en train de danser !”

Un autre morceau de brocoli :

  • “ Moi aussi, je veux retrouver mon copain dans la grotte ! Faut pas quand même que je le laisse tout seul !”

Un troisième morceau de brocoli :

  • “Bonjour Monsieur, je suis la maîtresse des deux brocolis. Il faut vraiment que j’aille les surveiller, parce qu’ils risquent de faire n’importe quoi dans votre ventre !”

Une nouvelle bouchée encore :

  • “Bonjour !! Nous, nous sommes des petits moutons trop mignons, et on aime bien danser aussi, est-ce que l’on peut rentrer ?” (Mouton ou autre, l’essentiel est que ça soit un animal que votre enfant adore).

Encore une bouchée :

  • “Et nous et nous ! Nous sommes les instruments de musique ! Il faut absolument que l’on aille à la fête, sinon il n’y aura aucune ambiance !” .

 

Bref, vous avez compris le concept ! Ce repas est l’occasion de raconter une histoire imaginaire, où les légumes incarnent des personnages. Un vrai moment de partage, dont nos enfants se souviendront. Personnellement, je me souviens très bien d’un de ces bons moments où ma maman nous inventait des histoires à table, et j’adorais ça !

Attention à ne pas en abuser non plus, car les enfants sont parfois tellement à fond, qu’il continuent de manger même s’il n’ont plus faim ! On pense à leur demander de temps en temps “Tu en veux encore ?”.

Bon appétit !
Cet article vous a plu ? Vous avez envie de plus de jeux pour ensoleiller le quotidien et éduquer vos enfants dans la bonne humeur ? Parfait ! On vous a concocté un PACK CADEAU DE JEUX RIGOLOS (aucun matériel requis !) pour qu’ils deviennent les champions de l’habillage, qu’ils adorent ranger leur chambre et que le brossage des dents devienne un jeu d’enfant. Vous voulez le recevoir gratuitement dans votre boite mail ? Rien de plus simple : hop, inscrivez-vous ci-dessous !

Inscrivez vous à la newsletter qui rend la vie (un peu) plus cool et recevez votre dossier

Commentaires

Commentaires

1 réponse
  1. Dreizig
    Dreizig says:

    Je pense que c’est rigolo mais que ce n’est pas une solution pérenne. Les enfants sont malins et comprennent vite qu’on essaie de les « manipuler ». Enfin les miens en tout cas. Nous avons déjà
    essayé. Ils préfèrent comprendre l’intérêt de manger des légumes et qu’on respecte leurs goûts, qui changent en plus quand on ne les force pas, même si c’est déguisé. La règle ici: on goûte parce-qu’on aime peut-être à nouveau. Pas de recette miracle mais des légumes de saison, préparés sous toutes les formes, ensemble quand c’est possible. Et des légumes à chaque repas sauf exception.

    Répondre

Répondre

Laissez-nous votre commentaire bienveillant !
Règle de conduite: Merci de ne mettre aucun lien vers un site extérieur, afin d'éviter les dérives. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.