Derniers articles

Derniers articles

OFFERT : VOTRE PACK!

OFFERT : VOTRE PACK!

Devenez un parent bienveillant

3 régles d'or pour que
votre enfant vous écoute,
sans que vous ayez à crier.
+BONUS

Newsletter

Newsletter

L’EMAIL QUI MET DE LA JOIE DANS VOTRE EDUCATION

Commentaires

Commentaires

4 réponses
  1. Sandrina
    Sandrina says:

    Mon fils est très colérique et violent avc moi en particulier depuis qu’il est petit.. Dû à un début de vie conjugale.. Et il en à compatis indirectement… celà me déchire le coeur et ne sais comment faire ou trouver la monde solution pour nous deux.. j’avais eu une mise éducative pour nous et un suivi en cmp. Il y avait du mieux.. ensuite on à changer de département à nouveau.. Et c’est reparti comme avant entre nous … très conflictuel!… Il à 6ans à ce jour et est toujours colérique et violent avc moi lors de ses crises de colère. On à mis en place un placement séquentiel et un suivi cmp pour nous aider depuis 5 mois et de ce fait je n’ai pas toujours on fils avc moi maintenant…. je suis attristé et souffre beaucoup…. Mais la relation avec mon fils ne s’améliore pas…. C’est un contenté la semaine le week-end je trouve….. Et je me dis que c’est peut être pas la bonne solution pour moi et mon fils…. Je sais pas quoi faire et quelle méthode pour nous aider…. L’éloignement est très difficile pour moi et mon fils… Mais one dis qu’il n’a que 6ans et d’imaginer à 10 ans comment il sera avec vous si rien de change….. Je sais plus quoi faire en faite…… Et suis peinée et attristé…..
    Merci à vous déjà pour votre attention…
    Cordialement.

    Répondre
  2. sabrina
    sabrina says:

    Bonjour,

    Je tiens à vous remercier pour vos précieux conseils, informations et soutien à la parentalité bienveillante.

    ps: je me permets d’exprimer quelque chose qui m’a touchée et retenue mon attention. Et éventuellement apporter une rectification et une clarté nouvelle à l’article. Pour avoir potassé un peu le sujet, j’ai appris que nous avions des besoins satisfaits et insatisfaits etc…et donc j’ai appris à les discerner , les formuler, les conscientiser pour les exprimer et clarifier mes rapports à moi même et aux autres pour une vie plus en paix…Dans l’article quand vous dites: » Car finalement, elle n’a rien fait de mal. Elle est simplement sortie de sa chambre pour me poser une question (et pas “pour m’embêter”) mais moi, à ce moment là, je voulais un moment calme et je voulais être tranquille. Si cela m’a agacée, c’est de ma faute, pas de la sienne. » je pense qu’il serait plus juste, selon mes informations pour éviter la culpabilisation et parce que c’est plus juste:  » J’avais le besoin d’être au calme et je n’ai pas été en mesure de l’exprimer à ma fille… » plutôt que c’est ma faute? Merci

    Répondre

Répondre

Laissez-nous votre commentaire bienveillant !
Règle de conduite: Merci de ne mettre aucun lien vers un site extérieur, afin d'éviter les dérives. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.