activité montessori changer les piles

Vous aussi, vous avez des vieux jouets en panne depuis des lustres ? Et bien c’est votre jour de chance ! Vous allez non seulement avoir le plaisir de faire revivre tous ces jouets aux musiques si charmantes (!), mais aussi passer un bon moment avec vos enfants et faire une activité Montessori “éducative” ! Que la vie est bien faite…

Changer les piles : on le fait de façon automatique sans même se demander si notre enfant de 3 ans en serait capable, ni même s’il en a envie. Et pourtant, avec un petit coup de pouce, c’est une activité qu’il va adorer !

Trois petits conseils avant de commencer :

Conseil n°1 : s’assurer qu’ils sont motivés

“Les enfants, je vous propose une activité : rassembler tous les jouets en panne de la maison pour une grande opération “réparation”, et c’est vous les garagistes ! Ca vous dit ?”

Conseil n°2 : considérer cette activité Montessori comme un moment dédié aux enfants – même si en prime vous y gagnerez des jouets réparés.

Conseil n°3 : se libérer de toute contrainte de temps !

Conseil n° 4 : s’ils nous posent des questions, essayer (en fonction de leur motivation) de leur retourner la question pour qu’ils y réfléchissent par eux-mêmes : “Toi, tu crois que tu ferais comment ?”. Si ça bloque, donner un léger coup de pouce – mais vraiment petit – pour leur donner l’occasion d’y arriver “tout seul”.

 

Etape 1 : Impliquer les enfants

“ – À votre avis, c’est quoi leur problème à tous ces jouets ? Comment pourrait-on les faire re-fonctionner ?

  • C’est les piles ! Il faut les changer !
  • Ah bon, tu crois ? Mais regarde ce train par exemple, tu vois un endroit où mettre des piles ?
  • Bah non… Mais il se charge avec un fil !
  • Ah oui ! Alors dans ce cas, il faudra penser à le charger. En revanche, ce jouet-là a besoin de piles. Comment va-t-on faire ?”

Etape 2 : Trouver les bons instruments !

“- Comment ouvrir la petite trappe à pile ?

  • Avec un tournevis ?
  • Mais où se trouve-t-il ? Qui va aller le chercher ?
  • Moi je sais, il est dans le tiroir de l’entrée, j’y vais !

Grande fierté de savoir où se cache un objet “de grand” et d’être capable de le rapporter…

  • Alors, on a plein de tournevis différents… Comment trouver le bon ?

Combien de jouets “éducatifs” aident les enfants à développer cette compétence en trouvant le bon boulon sur la bonne vis ? Point besoin de “jouet” ici, et c’est tellement plus amusant, motivant et satisfaisant de le faire en vrai ! Gros ou petit tournevis ? Cruciforme ou droit ? Laissons-les chercher sans commenter : laissons-leur le temps et faisons-leur confiance.

Etape 3 : Ouvrir la trappe

Pas forcément facile d’utiliser un tournevis… On peut donner un coup de main en faisant le premier tour parfois difficile. Ensuite, il suffit de les laisser faire et, une fois de plus, de leur laisser le temps et de se retenir de le faire à leur place.

Une fois la trappe ouverte, il faut retirer les anciennes piles. Comment faire ? S’ils ne trouvent pas, on leur montre au ralenti, en décomposant ses mouvements. On remet ensuite les piles et c’est à leur tour.

Ça y est, la trappe attend les nouvelles piles ! Mais où sont-elles ? Il y a une boîte pleine de piles de tailles différentes. À eux de trouver les bonnes !

Il faut aussi ouvrir ce fichu paquet de piles, ce qui n’est pas toujours facile…

Il est ouvert mais ce ne sont pas les bonnes piles… et aucune dans la boîte ne convient. Il va falloir aller faire un tour au magasin d’en bas pour trouver le bon modèle. Plus gros ? Plus petit ? Est-ce qu’il y a quelque chose d’écrit dans la trappe ?

Vous allez me dire : “On peut aussi anticiper et prévoir les bonnes piles”. En effet… mais d’un autre côté, cette expérience est aussi l’occasion de leur montrer qu’il est important d’être persévérant et de ne pas abandonner dès le premier obstacle.

En cas de piles rechargeables, les placer dans le boîtier de recharge et vérifier régulièrement si la petite lumière rouge est passée au vert est également amusant pour eux, et leur rappelle qu’il faut parfois du temps pour obtenir certaines choses.

Etape 4 : Mettre les piles

C’est le moment d’aborder quelques notions d’électricité si c’est dans vos cordes.

On leur montre tout doucement une première fois en expliquant dans quel sens elles s’enclenchent : d’abord les “fesses” de la pile côté ressort, puis la tête. On les enlève et on les laisse refaire. Je vous assure que mon Léon de 2 ans et demi y est arrivé tout seul !

Etape 5 : Revisser

Comme on leur a déjà montré le dévissage, il suffit de les laisser faire, en expliquant éventuellement qu’il faut aller dans l’autre sens.

Alors, quoi de mieux que cette expérience pour développer leur débrouillardise, leur confiance en eux (ils ont réussi à réparer toutes les petites voitures !), et leur dextérité ? Et les véhicules qui font pin-pon dans la maison seront un rappel quotidien de leur réussite. Quel bonheur, ah oui vraiment !

Vous êtes à la recherche d’activités Montessori faciles à faire à la maison ? Cliquez-ici !

Vous avez des jouets en panne ? Racontez-nous si vous testez cette activité réparation avec vos enfants ! Et pour ne pas rater notre prochain Vendredi Montessori, inscrivez-vous gratuitement à la newsletter ! 

En ce moment on ne va pas être toujours dans l’éducation positive, mais il ne faudrait pas non plus tomber dans l’éducation « négative » et placarder nos enfants au bout de 14 jours… le pack « éducation positive » est bourré d’astuces qui j’espère pourront vous y aider au mieux. 

Inscrivez vous à la newsletter qui rend la vie (un peu) plus cool et recevez votre dossier !

 

Cool Parents Make Happy Kids

Commentaires

Commentaires

0 réponses

Répondre

Laissez-nous votre commentaire bienveillant !
Règle de conduite: Merci de ne mettre aucun lien vers un site extérieur, afin d'éviter les dérives. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.