Activité montessori jardinage

Quelle que soit la saison, voilà une activité Montessori qui fera autant plaisir au petit de 18 mois, qu’au grand de 7 ans, et même aux parents ! Le jardinage, c’est mettre ses mains dans la terre, jouer avec l’eau, mais aussi planter des petites graines et observer la croissance d’une plante. Passionnant ! Et en avril, c’est le bon moment pour les plantations, alors tous au jardin (ou au bac à fleurs !).

Pour que le jardinage soit vraiment une activité sympa, il faut la prendre comme telle : on ne cherche pas à planter un maximum de fleurs mais simplement à s’amuser et profiter de cette nouvelle expérience pour faire des découvertes. Et pas besoin d’avoir un jardin pour faire du jardinage : un bac à fleurs suffit, et même un simple verre peut faire l’affaire.

Transformer un moment jardinage en activité Montessori passionnante

Etape 1 : Choisir ce que l’on va planter.

On va tous ensemble à la jardinerie (ou au rayon “jardinage” du supermarché si on habite en ville) afin de choisir ce que l’on va planter. Tiens, c’est intéressant, on peut choisir des graines ou bien des bulbes ! Il faut sélectionner ce qui va bien pousser à la maison. Alors on regarde les étiquettes : besoin en ensoleillement, en eau, bonne saison pour les planter. On fait participer les enfants, apprentis jardiniers : “À ton avis, tu crois que ça pourrait pousser chez nous ? “. On comprend déjà plein de choses sur les besoin d’une plante, sur le temps qu’elle peut mettre à pousser (et oui, parfois c’est très long !).

Chacun choisit ses graines/bulbes/plantes. C’est important car chaque enfant va s’approprier SA plante et aura d’autant plus envie de la chouchouter.

On peut aussi leur proposer de faire pousser leurs légumes préférés (salut les tomates cerises !) : rien de tel pour les motiver !

 

Petit mémo du jardinage :

Novembre : on plante les bulbes (tulipe, narcisse, jacinthe).

Janvier : on ne plante rien 🙁

Février / mars : on plante les plantes en godet (c’est déjà des petites pousses), qui ont déjà des racines (ex : tomatier).

Avril : on plante les graines avec les premières chaleurs (les capucines par exemple).

Et toute l’année, en intérieur, on peut planter des plantes en godet !

 

En fonction des plantes, on va ensuite choisir la terre. Et oui ! Toutes les fleurs ne nécessitent pas la même terre. Pourquoi ? Soit vous savez (bravo !), soit c’est l’occasion d’inviter votre enfant à demander au vendeur (et renforcer ainsi a confiance en lui).

Etape 2 : Retour à la maison !

Pas de jardin, pas de terrasse ? Etalons une grande toile cirée par terre, car attention, comme dirait Léon : “Ca va “tambouiller !”. On met les enfants en culotte/slip pour ne pas se salir. Première activité de jardinage que les petits vont ADORER : le transvasement de la terre du sac vers le pot. Même s’ils en mettent partout et si ça prend du temps, on laisse faire les enfants, avec une grosse cuiller par exemple. Le contact de la terre est tellement amusant ! Et n’oublions pas que la manipulation, c’est aussi la base de la pédagogie Montessori.

Mon petit truc : A la maison, on prend de la terre desséchée à laquelle il faut ajouter de l’eau pour la faire gonfler. C’est magique à regarder pour les enfants, et puis ça fait une activité de transvasement en plus 🙂

Etape 3 : On passe à la plantation !

Là encore, on patouille dans la terre : quel plaisir ! En prime, comme un vrai jardinier, on peut préparer des petits panneaux pour indiquer le nom de la plante, ou bien la dessiner. C’est l’occasion d’entraîner sa graphie ! Le jardinage, comme tout le reste si on en prend le temps, c’est une activité Montessori bien plus riche que simplement planter une fleur !

Etape 4 : Penser à arroser !

Jardiner, ce n’est pas seulement planter, c’est aussi OBSERVER. Apprendre à attendre, compter le temps qui passe… Si on a planté dans des verres, on peut regarder les racines qui poussent. D’ailleurs à quoi ça sert les racines ? C’est le moment de sortir votre manuel de jardinage ! L’apprentissage est tellement plus vivant lorsqu’on rapproche la théorie de la pratique. Encore une fois, Maria Montessori n’est pas loin…

 

Etape 5 : Couper les fleurs fanées.

La plante pousse, les fleurs se développent et certaines fanent. Et pour que notre plante s’épanouisse et donnent de nombreux boutons, il faut couper les fleurs fanées.

Alors à nos ciseaux ! En les surveillant pour éviter les accident, on laisse les enfans faire : c’est un excellent exercice de précision ! “Oh zut, j’ai coupé la seule fleur qui restait …” “Déjà tu ne t’es pas coupé le doigt, tu peux t’en féliciter !’

Et surtout : pas de pression ! Ce n’est pas grave si votre enfant abandonne en cours de route, l’objectif de cette activité Montessori “jardinage”, au fond, ce n’est pas tant de faire pousser la plus belle plante, que de manipuler et de découvrir comment elle va grandir, de quoi elle a besoin pour fleurir. L’essentiel est de s’amuser, alors si l’envie n’est plus là, on passe à autre chose, et on y revient plus tard.

En fonction de l’âge des enfants et de leur enthousiasme, on peut choisir de les faire participer à certaines étapes seulement. De plus, il serait dommage de les décourager en leur faisant resemer toute une plate-bande, il vaut mieux leur proposer quelque chose à leur échelle : le petit coin “aromates” du potager, un simplement un bulbe de narcisse dans un verre.

Amusez-vous, jardinez et regardez pousser vos enfants comme ils regardent pousser leurs plantes.

Vous avez aimé cet article ? Venez découvrir d’autres activités Montessori facile à faire chez soi !

Et pour ne pas rater notre prochain Jeudi Montessori, n’hésitez pas à vous inscrire gratuitement à la newsletter !

En ce moment on ne va pas être toujours dans l’éducation positive, mais il ne faudrait pas non plus tomber dans l’éducation « négative » et placarder nos enfants au bout de 14 jours… le pack « éducation positive » est bourré d’astuces qui j’espère pourront vous y aider au mieux 

Inscrivez vous à la newsletter qui rend la vie (un peu) plus cool et recevez votre dossier !

Commentaires

Commentaires

1 réponse
  1. Chang ParentaliteZen
    Chang ParentaliteZen says:

    Génial, c’est pile le moment de planter les graines de capucines qu’on vient d’acheter ! Tournez l’activité en mode Montessori est une bonne idée.

    De notre côté, c’est souvent la cuisine qu’on détourne façon Montessori. En expliquant les fruits et légumes, en coupant de petites choses (avec les couteaux adaptés), etc.

    Répondre

Répondre

Laissez-nous votre commentaire bienveillant !
Règle de conduite: Merci de ne mettre aucun lien vers un site extérieur, afin d'éviter les dérives. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.