rangement-chambre-montessori-rangement-montessori-cpmhk

Et si on profitait de ce confinement pour ra-n-g-e-r ? Et je dirai même mieux : pour apprendre à nos enfants à ranger ! Ou Plutôt à apprendre à vos enfants à organiser le rangement de leur chambre. Ou comment combiner astucieusement jeu et tâche ménagère 😉

Apprendre à mettre ses jouets dans une caisse pour que le salon soit “rangé” c’est bien, certes… Tout comme enfourner tout notre bazar dans un placard 10 minutes avant l’arrivée des invités !  Mais ce qui est encore mieux, c’est d’organiser avec votre enfant le rangement de sa chambre, avec un triple bénéfice à la clé :

  1. C’est lui qui organise SON rangement : ainsi, il sera d’autant plus motivé à ranger sa chambre dans le futur, et à bien le faire, selon sa propre organisation.
  2. Organiser le rangement lui permettra d’y voir plus clair dans ses affaires, de prendre conscience de tout ce dont il dispose, et donc de mieux profiter de tous ses jouets, y compris ceux qui moisissent au fond d’un coffre sans jamais voir la lumière du jour. En ayant sous les yeux ses différents jouets, rangés dans des bacs accessibles, il aura beaucoup plus tendance à se dire : “Tiens, aujourd’hui je vais jouer aux Playmobiles ou aux marionnettes”, que si ceux-ci sont tous entassés et invisibles. (Un peu comme nous qui mettons toujours les 3 même t-shirts du haut de la pile !)
  3. Organiser son rangement, c’est s’organiser tout court, et c’est une compétence-clef à développer pour les enfants, utile en toute circonstance, dans le travail et dans la vie de tous les jours.

Comme d’habitude, je vous propose de “décortiquer” étape par étape, à vous ensuite d’organiser cette activité à votre sauce !  Gardons en tête un principe fondamental : l’objectif n’est pas de forcer notre enfant à faire cette activité de A à Z, mais de le motiver ! S’il préfère une étape plutôt qu’une autre, répartissons les tâches en fonction de ce qui lui plaît le plus. Et si ce jour-là il a envie de faire autre chose, reportons l’activité à la semaine d’après ! Ce serait dommage de le braquer et de transformer une belle activité Montessori en corvée…

Autre principe qui me plaît lorsqu’on se lance dans ce type de projet avec les enfants : leur montrer l’exemple de la persévérance. Si, au cours de l’activité, vous êtes bloqués par quelque chose (ex : il vous manque du scotch), plutôt que de tout arrêter et de reporter aux calendes grecques, vous pouvez trouver ensemble la solution pour pouvoir continuer (“Allons au magasin en acheter, ou empruntons-en au voisin”).

Voici donc une série d’étapes, et de petites phrases d’inspiration, qui pourront vous aider à créer votre propre activité “Rangement de chambre”.

“Aujourd’hui, je propose une activité pour ceux qui sont motivés : créer une maison/une cachette/un lit/une chambre pour tous les jouets de la maison ! Comme ça, chaque jouet aura sa place, et ne sera plus entassé !”.

Étape 1 : Trouver des récipients si vous n’en avez pas déjà. Cette étape peut consister à aller chez les marchands de chaussures demander des boîtes par exemple : un excellent exercice pour aller vers les autres et demander un service à quelqu’un qu’on ne connaît pas.

Étape 2 : Choisir les bacs en fonction de leur taille, de la quantité et de la catégorie de jouets à y ranger. Très bon exercice de logique ! On laisse notre enfant se tromper, expérimenter. “A ton avis est-ce que tous les jouets vont rentrer dans la boîte ? Alors, on essaye ! Cela ne rentre pas, comment on peut faire ?”

Étape 3 : Séance photo ! On laisse l’enfant prendre une photo qui représente ce qui se trouve dans chaque boîte : petites voitures, Lego, poupées… On peut lui proposer une grande feuille blanche pour faire un fond, et faire une belle photo bien claire d’un “échantillon” de chaque jouet.

Étape 4 : Pour ceux qui apprennent à écrire, c’est le moment de s’exercer ! On retouche les photos sur l’ordinateur, écrivant sur chacune d’elle le nom du jouet, ou de la catégorie de jouet. Par exemple, chez nous, on a une boîte « Véhicules », une autre « Figurines » ou encore « Poupées ». On peut aussi préparer des étiquettes écrites à la main évidemment.

Étape 5 : S’ils sont assez grands et à l’aise avec l’ordinateur, on peut les initier à un logiciel type Power Point pour préparer l’impression de toutes les images sur une même page. Succès garanti !

Étape 6 : Pour du travail de pro, on peut aller chez “Office Dépôt” ou ce genre de boutique pour imprimer et faire plastifier les étiquettes. C’est tellement satisfaisant de voir ces belles photos toutes brillantes ! On peut aussi s’amuser à les décorer.

Étape 7 : On propose au petit dernier de répartir les étiquettes sur les boîtes. C’est un exercice qui demande réflexion et observation, et c’est surtout un très bon entraînement pour bien identifier quel jouet on devra, à l’avenir, ranger dans quelle boîte !

Étape 8 : Mais comment allons-nous donc accrocher/coller nos étiquettes ? Tu crois que le scotch, ça va marcher sur nos panières ? On peut essayer. (Rappelons le concept Montessori : c’est en faisant ses propres expériences que l’on apprend vraiment). Bon, ça ne marche pas très bien… Comment faire ? Fil de nylon, aiguilles, perforeuse, c’est parti ! Chez nous c’est un atelier couture qui a dû s’organiser.

Ca y est, c’est terminé ! Il y a de quoi être fier !! Maintenant, on va pouvoir mettre le bazar, on saura comment ranger 🙂

Et pour aider à garder une chambre à peu près en ordre, voici une petite astuce : parmi toutes les boîtes que vous avez préparées, vous en choisissez 3 à mettre à disposition de l’enfant. Les autres sont rangées en hauteur dans un placard. Et on fait tourner ainsi les boîtes toutes les semaines. Premièrement, quand c’est le bazar, il n’y a que 3 boîtes à ranger et non 10. Et deuxièmement, ça permet aussi aux enfants de bien profiter de tous leurs jouets et d’en redécouvrir certains qu’ils avaient pu oublier. A chaque fois qu’on change les boîtes, les enfants ont presque l’impression de découvrir de nouveaux jouets, ils se lassent beaucoup moins vite. Evidemment, si vous sentez que votre enfants est accro aux Playmobil, il n’y a pas de raison de lui supprimer sa boîte à la fin de la semaine s’il s’amuse bien avec ! Mieux vaut trouver un terrain d’entente. Et vous verrez, vous entendrez beaucoup moins souvent le fameux “Mamaaaaannn, chais pas quoi faaaaiiiire” !

Venez découvrir toutes nos autres activités Montessori faciles à réaliser à la maison avec ses enfants !

Vous souhaitez découvrir d’autres activités Montessori ? J’en propose régulièrement sur le site. Pour ne pas les rater, inscrivez-vous gratuitement à la newsletter

En ce moment on ne va pas être toujours dans l’éducation positive, mais il ne faudrait pas non plus tomber dans l’éducation « négative » et placarder nos enfants au bout de 14 jours… le pack « éducation positive » est bourré d’astuces qui j’espère pourront vous y aider au mieux

 

Inscrivez vous à la newsletter qui rend la vie (un peu) plus cool et recevez votre dossier !

Commentaires

Commentaires

8 réponses
  1. CloClo
    CloClo says:

    Super article merci…mon petit bout à 18 mois est-il prêt? dois-je patienter encore pour tenter de lui apprendre à ranger car pour le moment c’est pas probant!!! Je range et pendant ce temps il passe derrière moi et dé-range TOUT!!
    Chez nous c’est un champs de bataille permanent!!

    Répondre
  2. Chang ParentaliteZen
    Chang ParentaliteZen says:

    Une fois de plus, l’article est clair et j’aime le fait d’inclure nos enfants dans les tâches ménagères mais de manière fun !

    Notre petit a tout dans des petites cases. Il est tellement content de trouver ses déguisements facilement, de même pour ses pistolets, Lego, etc 😃

    Le fait qu’il range comme il le souhaite lui permet de retrouver tout facilement et de ressentir aussi une certaine satisfaction !

    Répondre
  3. Taniouchka
    Taniouchka says:

    Merci Charlotte! Comme toujours, vos articles sont fun et attractifs! Je ne m’en sens jamais jugé ni nulle! Et cela motive beaucoup 😊

    Répondre
  4. Céline33
    Céline33 says:

    Bonsoir et bonne annee 2018 !
    Merci pour cette activite. Je suis très attirée par les méthodes développées par Maria Montessori mais j’ai parfois du mal à les mettre en place. Celle ci concerne le rangement, un gros défaut chez moi,( je me laisse déborder ) alors si je peux inverser la tendance pour mes filles 🖒. Merci encore. Céline

    Répondre

Répondre

Laissez-nous votre commentaire bienveillant !
Règle de conduite: Merci de ne mettre aucun lien vers un site extérieur, afin d'éviter les dérives. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.