jeu de complicité

Quoi de mieux qu’un petit jeu doux et en famille avant de se coucher, pour un moment privilégié de confidences et de complicité ? Marion, maman d’un petit garçon de 3 ans et d’une petite fille de 6 ans, passionnée de couture, a eu une idée pas comme les autres… C’est notre idée de cadeau de Noël du jour !

Imaginez des petites cartes en tissu toutes douces et toutes jolies, piochées par chaque membre de la famille. Imaginez ensuite que selon les instructions de ces cartes, chacun doive, au choix : faire un compliment, raconter ses petites joies de la journée ou encore prévoir une action qui rend heureux… Ce merveilleux concept, intelligent et bienveillant, c’est celui de « Mes petits bonheurs », et on vous le recommande chaudement !

Plus qu’un jeu, « Mes petits bonheurs » est une fabrique à discussions avec nos enfants, une occasion de partager chaque jour un petit moment précieux avec eux, et d’échanger sur des sujets tellement importants que l’on oublie parfois de les aborder. Savoureux moment de complicité et de douceur en fin de journée… Depuis l’année dernière, c’est notre rituel : un moment calme et détendu, propice aux confidences.


 

Un soir, Joy est tombée sur la carte “Murmurer un secret”. Elle m’a glissée : “Et bien moi tu sais ce que c’est mon secret ? C‘est que j’aimerais bien manger plein de gâteaux et plein de glaces !”. Un petit message apparemment anodin qui m’a permis de réaliser que j’étais sûrement un peu trop stricte sur ce sujet, et que je risquais de créer une frustration pas très saine si je continuais ainsi – j’ai alors ressorti les moules et leur ai préparé des glaces au jus d’orange le week-end suivant ! Léon, lui, a confié : “Moi, mon secret, c’est que j’ai pleuré toute la journée. » – « Ah bon, mais pourquoi ? » – « Parce que je voulais voir Gaspard » Message reçu, et c’était décidé : le lendemain j’appelais la maman de Gaspard, qui avait quitté la crèche la semaine précédente, pour organiser une rencontre entre les deux copains.

Bien sûr, dans « Mes petits bonheurs », les parents aussi jouent le jeu. C’est l’occasion de chuchoter un joli secret à l’oreille de ses enfants. Ma carte préférée, c’est “ 3 bons moments”. L’occasion de positiver et de se raconter les beaux moments de la journée. Et comme vous le savez, la gratitude est l’une des clés du bonheur : plus on focalise notre attention sur les bons moments de la journée plutôt que les mauvais, et plus on va se sentir heureux.

 

Donner l’habitude à nos enfants de prendre conscience du positif de leur journée est un très beau cadeau que l’on peut leur offrir. Le jeu « Mes petits bonheurs » nous aide dans cette démarche.

Merci à Marion pour cette jolie création, à s’offrir et à offrir aux autres. Pour les enfants qui parlent déjà bien (2-3 ans), jusqu’à 9 ans.

Je vous souhaite plein de moments de complicité !

 

Joyeux Noel ! Et pour ne pas manquer nos prochaines idées de cadeaux pas comme les autres, inscrivez-vous à la newsletter !

Un indice sur le prochain ? C’est un livre très, très précieux à mes yeux… que je vous conseille d’offrir à tous les parents que vous connaissez 🙂

 

NDLR : Cet article n’est pas sponsorisé, le partenaire couvre simplement les frais associés (en clair, il participe à payer ceux qui travaillent dessus, moi exceptée – je ne touche pas un centime, cet article vient du coeur !)

Commentaires

Commentaires

1 réponse
  1. Lyneduracell
    Lyneduracell says:

    Bonsoir, d’abord merci pour tous ces conseils qui m’aide a relativiser vraiment !. Merci infiniment .
    J’ai un fils de 26mois, Corentin qui est un ange avec un caractère très fort (comme moi à vrai dire…. )
    avec son papa tout est sujet à nous faire de la rébellion! Je ne dirais pas caprice car il est dans la période du non, mais la moindre intolérance est une crise de 20 min…. (c’est joyeux !) L’attaché en voiture, changer la couche, manger,se laver, couper l’eau, mettre son bavoir…. tout! Autant dire que nous on ne sais plus quoi faire =( on a essayer de communiquer, de prévenir, d’expliquer de justifier, de s’affirmer aussi parce que après tout c’est nous les adultes .. et ben « NON » il se cogne la tête au sol, il hurle, pleure enfin…. vous imaginez le tableau … des fois je me dit ça nécessiterait l’aide d’une super nanie tellement il nous en fais voir… ou alors qu’on est nul… c’est dur de se dire des choses si brutales mais on se remet vite vite en question… son papa et moi avons étaient élevés différemment donc du coup il est rapide qu’il réussisse à faire le bazare entre nous puisque on s’agit pad tjr pareil … imaginez l’ambiance a la maison des fois… jespere que jaurais une reponse au moins juste pour me remontez le moral et si un remede magique existe je suis preneuse parce que le deuxième est remis completement en cause par ces si mauvais moments ????…
    Merci celine.

    Répondre

Répondre

Laissez-nous votre commentaire bienveillant !
Règle de conduite: Merci de ne mettre aucun lien vers un site extérieur, afin d'éviter les dérives. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.