Télétravail Garder ses enfants école à la maison

Enfin… “essayer” de gérer. Après avoir passé deux jours en “télétravail” en même temps que d’essayer de gérer Léon, 5 ans, Joy, 7 ans, et Zoé, 7 mois… Je propose que l’on s’attaque à ce sujet “de gestion” on ne peut plus complexe pour un certain nombre de parents. “Comment travailler en même temps que s’occuper des enfants et que faire l’école à la maison ?”. Évidemment quand je dis “un certain nombre”, ce n’est pas parce que certains arrivent à gérer sans complexité, mais parce que tous les parents ne sont pas en télétravail 🙂

Et la difficulté augmente en fonction du nombre de paramètres. Si tu es confiné dans un petit appartement sans espace extérieur, là, le facteur complexité augmente clairement. Si ton conjoint ou ta conjointe est absent(e) ou inexistant, là encore, ça peut être plus la galère… Si tu n’es pas salarié d’une entreprise, mais auto-entrepreneur ou entrepreneur, et que si tu ne travailles pas, tu as zéro sous pour payer ton loyer… là aussi, le niveau de stress est en augmentation… et il se peut aussi que ton enfant ait des difficultés scolaires, ou que tu aies un enfant en bas âge qui demande beaucoup d’attention. Et à cela s’ajoute notre degré de patience habituelle pour gérer nos enfants. 

Pour tous ceux qui sont dans ces situations : VOUS êtes des héros !

Et puis, pour ceux qui cumulent parent célibataire qui doit gérer plusieurs enfants en bas âge, confinés dans un petit appartement, et en situation d’auto entrepreneur ou associé… Bon ba… On va pas se cacher que tu es dans une situation extrême. Et je voulais te dire que nous pensons beaucoup à toi, que rien que par la situation, si tu es encore en vie, tu atteins le niveau de super-héros ou super-héroïne… Prosternation.

Alors, comment on gère ?? (allez directement à la rubrique qui vous intéresse)

Si vous avez des petits (0-3 ans) 

C’est pas simple. Et si en plus votre ou vos bébés ont du mal à la base à rester seul, c’est compliqué (bon, je vais peut-être le répéter souvent, mais globalement, de toutes façons, c’est compliqué 🙂 ) Car il ne va pas trop pouvoir comprendre les règles, et que les écrans, ce n’est pas pour lui. Donc grosso modo, vous n’avez pas 1000 solutions : 

  • vous lever plus tôt pour bosser avant qu’il ne se lève, ou vous y mettre une fois qu’il est couché (mais avec le risque d’être un peu trop fatigué) et travailler pendant la sieste… Évidemment, mais ça j’imagine que vous le faites déjà !
  • Sécuriser votre appartement pour qu’il puisse avoir au moins toute une pièce où il puisse circuler librement sans être surveillé. Votre appart va ressembler à une crèche ? C’est galère car il y a des meubles partout ? Oui, mais en fait vous allez juste pas pouvoir être derrière son dos en permanence, et enlever TOUT (ou presque), cela va VRAIMENT vous faciliter la tâche. 
  • Ensuite, pour les tout-petits, vous pouvez mettre des jouets un peu “partout” dans la ou les pièces, pour qu’il y ait un effet “découverte”. MAIS (attention c’est subtil ;-), ne mettez pas tous les jouets à disposition. Comme ça, dès qu’il commence à râler, vous pouvez en sortir de nouveaux et prolonger sa découverte. Ça, c’est super important surtout avec les 3-6 ans, essayez de mettre tous les jouets en hauteur dans les placards ou sous le lit pour les sortir au fur et à mesure. Et le must, c’est de sortir des choses qui ne sont pas des jouets, mais avec lesquels il peut jouer. Comme des boîtes de cuisine avec des cuillères en bois, un fouet de cuisine, ou une grande boîte de mouchoirs avec des trucs cachés à l’intérieur (pour les tout-petits).
  • N’hésitez pas à mettre un fond musical ou un fond audio, cela fait une présence. C’est non négligeable ! 
  • S’il veut absolument être toujours dans vos bras, vous pouvez aussi le mettre sur sa chaise haute à côté de vous. 
  • Et l’option de le porter en kangourou devant ou derrière est aussi pratique pour les plus petit. Même si du coup, vous allez devoir vous mettre debout ou sur un tabouret avec votre ordi en hauteur… 

Tout dépend du besoin d’attention de votre enfant. Certains enfants / bébés peuvent ne pas vous solliciter pendant 3 heures durant la journée (surtout s’il y a des frères et sœurs pour faire l’animation) ; et pour d’autres, 30 minutes, c’est mission impossible. Du coup, en fonction de votre enfant, mieux vaut se résigner à ce qui est possible pour lui, plutôt que d’essayer de se battre tout les jours pour avoir 30 minutes de taff non efficace 🙂cool coaching

Si vous avez des enfants de plus de 4 ans

C’est parti pour mettre en place un “vrai” planning 🙂 Exactement comme à l’école, on prend des feutres, un belle feuille, c’est l’étape très utile à une bonne organisation ! Et la création du planning est en elle-même une activité. 

1/ La clé pour maximiser vos chances que celui-ci soit bien accepté (et respecté, donc 🙂 ) c’est de le faire AVEC LUI / EUX. “Alors les enfants, je vous propose que l’on se réunisse pour que, tous ensemble, nous établissions le planning de notre nouvelle vie. Et ça va être en même temps l’école pour vous et en même temps le bureau pour nous ! Alors, quels sont les moments de l’école ? Sport ? Lecture ? Math ? Récré ? Bon ba, nous, de notre côté, il faut que l’on trouve des moments pour travailler au calme. Et peut-être que l’on pourrait aussi prévoir un heure de télé / documentaire ?” Dans ce planning, bien évidemment, il faut qu’il y ait des trucs cools pour que cette nouvelle vie soit “enthousiasmante” pour notre enfant et non vécue comme une grosse contrainte. Par exemple : un moment de documentaire / tv (pourquoi pas un moment en fin de journée) ; des moments jeux ou activités avec papa / maman. Et pour ces moments, ça peut être sympa aussi que ce soit l’enfant qui choisisse. Pourquoi pas décider de cela le matin au petit déjeuner. Comme ça, la perspective d’avoir un super moment avec papa ou maman lui donne des forces pour patienter.

2/ On confectionne ce beau planning-affiche ensemble (ou plutôt, on lui faire faire une grosse partie, comme ça vous pouvez en profiter pour travailler 🙂 ). Et CPMHK vient de vous préparer un super printable “planning”  ! Pour ceux qui ont une imprimante, votre enfant pourra ainsi découper les vignettes et les coller sur votre feuille, pour qu’il s’approprie bien le planning ! 

3/ Côté “classe”, n’oublions pas qu’à l’école entre les récrés, les temps de regroupement, de sport, etc., le temps “effectif” de la classe n’est pas si important que cela. Grosso modo, l’enfant va travailler autant pendant une heure parmi 30 élèves, qu’en 20 minutes avec son parent focus sur lui. Donc plus ou moins 2 heures de classe intense, c’est bien 🙂 Si votre maître/maîtresse a eu peur que vous vous ennuyez et vous a mis des montagnes de trucs à faire… Surtout, SURTOUT, n’essayez pas de tout faire au risque de vous pourrir la vie. Demandez aux autres parents d’autres écoles quel est leur charge de travail. Cela peut vous aider à lâcher prise 🙂 , et ainsi ne pas vous ajouter une pression de plus, car en ce moment, on en a déjà assez 🙂 Et généralement, c’est compliqué de bosser en même temps que de faire la classe, surtout si vous avez besoin de vous concentrer. Dans ce cas, mieux vaut être à 100% avec l’enfant pendant la classe, et bosser pendant qu’il fait une activité libre, ou un temps calme. Mais le mieux, c’est de lui poser la question ! “A ton avis, quel est le meilleur moment pour moi où je peux travailler sans être dérangé ? “. Ça passe toujours tellement mieux quand c’est lui qui a décidé !  

4/ Pour que la règle soit claire, à côté de l’activité, on met la vignette papa ou maman, en fonction de la personne qui s’occupe de lui à ce moment-là. Et si par exemple, il y a des moments où il est sur son activité / temps calme sans déranger le ou les parents, on peut l’indiquer sur le planning en faisant apparaître à côté de l’activité la vignette papa / maman barrée, pour que ce soit bien clair que pendant ce moment là, on ne dérange pas papa/maman. 

Et pour éviter que vous soyez toujours en train de rappeler les horaires, ou que votre enfant vienne vous demander quand le temps calme est fini, quand la récré arrive, quand etc. On peut aussi faire comme à l’école et prévoir des sonneries/alarmes sur le réveil au moment de transition ! 

Si vous n’avez pas de conjoint / conjointe pour garder les enfants avec vous 

Parfois, il n’y en a pas, ou il n’est pas là, ou il est lui-même en télétravail… Si vous êtes salarié, vous pouvez vous déclarer sur Ameli pour avoir un arrêt de travail (sans délai de carence) donc ça, c’est la GOOD NEWS ! Et pour rappel, votre employeur “n’a pas le droit de refuser”. Mais il y a aussi un certain nombre de personnes (comme les maîtresses, les profs…) qui choisissent de ne pas opter pour cette option par solidarité pour ceux qu’ils “aident”… D’abord, un immense “Merci” pour ce que vous faites ! Mais ne le faites pas non plus si c’est vraiment trop galère pour vous, et que vous ne tenez pas le coup… Et pour les entrepreneurs, auto-entrepreneurs, ce n’est pas exactement la même chose.

Si vous avez un conjoint / conjointe

Soit vous décidez que l’un se met en arrêt maladie (pour les salariés) et l’autre télétravail,

Soit … IL VA FALLOIR RÉPARTIR LES TÂCHES, et être bien clair sur cette répartition. 🙂

Du coup, c’est la même chose que pour le planning “enfant”, on s’assoie autour d’une table et on décide ensemble de comment on va se répartir la journée… Alors ici, on a essayé pas mal de chose. Voici la façon dont les choses fonctionnent aujourd’hui (mais cela changera peut-être ) : l’un gère toute la matinée (8h-13h)  pendant que l’autre travail, et l’après-midi (14h-19h) on inverse . 

Exemple de planning de notre petite tribu, Zoé 7 mois, Léon 5 ans, et Joy 7 ans ! 

  • 7h30-13h : l’un des parents (ex : maman)  travaille sans être dérangé
  • 8h-9h : l’autre (ex : papa) gère le réveil / petit déjeuner
  • 9h-10h : classe
  • 10h-10h30 : récré 
  • 10h30-11h30 : classe
  • 11h30-13h temps libre (sieste de bébé) pendant que papa prépare le repas, et fait déjeuner baby.  
  • 13h-14h : déjeuner

ROTATION DES ÉQUIPES

  • 14h-15h30 : temps calme (lecture, audio), sieste du bébé, pendant que le parent de l’après-midi gère le rangement du déjeuner + ménage. 
  • 15h30-18h : activité créative, sport
  • 18h-19h : mise en pyjama (et éventuellement bain, mais là, c’est pas comme si on était très sale étant donné notre peu d’activité) pour regarder le documentaire. Préparation du repas, et faire dîner baby
  • 19h : temps ensemble, dîner, etc. 

Et aussi le truc à ne pas oublier, prévoir dans tout cela un temps pour soi !! Parce que sinon ça va être compliqué de tenir dans la durée …. Par exemple pendant la récréation, c’est récréation enfant d’un coté, et parent de l’autre, on sépare « les cours de recré » 😉

Et vous, c’est quoi votre planning ? Mettez nous cela en commentaire !

Pour vous aider, on vous offre une affiche indispensable pour passer ces prochaines semaines de confinement : le planning familial ! Pour vous y aider Cool Parents Make Happy Kids vous a concocté une affiche à imprimer avec des vignettes pour rendre ce planning hyper visuel. Téléchargez-la ici.

Pour conclure, en fonction de notre situation, on fait ce que l’on peut, et on peut déjà en être fier ! On pense bien à chacun de vous, on continuer de s’entraider, d’échanger sur les pages Facebook et Instagram CPMHK, et à très vite ! #ParentsTogether

Commentaires

Commentaires

23 réponses
« Anciens commentaires
  1. Cyrielle
    Cyrielle says:

    Bonjour! Chez nous nous sommes deux parents confinés (pas de possibilité de travail) avec un petit bonhomme qui aura bientôt 3 ans. Il est fils unique pour le moment puisque nous avons perdu notre deuxième fils à sa naissance début mars… Pour nous confinement rime avec reconstruction, deuil et résilience. Notre petit bonhomme est un amour, semble très heureux de passer du temps avec ses parents mais étant enfant unique il est très demandeur d’attention et a encore du mal à jouer tout seul. Alors le matin c’est moi qui m’occupe du lever et je lui propose une activité manuelle, c’est notre moment à nous. Puis temps de jeu avec papa, déjeuner ensemble et selon l’heure à laquelle il s’est réveillé il fait une sieste ou pas. L’après-midi est constitué essentiellement de jeux libres, goûter puis en fin de journée nous faisons une sortie défoulement car étant en appartement, nous avons besoin de prendre l’air. J’avoue que nous lui autorisons 3/4h d’un disney car ça lui fait plaisir et ça nous permet de souffler un peu.. Mais je dois avouer que nous sommes surpris de le voir si calme et épanoui! Tant mieux!

    Répondre
  2. JUSTINE CHESNOY
    JUSTINE CHESNOY says:

    Merci bp. 2 parents en teletravail une petite de 3 ans et demi et un bebe de 8 mois, nous on a essayé les plannings demi journée mais on a du mal car on ne dort pas encore vraiment la nuit et celui qui garde les enfants sature au bout de 3h…et souvent à des imperatifs boulot. Donc nous faisons des tranches de 2h et ca marche pas mal…on se passe le relais tout au long de la journée et on change en fonction des jours comme cela un parent n’a pas tjrs le stress du repas du midi.
    par contre: menage et rangement passent en dernier donc une fois ou 2 par semaine…et pas encore reussi a caler du sport…un peu de yoga parents enfants…Bon courage a vous tous

    Répondre
« Anciens commentaires

Répondre

Laissez-nous votre commentaire bienveillant !
Règle de conduite: Merci de ne mettre aucun lien vers un site extérieur, afin d'éviter les dérives. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.