Le soir, c’est toujours un marathon ! Maison – devoirs – toilette – repas – dents – histoire – câlins – etc. Pour ne pas céder à la panique, les rituels du soir permettent d’enchaîner les étapes avec plus de sérénité, pour accompagner notre maisonnée vers un repos bien mérité. Mon amie Clémentine, maman de Romain 5 ans et Vincent 2.5 ans, nous propose quelques clés pour construire VOTRE rituel du soir !

17h30, j’éteins ordinateur et écrans pour rejoindre ma tribu. Pourtant, je suis partagée entre l’envie irrépressible de voir les petites bouilles de mes enfants ou savourer encore un peu le calme qui règne au bureau. Ah ce fameux tourbillon du soir avec son lot de joies où l’on découvre les anecdotes de la journée, et son lot de galère où s’enchaînent les tâches quotidiennes dans un temps restreint. En 3 heures, il faut gérer le bain, le repas, les devoirs, le coucher, accorder quelques moments de qualités à chacun, parfois désamorcer les tensions de la journée… Tout cela sans compter sur une petite crise qui surviendrait, le voisin dans l’escalier qui nous raconte ses soucis ou le coup de fil auquel on a vraiment envie de répondre parce qu’une fois les enfants couchés on aura encore plein de trucs à gérer. Alors, pour que ce tunnel ne devienne pas un trou noir, nous vous donnons quelques pistes pour créer un rituel du soir pour une fin de journée paisible, et un coucher tout en douceur.

Pourquoi instaurer un rituel du soir ?

Nous l’avons tous constaté, l’aspiration du soir peut vite se transformer en entonnoir très étroit ou en tunnel très sombre. Les rituels du soir permettent plusieurs choses :

  • Gagner du temps et se libérer l’esprit : chacun connaît l’ordre et l’enchaînement des tâches à effectuer  
  • Éviter de répéter sans cesse : le rituel limite les imprévus et nos enfants sont rassurés de savoir ce qu’ils ont à faire.
  • Limiter les crises et les négociations : un rituel constant instaure une habitude. Les règles sont établies à l’avance et connues de tous.
  • Et surtout, préparer notre enfant au sommeil : il a été montré scientifiquement que le cerveau se prépare au sommeil. Ainsi, si on a toujours les mêmes étapes qui précèdent avant d’aller au lit, le cerveau comprendra qu’il faut qu’il s’apprête à dormir. D’ailleurs, il est probable que si je vous demande un jour de vous coucher tout habillé sans vous mettre en pyjama, sans vous brosser les dents, vous ayez plus de mal à trouver le sommeil, car vous n’êtes pas dans vos habitudes. Donc les habitudes dans l’endormissement de notre enfant, cela joue 😉.

Pour notre enfant, l’objectif du rituel du soir est avant tout de créer un climat rassurant, pour favoriser un coucher dans le calme.

Coup d’œil sur la situation actuelle

Pour définir le rituel du soir qui conviendra à notre enfant et permettra de faire de ce tunnel un chouette moment, prenons le temps de nous poser ces 3 questions : 

  • Quels sont les moments de tension : la préparation du repas ? les devoirs ? le coucher ? Prendre conscience de ce qui crée des difficultés permet de chercher des solutions, de mettre en place des rituels précis pour désamorcer les problèmes
  • Quelles sont les choses obligatoires à faire, les choses qui vous semblent essentielles ? Cela peut varier dans chaque famille. Il y a évidemment des impondérables comme manger, mais vous pouvez définir si par exemple, c’est essentiel pour vous de manger tous ensemble.
  • Comment serait votre fin de journée idéale : vous pouvez écrire le déroulé type pour vous donner une idée de l’enchaînement des tâches qui se jouent durant ce laps de temps.

Une fois que vous aurez fait ce petit exercice, regardons les petits rituels à instaurer pour que ce tourbillon soit un peu plus léger !

Idées de moments à inclure dans les rituels du soir

Temps du coucher. Objectif : amener un retour au calme pour une longue nuit paisible !

Beaucoup d’articles traitent des rituels du coucher, l’objectif étant toujours le même : amener les enfants vers un moment de calme et d’apaisement pour une nuit sereine. Créer une routine permet à notre enfant de s’endormir de manière rassurée.

Voici les différentes choses qui peuvent être incluses dans votre routine du coucher. Cependant attention à ne pas trop le faire durer ! Inutile d’intégrer toutes ces idées à la fois dans votre rituel 😉. Après les avoir choisies, à vous de les mettre dans un ordre qui convient à vous et à votre enfant, et d’exécuter ces étapes ensuite chaque soir dans toujours le même ordre. C’est le principe même du rituel 🤫.

  • Lire X histoires (nombre d’histoires à définir à l’avance et toujours le même. Par exemple : une grande histoire ou deux petites)
  • Fermer les volets
  • Faire un massage
  • Prendre le temps d’un câlin 
  • Faire Des bisous aux peluches
  • Chanter une chanson
  • Se brosser les dents
  • Passer aux toilettes
  • Se mettre en pyjama
  • etc.

Les bonnes pratiques à ne pas perdre de vue

Le rituel du coucher est un moment calme, donc tout est bon pour apaiser l’atmosphère : le niveau de la voix peut être réduit et la lumière légèrement tamisée. De plus, cherchons à éviter au maximum les écrans, car ils stimulent le cerveau et rendent l’endormissement difficile.

Le rituel du soir offre à notre enfant un cadre rassurant et sécurisant. Il doit préparer notre enfant de s’endormir tout seul, sans notre présence. 

Si pour vous ou votre enfant, le temps du coucher est un moment difficile, et qu’il a du mal à trouver le sommeil, je vous laisse découvrir le pack “sommeil” qui pourra peut-être vous donner d’autres pistes pour un retour au calme apaisé.

 

Inscrivez vous à la newsletter qui rend la vie (un peu) plus cool et recevez votre dossier

Et si votre enfant a régulièrement des soucis pour trouver son sommeil ou pour dormir paisiblement toute la nuit, surtout renseignez-vous sur le coaching “il dort enfin et nous aussi”. Cet accompagnement a été un renouveau pour tous les parents qui l’ont suivi, et qui avait pourtant déjà tout essayé. Ce coaching vous aidera à retrouver des nuits sereines.

Rituels du soir : garder du temps pour chacun

Si le soir est souvent un moment où les tensions de la journée sont exacerbées (pour nous comme pour les enfants d’ailleurs), nous pouvons essayer de privilégier un petit moment pour chacun. Ce moment n’est pas obligatoirement long. Essayons simplement qu’il soit de qualité : prendre 5 minutes avant les devoirs pour un gros câlin dans le canapé, un moment d’échange le soir après l’histoire. Chaque enfant a des besoins spécifiques et remplir leur réservoir d’amour et d’attentions n’en sera que gagnant pour tous.

Finalement, le rituel du soir permet de créer un climat serein respectant les besoins de chacun. Chaque famille peut avoir son propre rituel, il n’y a pas de modèle type. Le plus important à garder à l’esprit est de garder une constance afin que ce rituel vous permette à tous de traverser le tourbillon du soir dans une ambiance apaisée. 

Rituels du soir : les étapes précédant le coucher

Temps des devoirs. Objectif : définir ce que chacun peut faire seul et ce que l’on vérifie

Le sujet des devoirs est assez spécifique, car il dépend de chaque enfant. Peut-être est-il important de voir ce que l’enfant peut faire seul et définir ensemble les choses que vous vérifiez ensemble. Choisissez aussi un endroit qui convient à chacun pour effectuer les devoirs. 

Temps du bain. Objectif : tout le monde propre avec quelques les règles de base

Entre l’eau dans les yeux, la salle de  bain qui se transforme en piscine ou la crise pour décider si on prend un bain ou une douche, ce temps peut vite être critique ! Il peut donc être bon de décider en amont des règles de base : le bain est-il à faire tous les soirs ou non ? Qui passe en premier ? Quel jour fait-on les shampoings ? 

Temps de la préparation du repas. Objectif : s’adapter ou anticiper pour gagner du temps

La préparation du repas demande un temps assez fou alors que le soir, nous en manquons cruellement. A cela, j’ai trouvé deux alternatives : soit on anticipe (je prépare à l’avance), soit on va vite (je garde quelques repas très simples à faire rapidement : “ce soir les enfants c’est coquillettes/gruyère !”). En général, tout le monde est ravi !

Temps du Dîner. Objectif : Préparer un moment de convivialité.

Dîner en famille ou après quand les enfants sont couchés, c’est au choix de chacun. Quoi qu’il en soit, le moment du repas est souvent un bon moment d’échange. Pour que le dîner se fasse dans le calme (ce qui n’est pas toujours le cas chez moi, je vous assure 😉), j’essaie (et ce n’est pas facile) d’anticiper de tout mettre sur la table pour éviter les allers et venues du genre : “j’ai pas ma cuillère”, “il manque le sel”. À ce jeu là, les enfants peuvent facilement vous aider ! Pourquoi ne pas instaurer un responsable de table à tour de rôle, les enfants adorent être responsabilisés.

Même si le soir, tout va un peu vite, prendre le temps du rituel n’est pas une perte de temps. N’oubliez pas que le meilleur rituel est celui qui répond à vos attentes et à celles de vos enfants. Faites-vous confiance, créez-le à votre image, tentez de le répéter avec constance et n’hésitez pas à l’adapter selon l’âge de vos enfants.

Commentaires

Commentaires

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.