sevrage tétine CPMHK

Quel est le bon âge pour se séparer de la tétine ? Quelles sont les bonnes techniques ? Comment aider nos enfants à dire adieu à leur sucette préférée ? Faut-il les utiliser la manière forte et la supprimer tout simplement ? On laisse la parole à nos lecteurs…

On considère souvent que les enfants qui n’ont pas de tétines se dirigent vers le pouce, qui est souvent plus difficile à arrêter (voir vos témoignages sur les avantages et les inconvénients de la tétine comparé au pouce). Mais comment se débarrasser de la sucette ensuite la suite ?

À quel âge faut-il arrêter la tétine ?

Notre « expert » nous a parlé d’un créneau entre 2 et 3 mois pour le sevrage tétine, que certains des participants ont d’ailleurs utilisé.

Pour d’autres, l’arrêt de la sussu intervient plus tard, vers les débuts de la parole (18 mois-2 ans) ou encore vers le début de l’école (3 ans). D’autres encore ne la proposent plus le jour, mais la tétine reste un élément de réconfort au moment du coucher !

« Ma fille en a eu une jusqu’à 3 mois. Le jour où j’ai dû me lever 5 fois pour lui redonner, j’ai choisi d’arrêter. Je l’ai remplacé la tétine par un doudou qui avait mon odeur. Elle a un peu pleuré et en un jour et une nuit elle l’avait oublié. »

« Pour mes deux, nous avons retiré la tétine à 3 mois. Pour l’aîné, en deux nuits c’était fini, et il a fallu quelques jours de plus pour le second.»

Mais si nous laissons passer ce créneau de sevrage tétine, tout n’est pas perdu !

Sevrage tétine : certains enfants l’abandonnent d’eux-même !

 « Notre deuxième s’en est séparé tout seul. Un matin, il s’est levé, et l’a jeté lui-même à la poubelle, vers 4 ans. »

« Mon fils a arrêté tout seul à 2 ans et 2 mois. Il était accro 😉. »

« Dans ma famille, on dit qu’un enfant cesse la tétine de lui-même du jour au lendemain. Mieux vaut ne pas forcer. Même si ça arrive à 6 ans. »

Même s’ils l’abandonneront un jour d’eux même, il va peut-être falloir pour certains être patients : « Perso, je l’ai eu jusqu’à 9 ans pour m’endormir le soir. »

Dans un autre registre, si vous êtes intéressé·e par « l’éducation positive »,  nous vous avons rassemblé nos pensées, réflexions et astuces pour rendre le quotidien (un peu) plus cool… Laissez-nous votre adresse et recevez (gratuitement) votre dossier « Pack éducation positive » ! Plus de coopération en criant moins, ça fait du bien 😉.

Inscrivez vous à la newsletter qui rend la vie (un peu) plus cool et recevez votre dossier !

Proposer à l’enfant de donner la tétine au « Père Noël » ou à la fée des sucettes

Pour éviter d’attendre trop longtemps qu’il se décide, certains parents utilisent le Père Noël pour inciter leurs enfants à s’en débarrasser. Et ça marche ! Après, d’autres choisissent la fée des sucettes, ou encore le découpage volontaire !

Cette technique est utilisée pour beaucoup comme une incitation : l’enfant est acteur de son geste, ce qui rend plus facile la séparation.

« Nous avons suggéré plusieurs mois à l’avance à mon 1er de la donner au père noël. L’idée c’est que le père noël fait la collection des tétines et il allait être content d’avoir la sienne. Du coup, il lui ferait un super cadeau pour le remercier. Nous lui en parlions de temps en temps tout en lui laissant la liberté de décider le moment venu s’il allait la donner ou pas. Deux jours avant Noël, on croise un Père Noël et il lui a donné sa tétine tout seul. Il nous l’a redemandé les deux soirs suivants, sans grande conviction. » C’est là qu’il faut savoir résister ! 😉

« 4 ans, on lui a dit que comme il était grand, il pouvait la donner au Père Noel. Ce qu’il a fait. »

« Autour de ses 3 ans et demi, mon mari lui a soumis l’idée de la donner au Père Noël. Le 24 décembre, il s’est relevé de son lit pour poser sa sucette dans ses chaussons. Ce fut terminé ! »

« Notre premier l’a donné au père Noël pour ses 5 ans. L’année précédente, ça avait été un échec. »

« Nous aussi, lorsqu’elle avait à peine 3 ans, on avait soumis l’idée du Papa Noël mais sans forcer non plus. Finalement elle ne lui a pas donné, et le mois après elle l’a jeté à la poubelle en disant qu’elle pensait que c’était mieux, car les princesses n’avaient pas de tétine et voilà !!!»

« Ma deuxième n’a pas voulu la laisser au pied du sapin le 24 au soir, nous l’avons accepté. Finalement elle l’a donné à Bourriquet à Disneyland. »

«  Ma Miss a dit adieu à sa sucette en échange de la Robe de la Reine des Neiges. Merci Elsa ! »

« Nous avions dit à notre grand que quand il se sentirait prêt, il pourrait prendre les ciseaux et les couper ! Ce qu’il a fait avec application. Il l’a redemandée le soir mais il n’y en avait plus dans la maison car j’avais fait le tour pour vérifier qu’il n’en resterait pas ! »

Cependant, cela ne marche pas pour tous : « On avait essayé le don aux bébés animaux au zoo et au Père Noel sans succès. »

Sevrage tétine : certains parents font le choix d’imposer (mais ce n’est pas toujours simple à gérer)

Certains parents préfèrent la méthode douce, convaincus que leur enfant n’ira pas à la fac avec 😉. D’autres sont inquiets de l’implantation des dents, des besoins de succions, de la sécrétion de salive… Avouons que le corps médical et éducatif ne parle pas vraiment à l’unisson sur le sujet. Et que chacun fait au mieux en fonction du rapport avantages-inconvénients. Parce qu’avouons que se relever 10 fois pour remettre la tétine à notre bébé adoré peut devenir une vraie galère ! Certains parents décident donc du moment de sevrage, après plusieurs tentatives infructueuses.

« Quand ils ont eu 3 ans, on leur a dit de déposer leur tétine au pied du sapin pour les enfants qui n’ont pas de sous pour en avoir… Par contre, je ne vous cache pas que la semaine qui a suivi n’a pas été simple pour les faire s’endormir. Cela a pris du temps et nous avons tenu bon. Nous avons dû nous mettre à côté d’eux pour les rassurer et les dorloter. Mais c’est passé. On les a beaucoup félicités de leurs efforts.»

«  À deux ans et demi, la « fée des tétines » est passée à la maison pour prendre toutes les tétines et lui laissé un petit cadeau. Ça a été dur pendant 2 semaines environ, où les couchers mettaient 1 à 2h de plus qu’habituellement. Elle avait besoin de notre présence pour l’endormissement… Et puis elle n’en n’a jamais reparlé ensuite. Gagné ! »

 « Je l’ai retirée à 3 ans avec quelques difficultés qui se sont réglées en moins d’une semaine. On a acheté un super livre humoristique qui s’appellent « la tétine de Nina ». »

Dernière solution qui marche : sauter sur l’occasion d’une perte, ou d’une casse !

« Mon fils a jeté sa tétine à la poubelle lui-même car il l’avait abîmée. Il avait 3 ans. Il n’a pas réussi à faire la sieste dans l’après-midi. Et le soir, il a eu plus de mal à s’endormir. Mais on a tenu bon et à la fin de la semaine, il ne la réclamait plus. »

 « Ma fille, totalement accro à la tétine, l’a supprimée du jour au lendemain à 4 ans car… le médecin lui a demandé à cause d’une plaie qu’elle s’était faite. Simple, efficace, mais cher 😉(350 euros de frais dentaires).»

« Pour ma première fille, c’était avec facilité (à ma grande surprise), elle l’abîmait en mâchouillant. Je lui ai fait comprendre que si elle recommençait avec la nouvelle tétine, elle irait la jeter d’elle-même et qu’il n’y en aurait plus. Ce qui a été fait… Pas de difficulté, c’est incroyable. »

 « Ici, après de longues discussions et une tentative de don au père Noël l’année dernière, on l’a finalement perdue dans le train cet été. À presque 4 ans et demi. Pas facile les premiers soirs, mais finalement ça a été. »

Alors, on en finit avec la tétine ?

Alors, comment se débarrasser de la tétine ? C’est une question de tempérament des enfants et des parents, et des circonstances : inciter son enfant à l’abandonner, ou attendre qu’il le fasse de lui-même, proposer des subterfuges, ou des éléments de logique (elle est cassée, il n’y en a plus). Pour les parents qui ne veulent pas attendre, il est aussi possible de la faire disparaître. Il faudra être fort et réconfortant pendant 2 jours (et 2 nuits)… ou 2 semaines.

Courage et tenez bon ! Il ne passera pas son bac avec 😉 !

Commentaires

Commentaires

11 réponses
  1. Imi
    Imi dit :

    Ma fille a 15 mois je lui donne la tétine juste pour 10 minute avant de dormir la nuit et le jour
    Mais je veux comme même se débarrasser de l tétine y’a t’il des astuce pour ça sachant que elle suce juste avant de dormir

    Répondre
  2. Aurore
    Aurore dit :

    Mon fils de 3 ans et demi a fait un pari avec sa mamie de troquer sa tétine contre un cadeau s’il tenait 1 semaine sans. Il a gagné son pari et ne l’a jamais réclamé même pour dormir. Je crois que j’appréhendais plus que lui car il semblait tellement accroc. Je dis merci mamie

    Répondre
  3. clem
    clem dit :

    Aaah la tétine! Pour notre premier il l’a laissée tout seul avec en transition le machouillou. En revanche notre numéro 2 l’avait donné au père noel mais impossible de l’endormir le soir et surtout plus de sieste à l’ecole ? ils nous ont demandé de la reprendre juste pour la sieste… bref on retentera l’année prochaine !

    Répondre
  4. Aurore de parentalite pas à pas
    Aurore de parentalite pas à pas dit :

    Ma fille vers l’age De 3 ans ne l’avait plus que pour la nuit. Un soir on discutait avec son père ( lui et moi) pendant qu’elle jouait dans sa chambre sur comment se débarrasser de la tétine. La porte était de sa chambre était cette ouverte mais on ne se doutait pas qu’elle écoutait. Elle venue vers nous, a pris sa tétine et l’a mise à la poubelle devant nos regards éberlués ?. Elle l’a quand même réclamée pendant 2 soirs, on lui a dit que c’est elle qui l’avait jeté. Pour le deuxième, je pense que ce sera plus dur, il en a toujours ressenti plus le besoin que sa sœur de l’avoir.

    Répondre
  5. delphine
    delphine dit :

    bonjour,
    je crois avoir essayé tout ce qui est cité :). ma fille à 5 ans et toujours 3 tétines (1 dans chaque mains et 1 dans la bouche). elle n’a jamais eu de doudou. on a tenté 2 ans de suite le pere noel sans succés. celles abimées elle ne les met pas à la bouche mais les garde dans les mains. bref dés qu’arrive un coup de fatigue et une rhume hop tétines…si vous avez d’autres astuces sans la forcer je suis preneuses 🙂 merci

    Répondre
  6. KLR
    KLR dit :

    Bonjour, nous avons emmené notre fille de 2 ans et 2 mois chez le dentiste (une jeune dentiste très douce avec les petits) avec l’ambition de supprimer la tétine. Elle a expliqué les dommages que pouvait engendrer la tétine et comment elle avait réussi à supprimer celle de son fils du même âge avec un livre. En sortant nous avons acheté 2 livres sur le sujet (Tchoupi et Corentin le lapin). Notre fille a jeté 2 tétines à la poubelle après avoir lu l’histoire. Puis les 4 autres le lendemain. Je lui ai suggéré de faire pareil avec celle de la crèche (en ma présence, devant les puéricultrices). L’endormissement est un peu plus long mais elle ne la réclame pas. Je la trouve très courageuse. C’est assez culpabilisant pour les parents mais il ne faut surtout pas revenir en arrière après ça.

    Répondre
  7. Elo
    Elo dit :

    Un jour mon fils de presque 3 ans, nous a dit qu’il n’avait plus besoin de sa sucette. Il a voulu la mettre dans une boîte et la monter tout seul dans le grenier…… il ne l’a jamais redemandé alors que tous ses copains à la crèche l’ont !!! Je pense qu’il faut qu’il fasse leur chemin seul pour s’en séparer.

    Répondre
  8. Jenny
    Jenny dit :

    Un écran buccal sert de transition à la tétine, cela permet d’avoir l’effet « en bouche » sans avoir les effets indésirables comme la langue basse qui ne peut pas se muscler et entraver l’apprentissage des sons de notre langue.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.