Top 10 des activités originales pour des supers vacances en famille

Après le métro-boulot-dodo, c’est mamie-playa-rando… Vous en avez marre de vous creuser la tête chaque année pour trouver THE destination de rêve ? Vous recherchez des idées pour partager de chouettes moments avec vos enfants ou encore un peu d’inspiration pour organiser un séjour thématique ? Voici notre Top 10 des activités originales pour des vacances en famille qui déchirent, même sans budget ou sans partir trop loin ! 

1. Le géocaching ou la chasse au trésor

activités vacances famille

Devenues très à la mode, on trouve des géocaches partout en France. Vous connaissez ? Le principe : une chasse au trésor basée sur un GPS. On télécharge une application sur son téléphone et celle-ci nous indique les géocaches à proximité. Quand on a sélectionné celle qui nous intéressait, on commence par trouver le chemin pour s’y rendre en regardant le point indiqué sur le GPS. Et quand on est tout près, on regarde l’indice qui précise le lieu de recherche. Le trésor, c’est souvent une boite, plus ou moins grande, avec un livret à signer et parfois des objets à échanger (on en laisse un, on en prend un).

C’est super ludique pour les enfants qui sont ainsi très occupés à lire la carte, trouver le chemin, puis chercher la cachette. Pour les adultes, c’est aussi un excellent moyen de découvrir des endroits, des lieux, des anecdotes… On est souvent surpris de tout ce que l’on ne connaissait pas autour de nous. 

Dernier aspect rigolo (et éducatif), le choix du cadeau que l’on va laisser… ou pas ! 

J’adore voir mes enfants réfléchir à la babiole dont ils vont accepter de se séparer. Vous savez, le cadeau Kinder qu’ils n’ont regardé que 2 minutes, prend tout à coup une valeur incroyable ! Peut-on le laisser ? Et que va-t-on trouver ? Et si ce que je laisse a plus de valeur que ce que je prends… Que de questionnements passionnants ! 😍

2. Randonner avec un âne 

De la Bretagne aux montagnes (Alpes, Pyrénées ou Vercors), de la Camargue à Lubéron, on peut trouver cette activité un peu partout en France. Pour les enfants, marcher avec un âne, c’est vraiment super agréable et éducatif ! Une histoire de rencontre entre l’Homme et l’animal. C’est l’occasion de prendre soin de quelqu’un d’autre : s’occuper de l’âne, le nourrir, le brosser, installer son chargement sans le blesser… Il s’agit aussi d’apprendre à se faire écouter de l’animal. C’est intéressant de voir comment nos enfants ont intégré l’autorité. (Bon, j’avoue que quand j’ai vu ma fille eng…  son âne et le menacer, je me suis posé des questions sur mon éducation positive 😅). En plus, le pas lent de l’animal donne un rythme très cool à la balade. Si les enfants sont fatigués, ils peuvent chevaucher un moment (pas tous en même temps de préférence 😉).

En balade à la journée ou en randonnée itinérante, toutes les formules sont possibles. Si on part sur deux jours ou plus, cela ouvre le champ des possibles en termes d’hébergements : bivouac sous tente en camping à la ferme, couchages insolites, nuitées chez l’habitant ou gîte d’étape. 

Personnellement, j’aime beaucoup la randonnée de quelques jours. Cela permet vraiment de se retrouver en famille et de couper du quotidien (ma chambre, mes jouets, les moments télé…). On découvre ensemble de nouveaux paysages, de nouvelles personnes. On “surmonte” ensemble les petits imprévus qui font la vie : une averse soudaine, un âne qui a peur ou qui fait “sa tête de mule”, les coups de pompes de chacun, les petits plaisirs qui remontent le moral des troupes (un beau sandwich ou encore quelques gâteaux, fruits secs ou friandises). Bref, une belle expérience du nomadisme qui laissera à tous, enfants et parents, des souvenirs inoubliables.

3. Des nuits insolites

Pour changer du quotidien, l’offre de couchages insolites est incroyablement pléthorique et toujours plus créative : en yourte, en roulotte, en tonneaux, dans des grottes troglodyte, en bulle, en cabane à la cime des arbres… Il semblerait que la limite ne soit que celle de l’imagination des hôtes. Si on s’imagine très bien retrouver sa moitié en tête-à-tête pour certaines expériences, d’autres types d’habitat sont tout à fait adaptés à des vacances en famille. Encore une fois, l’idée est de rompre du quotidien pour se retrouver. Vivre différemment, expérimenter de nouvelles choses.

4. Louer un Van

Plus qu’un mode de déplacement ou qu’un hébergement, le voyage en Van est en train de s’élever au mode de vie : un nouveau lifestyle ! Le mythe du voyageur en liberté. 

Changement de cadre, changement d’équilibre familial. 

Voyager en mode escargot avec sa maison sur le dos, c’est magique (même si ça peut être parfois compliqué). On se retrouve dans un petit espace, on partage chaque moment… Donc il faut apprendre à trouver l’équilibre entre les moments en collectif et les moments où chacun se ressource. C’est le bon moment pour communiquer et apprendre à sentir et exprimer ses besoins !

C’est l’occasion de sortir un peu de sa zone de confort tout en restant ouverts. Parce que, comme dans tous types de voyages, l’imprévu est à prévoir. Une bonne occasion de s’entraîner à accueillir les imprévus avec détachements et bonne humeur 😄). L’environnement, la météo, les repas, l’ambiance, les rencontres… Tout nous invite à nous adapter. Et c’est une belle richesse à découvrir pour nous et nos enfants. 

Il pleut ? On peut aller visiter un musée, une grotte, ou rester au chaud à s’inventer des histoires

Et on dort où ce soir ? Ah ! Ça, c’est la grande question des “van-life”… On rêve tous de trouver un endroit magique, isolé, sans déranger personne… Ce n’est pas toujours le cas, mais quel kiff quand on le trouve… Quand on ouvre les yeux au matin sur un paysage féerique. Et puis, rien n’empêche d’alterner l’itinérance et quelques jours sédentaires dans un camping par exemple.

Quand on voyage en van, c’est devenu un rythme qui convient bien à tout le monde. La météo nous boude ? Qu’à cela ne tienne, on décampe et on suit le soleil… On flashe sur une région ? On se pose quelques jours et on profite du coin à fond. 

Et pour les grands trajets, n’oubliez pas les bonnes activités pour occuper les enfants en voiture

5. Partager des activités créatives

Et si les vacances étaient l’occasion de partager des activités créatives avec nos Loulous. Pas de leur faire faire, mais de faire avec, par exemple en mode stage parents-enfants. Tout est possible : jeu de peindre, théâtre, danse, musique, stage de CNV familial (Communication Non Violente)… Quelle richesse d’évoluer avec notre Loulou.

Dans le style “chacun fait fait fait, c’qui lui plait plait plait…”, il existe même des villages vacances qui proposent une vaste choix de stages, inclus dans le séjour. On y trouve une grande variété d’activités de vacances pour toute la famille : des arts créatifs, des sports de tous types, du développement personnel… Je n’ai pas testé, mais j’ai adoré l’idée.

6. Créer une œuvre : film, pièce de théâtre, musique… 

Pour rester dans le côté artistique, et si on profitait des vacances pour créer une œuvre ensemble qui mette à profit les talents de chacun

  • On peut imaginer par exemple de réaliser un film : réfléchir ensemble au scénario, découper les scènes, dessiner le storyboard, créer les décors et les costumes, filmer (avec un smartphone, c’est très bien), faire le montage (par exemple avec un outil gratuit type filmora).
  • Mais bien sûr, ça peut aussi être d’écrire, monter et jouer une pièce de théâtre. Et on n’oubliera pas d’inviter les voisins et amis à la première.
  • Pour les musiciens, pratiquer en famille peut aussi être super motivant. Et si le petit de 2 ans peut jouer sur son piano, ou agîter son hochet en rythme, profitons-en ! À lui, la batterie de casseroles et la cuillère en bois !

L’objectif est de créer un projet ensemble où l’on rit, on profite, on partage. Ce n’est pas un concours pour participer à Incroyable Talent. C’est l’occasion d’essayer de ne pas prendre trop le lead, et de laisser à chacun la place de s’exprimer et surtout… de s’a-mu-ser !

7. Se baigner dans des plans d’eau naturels

Bien sûr, les lacs, la mer et l’océan sont des hauts lieux de baignade et de farniente. Pour élargir le champ des possibles et profiter pleinement de la nature, de nouveaux plans d’eau voient le jour un peu partout. Ces espaces lacustres, sortes de “piscines”, naturelles ou artificielles, privilégient une filtration naturelle de l’eau grâce à un savant assortiment de plantes aquatiques. Exit les litres de chlores et les cheveux délavés à la fin de l’été. Entre faune, flore et écoulement de l’eau, un véritable écosystème est recréé et cela permet de se baigner dans un cadre naturel et durable.

8. Aller ramasser ses fruits et légumes

Retour à la terre, retour aux sources. Et si on allait ramasser les légumes directement chez le producteur, ou participer à la cueillette des fruits ? C’est un super moyen de redonner du sens et de la valeur à la nourriture. Rencontrer les producteurs, se rendre compte de comment et où poussent les fruits, glaner des framboises sur pied… Nos enfants vont s’en donner à cœur joie de redécouvrir les fruits et légumes avec leurs 5 sens ! Et souvent, les agriculteurs qui ouvrent leurs champs, leurs vergers et leurs potagers, se font un plaisir de raconter leur métier, les saisons, le rôle des insectes, le nécessaire équilibre pour pratiquer une agriculture raisonnée ou l’incroyable complémentarité qui existe entre les plantes. Entre les fermes pédagogiques, les visites de jardins en permaculture ou les producteurs qui ouvrent les champs, il ne reste plus qu’à trouver l’adresse pas loin de chez vous ou de votre lieu de villégiature ! 

Certains campings à la ferme permettent à la fois d’associer couchage dans un lieu pas trop fréquenté et de voir ou participer aux métiers d’agriculteur-producteur (fabrication de fromage, élevage, culture…).

9. Organiser les souvenirs

Je suis toujours étonnée de voir à quel point les enfants adorent se plonger dans les calendriers de photos ou dans les albums souvenirs. Et souvent, je m’en veux de ne pas faire un livre souvenir chaque année… (Et pourtant, c’était la bonne résolution n°12 : faire un album tous les ans pour voir les enfants grandir 😅). Bon, c’est vrai qu’avec la masse de photos que l’on prend, cela prend du temps de les trier. Mais pourquoi pas simplement tirer quelques photos et leur fournir ciseaux et papier afin qu’ils créent leurs souvenirs en mode scrapbooking.

Et s’ils sont plus grands, cela peut être l’occasion d’utiliser l’ordinateur pour créer un petit livre ou un calendrier ! Et on peut même en profiter pour anticiper sur les cadeaux de noël ! Elle est pas belle la vie ?

10. Se former et transformer le quotidien

Et si on en profitait des vacances pour faire évoluer notre relation avec notre enfant ? C’est décidé ! On s’offre un peu de temps pour soi pour faire évoluer notre regard sur notre enfant, et mettre encore plus de joie dans notre quotidien. S’aimer pour mieux rayonner, oser vivre pleinement sa vie, se recharger en énergie positive ou se faire obéir sans crier… Pourquoi ne pas prendre le temps pour un peu de développement personnel ou un coaching en ligne sur une problématique bien précise… Tant qu’à être détendu, c’est le bon moment pour tester autre chose, de mettre en place une nouvelle systémique dans la famille ! Retrouvez tous les coachings cool parents.

Caroline, maman de Sidney, 15 ans, Noé, 9 ans et Isïa, 6 ans

Inscrivez vous à la newsletter qui rend la vie (un peu) plus cool et recevez votre dossier

Commentaires

Commentaires

0 réponses

Répondre

Laissez-nous votre commentaire bienveillant !
Règle de conduite: Merci de ne mettre aucun lien vers un site extérieur, afin d'éviter les dérives. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.