Nuits hachées, soirées passées à bercer son bébé ou à lutter avec un enfant qui hurle qu’il ne veut pas se coucher et se relève 20 fois, réveils bien trop matinaux : très nombreux sont les parents qui ont des difficultés avec le coucher ou les nuits de leur enfant ! Et la plupart d’entre eux attendent des mois, voire des années avant de consulter un spécialiste du sommeil bébé-enfant….

Pourtant, quand ils se décident à le faire, ils sont unanimes : mais pourquoi ne l’ai-je pas fait plus tôt ? Oui, car avec un bon accompagnement, il suffit généralement de deux semaines au maximum pour que leur bébé apprenne à s’endormir seul et fasse des nuits complètes, que leur enfant aille se coucher sans difficulté et que les parents, eux, retrouvent la joie de soirées calmes et de nuits sereines 🙂

Un spécialiste du sommeil bébé, à quoi ça sert ?

Qu’ils soient psychologues ou qu’ils aient suivi une formation spécifique sur le sommeil des enfants, tous ces spécialistes ont en commun une connaissance solide des besoins en sommeil des bébés et des enfants, et des enfants, de leurs rythmes, des bonnes habitudes à prendre et des difficultés rencontrées par les parents. Leur expérience leur permet de conseiller les familles en fonction des besoins spécifiques de chacun.

Un spécialiste du sommeil, comment ça marche ?

Le plus souvent, les consultations seront différenciées selon l’âge des enfants (les problématiques ne sont évidemment pas les mêmes selon qu’il s’agit d’un bébé de 3 mois ou d’un enfant de 3 ans). Le spécialiste commence en général par évaluer les difficultés, et pose des questions pour connaître l’histoire de l’enfant, son environnement, ses habitudes. Ensuite, il adaptera la « stratégie » au cas particulier, en restant à l’écoute des besoins de l’enfant et de ceux de des parents ! Les méthodes varient en fonction des spécialistes, certaines bienveillantes, d’autres beaucoup moins.. Il faut donc le choisir avec soin ! 🙂

Ces consultations peuvent être en ligne & téléphonique (Cool Parents Make Happy Kids), au cabinet, ou encore à domicile, chaque spécialiste a sa façon de faire.

Mais alors pourquoi les parents hésitent-ils à consulter un spécialiste du sommeil enfant ?

En fait, la plupart des parents NE SAVENT PAS qu’il EXISTE des solutions ! Beaucoup aussi pensent que les difficultés sont passagères, qu’ils peuvent en sortir seuls, ou suivent les 1001 conseils (souvent contradictoires) de leur entourage (« laisse le pleurer ! », « prend le dans tes bras !», « essaie le cododo !», « ne le laisse pas venir dans ton lit ! », « fais le 5-10-15 », etc). Et ils attendent d’avoir tout essayé, d’être littéralement au bout du rouleau pour se tourner vers un expert… quel dommage !

La liste des spécialistes du sommeil bébé

Nous avons répertorié ci-dessous les spécialistes du sommeil en France et dans les pays francophones. Une profession encore très peu répandue comparée à aux Etats Unis par exemple, où les consultations de spécialistes du sommeil sont très courantes. Cool Parents Make Happy Kids a voulu rendre cet accompagnement précieux pour tous les parents qui ne dorment pas, accessible à tous, quelque soit son lieu d’habitation et a lancé un programme d’accompagnement en ligne : « Il dort enfin … (et nous aussi !) »*. Pour être informé des prochaines sessions de ce coaching, renseignez votre mail ci-dessous :

Inscrivez vous à la newsletter qui rend la vie (un peu) plus cool et recevez votre dossier

 

Pour information sur cette liste, nous avons eu beaucoup de retour mitigés de nos lecteurs sur les méthodes employées par certains de ces spécialistes.  Nous vous invitons à consulter les commentaires qui sont en-dessous de cet article. Ce qui est sûr c’est que le coaching Cool parents Make Happy Kids est non seulement efficace, mais aussi bienveillant  !
  • Paris

Lyliane Nemet-pier

Psychanalyste- 8 villa Gobelins, 75013 PARIS

Téléphone : 01 43 31 07 49

Consultations sommeil de l’hôpital Necker – réseau Morphée

Aude Becquart

102 Rue Boileau, 75016 Paris

Téléphone :  06 61 82 99 02

  • Boulogne billancourt :

Aurélie Callet et Clémence Prompsy

74, route de la Reine

92100 Boulogne-billancourt

Téléphone : 07 61 38 79 06

  • Saint Germain en Laye

Juliette Moudoulaud – Fée de Beaux Rêves

www.feedebeauxreves.fr

  • Lyon

Kelly Champinot

62 rue Smith

69002 Lyon

[email protected]

Téléphone : 06.42.32.88.94

 

Docteur Jean Stagnara, Pédiatre

46 Cours Franklin Roosevelt

69006 Lyon-6E-Arrondissement

Téléphone :  04 78 24 47 68

 

  • Toulouse

Laure Malgouyres – Objectif dodo

Téléphone : 06 12 11 63 07

  • Bordeaux

Florence Pinon

[email protected]

Téléphone : 07 69 93 52 06

(Suisse et Canada, juste après)

 

*Le coaching « Il dort enfin » – Accessible partout dans le monde

15 jours d’accompagnement pour retrouver des nuits (et des soirées) complètes et un sommeil réparateur pour toute la famille. Le coaching est personnalisé pour s’adapter à votre situation particulière : si votre enfant n’a jamais dormi ; si c’est le matin qu’il se lève trop tôt ; si c’est la nuit ou le soir s’il se relève ; si vous pratiquez le cododo ou pas ; si vous avez besoin de vous coucher avec lui pour l’endormir, son âge, etc. Un mix de vidéos et d’accompagnement individuel de nos coachs certifiés.

Laissez votre email ci-dessous, vous feriez partie des premiers à être informés des prochaines sessions de ce coaching

Saissisez votre email pour être informé des prochaines sessions du coaching "Il dort enfin ... (et nous aussi!)"

SUISSE

  • Nyon

Cabinet de Psychiatrie et Psychothérapie

Dr Eric Jeunet

7d, Avenue Alfred Cortot

1260 Nyon – CH

+41 22 361 90 11

 

  • Lausanne

Jocelyne Besson

 

  • Lausanne

Mme Hildenbrand Doerig

Rue de Bourg 6

1003 Lausanne

Tél. : +41 76 345 70 46

 

Commentaires

Commentaires

21 réponses
  1. Elodie
    Elodie says:

    C’est dommage que vous n’ayez pas cité Caroline Decré à Nantes qui est bienveillante et qui aide nos bouts de choux et leurs parents à avoir des nuits paisibles 😊

    Répondre
  2. Déborah
    Déborah says:

    J’ai consulté une de ces spécialistes sur Bordeaux (qui n’est pas la personne que vous citez) il y a qq années : elle nous a préconisé d’utiliser un protocole sur 3 nuits (ma fille s’était subitement mise a faire des crises de pleurs au coucher a 18 mois puis cela s’est peu a peu transformé en réveils nocturnes répétés et j’avais fini par dormir sur un matelas a côté d’elle. Après 1 an et demi de galère j’ai consulté ce médecin): après avoir expliqué a ma fille la veille ce qui allait se passer si elle se reveillait, il fallait appliquer la méthode suivante : en cas de réveils, il fallait lui expliquer avec  » bienveillance » qu’il fallait se rendormir etc…et que si elle se relevait on serait obligé de le fermer à clé dans sa chambre. La 1ere nuit une fois la porte fermée on la laisse pleurer 10 min puis si nouveau réveil 20 min puis 40 min puis on ne réouvre plus. La 2 ème nuit 20-40-on laisse fermer. La 3eme 40min-on laisse fermer. On a trouvé cette méthode horrible et on a décidé de l’adapter en l’empêchant de rentrer dans notre chambre au lieu de l’enfermer a clé dans sa chambre. Les 2 1eres nuits ont été horribles, la 3eme elle s’est rendormie toute seule sans trop de pleurs. Cette méthode de « déconditionnement » appliquée telle que le médecin nous l’avait décrite me semble traumatisante. En l’adaptant un peu c’est toujours horrible mais quand on est a bout ….le seul bénéfice que ce protocole a apporté est que ma fille continuait a se réveiller plusieurs fois par nuit mais arrivait enfin a se rendormir toute seule sans que je reste à côté… Aujourd’hui elle a 7 ans ça va beaucoup mieux depuis qu’elle est rentrée a l’école, que son rythme a changé la journée mais elle se réveille encore 1 fois par nuit assez souvent….mais ce n’est plus problématique. bon courage a ceux qui vivent cela

    Répondre
  3. Armelle
    Armelle says:

    Je suis très surprise que vous citiez Aude Becquart qui utilise des méthodes consistant à laisser pleurer l’enfant seul dans son lit un temps déterminé (dans le genre 5-10-15 même si c’est un peu plus court) sur des enfants de quelques semaines à peine…

    Répondre
    • Marie
      Marie says:

      Bonjour Armelle, J’ai consulté Aude Becquart, et ce que tu dis d’elle est très réducteur ! Sa méthode n’est pas du 5/10/15 ! Elle préconise de rassurer son enfant et de l’assurer de sa présence si besoin, en revenant beaucoup plus régulièrement et en faisant des « temps câlin ». Sa méthode s’adapte également à chaque enfant, il n’y a pas une seule façon de faire, et contrairement à ce que tu dis elle n’impose pas cela à des bébés de quelques semaines, mais laisse la maman libre de juger si son enfant est prêt, en fonction de son âge et de bien d’autres critères. Il ne s’agit pas de « laisser pleurer », il faut regarder un peu plus subtilement ce qu’elle propose et qu’elle a expérimenté avec succès sur un très grand nombre d’enfants. Elle donne en outre une tonne d’excellents conseils à appliquer pour que toutes les conditions soient réunies pour que le coucher se passe bien. Elle connait clairement son sujet, et elle mérite amplement d’être citée dans cette liste.

      Répondre
  4. Theodora
    Theodora says:

    J’ai moi-même testé pour mon fils de 18 mois la méthode : « Au Dodo les Petits » d’Anna Wahlgren dont le principe consiste à réassurer l’enfant grâce à un planning très strict de temps de sommeil/éveil/repas, lui faire prendre conscience que l’endroit le plus « sûr » pour lui est son lit (et non les bras de ses parents) afin qu’il prenne plaisir à dormir et à s’endormir seul (comme pour nous adulte finalement). Je recommande vivement.

    Répondre
  5. Gaëlle
    Gaëlle says:

    Pourquoi recommander Aude Becquart ? Sa méthode c’est le 5/10/15. En bref c’est « laisser pleurer votre bébé jusqu’à ce qu’il se taise »
    Ça ne me semble pas du tout en adéquation avec l’approche de CPMHK ☹️

    Répondre
    • Pauline
      Pauline says:

      Bébé de 15 mois qui avait toujours très bien dormi, qui se met à marcher et à découvrir le monde. Subitement plus du tout envie de dormir, lutte contre le sommeil. Veut les bras mais se tortille d’épuisement. Là pour moi il est temps qu’il ré apprenne à s’endormir seul. Avec sa méthode (qui est là methode 1-2-3-4-4-4 et pas 5-10-15) on a résolu nos problèmes en 2 jours. Il n’y a pas de solution à tous les soucis mais une chose est sûre, quand personne ne dort, plus rien ne peut fonctionner.

      Répondre
    • Marie
      Marie says:

      C’est archi faux, ce n’est absolument pas la démarche de Aude Becquart, je suis assez choquée de voir que sa méthode ait pu être si mal interprétée. Je ne la défends pas bec et ongle, mais une séance avec elle nous a totalement changé la vie, tous les conseils qu’elle nous a donnés ont permis à notre enfant d’aller se coucher tous les soirs en toute sérénité. On n’a même pas eu besoin d’appliquer sa méthode à la lettre, on s’est inspiré simplement du principe et ça a suffit. Je l’ai trouvée très sérieuse, elle mérite d’être dans cette liste.

      Répondre
  6. Amélie
    Amélie says:

    Juste pour information : Brigitte langevin est extrêmement controversée au Québec et haït des milieux aux éducations alternatives. Elle s’inspire de evelyne martelo qui est une pro 5-10-15. Brigitte préconise même dans son premier livre de laisser pleurer le bébé dans son vomi, sans lui porter attention ! D’ailleurs à sa réedition cette partie avait été retirée tellement ce livre avait fait une vague de sidération au Québec. Elle refuse de répondre aux questions, bannit le dialogue sur sa page et ne parle jamais ni des neuro sciences ni de la physiologie. C’est vraiment limite. Elle préconise le dressage au sommeil dès l’âge de 3-4 mois. Je ne connais pas les autres spécialistes nommés dans l’article mais clairement cette source ne correspond aucunement à ton approche. A bientôt.

    Répondre
  7. Annabelle
    Annabelle says:

    J’ai consulté un de ces spécialistes sur Paris, il y a quelques années. Ma première fille était alors âgée entre 18 mois et 2 ans. Les nuits étaient épouvantables. Notre fille mettait un temps infini à s’endormir, je restais avec elle jusqu’à 23h parfois. Elle se réveillait toutes les nuits, plusieurs fois, et mettait parfois 3h à se rendormir. Mon mari et moi avions bien identifié que l’un des soucis venait de l’endormissement, mais comment l’aider ? J’avais déjà consulté une thérapeute de mon côté, je m’interrogeais sur ma posture de maman. La thérapeute m’a proposé de cesser les séances après 2 rdv en m’indiquant que selon elle il n’était pas utile que j’entreprenne de travail à ce sujet. Nous nous sommes tourné ce spécialiste parisien, elle avait publié un livre et cela me semblait être un gage de compétence en quelques sortes. Elle nous a très vite indiqué que le problème venait du fait que notre fille ne s’endormait pas seule, ce que nous savions déjà. Et la seule préconisation à été de la laisser pleurer… De la coucher un soir en lui expliquant que ça suffit, et de la laisser. Je l’ai trouvé très péremptoire et jugeante. Je me suis sentie très mal, incapable. Nous avons tenté un soir, le lendemain notre fille a vomit en s’approchant de sa chambre au moment du coucher, elle était terrorisée. J’ai rappelé Mme Nemet Pier pour en parler avec elle, elle a maintenu cette recommandation. Je ne n’ai plus jamais laissé pleurer notre fille, et je me suis promis que je n’ecouterai plus de conseils de « spécialiste » si ça ne me semblait pas judicieux pour mes enfants.

    Répondre
  8. Beucher
    Beucher says:

    Bonjour,
    Je ne vois pas de lien pour s’inscrire, pouvez vous me dire comment faire? Je suis intéressée par les spécialistes dans la Drôme.
    Je vous remercie par avance

    Répondre

Répondre

Laissez-nous votre commentaire bienveillant !
Règle de conduite: Merci de ne mettre aucun lien vers un site extérieur, afin d'éviter les dérives. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.