Bain, check. Tétée, check. Yeux fermés, check. Je le pose doucement…. et ouin ouin ! Mais enfin ! Comment endormir bébé en quelques minutes ? Est-ce possible d’ailleurs ? Comment l’aider à trouver le sommeil la journée ? Comment faire pour qu’il s’endorme seul dans son lit, sans avoir à le bercer des heures 😭 ? Et comment endormir bébé sans tétée ? Comment faire pour que le coucher ne tourne pas au cauchemar et… surtout pour ne pas être rappelé dans les 10 minutes… Caroline, maman de 3 enfants, nous propose 9 conseils et astuces qui ont sauvé ses nuits ! Pour compléter ces astuces, retrouvez aussi notre article “les règles d’or pour apprendre à bébé à dormir seul et sans pleurs”.

Voici les astuces pour endormir bébé facilement qui marchent bien dans de nombreux cas. Enfin, chaque enfant est unique et donc, ce qui peut marcher sur l’un peut être moins efficace pour l’autre… donc on tente, on teste et on choisit. 

Petite note au passage, si la technique peut être, ou non, adaptée à l’enfant, il en va de même pour le parent. Donc, choisissez une technique qui vous convienne à vous, car si elle vous gonfle d’emblée, il y a peu de chance que bébé se laisse aller à dormir. De mon expérience avec nos enfants, certaines techniques étaient au top avec papa, et Loulou dormait à poing fermé en 2 minutes chrono, alors qu’avec moi, cela pouvait durer des heures et tout le monde s’énervait !

La balade en porte-bébé pour endormir bébé la journée

Mon truc préféré quand il s’agissait d’endormir mon Loulou, c’était de le prendre en porte-bébé anatomique. Clic clac. Bébé est collé au ventre, l’oreille sur le cœur. Entre la chaleur et le bercement de la marche, ça fonctionnait plutôt très bien. Certaines de mes amies préféraient l’écharpe, mais personnellement, je trouvais pratique de n’avoir que deux attaches à défaire pour poser Loulou dans son berceau. Si cette technique est au top pour les dodos en journée et pour les siestes, elle est nettement moins adaptée pour les nuits. 

Notez aussi que la variante balade en poussette est aussi efficace pour endormir bébé. Elle préserve un peu le dos du porteur et permet à l’enfant de trouver le sommeil sans contact physique. De plus, si le logement le permet, on peut laisser notre nourrisson dormir dans le landau sans avoir à le sortir, et donc risquer de le réveiller. 

Le doigt magique

Le truc magique de SuperPapa, c’était de caresser le front de bébé tout doucement, des cheveux vers l’arête du nez. Juste un petit pouce ou une main ouverte qui glisse délicatement entre les deux yeux, sur le “troisième œil”. Tout cela pratiqué avec une force tranquille…
Parce que l’autre astuce (plus facile à dire qu’à faire), c’est aussi d’être complètement disponible, sans impatience à jeter Loulou dans son lit ! 

Bref, Tranquillité + Douceur = Sommeil

Les bercements allongés 

Personnellement, quand je suis fatiguée, j’ai beaucoup de mal à lutter… Une astuce qui fonctionnait bien, c’était de bercer bébé en mode allongé, un peu tourné vers moi, mon bras et ma main qui passait derrière lui. C’était forcément un peu facilité par le cododo, mais on peut imaginer rendormir notre nourrisson sur un matelas dans sa chambre.

D’ailleurs, si chez vous aussi le marchand de sable se fait un peu attendre, n’hésitez pas à demander notre « PACK SUPER DODO : Conseils éveillés pour le sommeil et le coucher ». Pour le recevoir gratuitement dans votre boîte, laissez nous votre email et retrouvez toutes les astuces et les conseils sur ce domaine.  👉 

Inscrivez vous à la newsletter qui rend la vie (un peu) plus cool et recevez votre dossier

Le câlin en silence

Lors des pleurs nocturnes, quand les Loulous se réveillaient, il suffisait parfois de le prendre dans les bras et de faire un câlin en silence. Quand ils sont encore petits, le peau à peau est un bon moyen de les aider à s’apaiser car ils retrouvent les battements du cœur, l’odeur rassurante du parent, les bercements… Dans son livre, “les secrets d’une charmeuse de bébé”, Tracy Hogg suggère le Up and Down. Elle recommande de reprendre bébé quand il pleure, puis de le reposer quand il s’arrête, sans prolonger le câlin. Cela permet de signifier à bébé que nous sommes là, mais que le moment est venu de s’endormir seul.

Le bruit pour endormir bébé

Ça peut paraître paradoxal, et pourtant… Pour moi, cela a été une sacré découverte quand une copine m’a parlé de bruits blancs. De quoi ? Les bruits blancs, ou “white noise” en anglais, ce sont des bruits continus et sourds qui peuvent rappeler à bébé ce qu’il entendait in-utéro, un peu comme un bruit de fond, un arrière-plan sonore. Cela a quelque chose d’hypnotique sur certains bébés. On retrouve les bruits d’aspirateur, de sèche-cheveux, de ventilateurs, ou encore des bruits naturels comme dans les relaxations (vagues, chute d’eau, pluie)… Bien sûr, le marketing étant à l’affût, de petits appareils peuvent diffuser ce type de son, ou encore des CD comme l’album “Happiest baby on the block”. 

Le grand bain

Quoi de mieux qu’un bain pour se détendre ? L’eau a indéniablement des effets apaisants et calmants sur les tout-petits. C’est pourquoi intégrer le bain dans le rituel du soir est un bon moyen d’évacuer les tensions et de préparer au sommeil. Inutile de le prolonger, 5 minutes peuvent être suffisantes. D’ailleurs, lorsqu’ils sont nourrissons, le bain est plus une question de détente et d’appréhension du corps qu’une nécessité liée à l’hygiène ou la propreté. 

Le massage

Un petit moment de massage peut être une jolie façon de préparer bébé au sommeil. On baisse la lumière, on s’installe dans une pièce chauffée et on parcourt le corps de bébé de nos mains, qu’il soit nu ou habillé. Voir notre article complet sur les vertus du massage. Ce contact particulièrement apaisant peut aussi se faire plus précis : on caresse le ventre doucement dans le sens des aiguilles d’une montre pour aider la digestion, on balaye le dos, les jambes ou encore les pieds… Très efficace sur les bébés, une mini réflexologie plantaire peut aider à se détendre : on masse la plante des pieds, on pince très délicatement les orteilles en les étirant vers l’arrière, et on tourne du bout du doigt sur le point au centre du pied, juste entre les coussinets des orteilles pour stimuler le plexus solaire… 

Chantonner decresendo

Autre technique pour accompagner bébé vers les bras de Morphée, entonner une chanson un peu lancinante et réduire le volume tout doucement. Une belle manière de guider notre Loulou vers le silence. 

Le matériel pratique pour endormir bébé

Commençons par le matériel ! Bien sûr, tout l’attirail de puériculture n’est pas indispensable, mais force est de constater qu’un certain nombre de petits objets peuvent nous simplifier la vie. Alors, pourquoi s’en priver ? 

  • On pensera bien sûr à l’objet transitionnel par excellence : le Doudou, Ninnin. On l’appelle ainsi car il a pour objet d’assurer la transition d’avec les parents. 
  • La veilleuse est également un grand classique, ainsi que sa variante qui projette la lumière au plafond, ce qui peut avoir un effet calmant un peu “hypnotisant” tout en attirant l’attention.
  • On peut aussi penser à des comptines ou encore des petites musiques entendues in-utéro qui permettent de rassurer bébé.
  • Il y a aussi les lits balancelles dont certains sont “auto-berçants” sans pour autant être à moteur. L’avantage, c’est qu’ils bougent doucement au début puis s’immobilisent quand bébé dort. 
  • Bien sûr, la tétine n’est pas un incontournable, mais elle répond au besoin de succion de nombre de nourrissons. Pour ou contre, à vous de voir. Voici “tétine ou pouce”, voici ce qu’en disent les lecteurs de CPMHK.
  • Pour mon fils Noah pour qui le couchage a été long à mettre en place, les assistantes maternelles de la crèche ont beaucoup utilisé le lit à roulettes. Elles le berçaient doucement et ainsi restaient présentes de moins en moins longtemps, tout en lui apprenant à s’endormir sans contact.  

Comment endormir bébé sans téter ?

Bien sûr, le sein ou le biberon sont une arme fatale quand il s’agit d’endormir bébé. Mais on peut avoir envie de trouver d’autres solutions : parce que l’on a besoin d’avoir plus de moment à soi, parce qu’on va passer le relai… Mais endormir bébé sans tétée ne signifie pas l’endormir sans contact. Donc toutes les astuces précédentes peuvent fonctionner. Il s’agit de donner une nouvelle habitude, de construire un nouveau rituel. En général, cela met 15 jours environ à se mettre en place, alors, c’est loin d’être facile, mais ça peut être bon de tenir le coup !

Mais si vous avez tout essayé et que votre bébé ne trouve pas le sommeil, ne restez pas seul et n’attendez pas que le manque de sommeil de toute la famille se fasse sentir sur le niveau de tension à la maison… Le coaching “Il dort enfin… (et nous aussi)!” a déjà accompagné plus de mille parents qui pourtant avaient TOUT essayé, et qui dorment enfin. Vous êtes accompagné main dans la main par nos psy-coach jusqu’à ce que votre enfant dorme sereinement. Surtout n’attendez pas pour vous renseigner, en cliquant ici

Commentaires

Commentaires

1 réponse
  1. Valérie, Madame Pas de Soucis
    Valérie, Madame Pas de Soucis dit :

    Merci pour ce super article ! Pour l’avoir vécu, on peut se sentir bien seule à essayer de coucher son bébé qui ne veut pas dormir alors qu’on sait qu’on a plein de choses à faire encore !
    Moi ce qui a sauvé mes nuits, c’est deux choses.
    Pour l’endormissement initial, ce qui a le mieux marché c’est les musiques zen avec des glouglous et des chants d’oiseaux (pas tout à fait un bruit blanc mais ça aide)
    Et pour les réveils la nuits, comme j’avais mon fils dans son petit lit de cododo près du mien et que je l’allaitais, j’ai fini par lâcher prise sur le fait de le remettre forcément dans son lit. Je plaçais le coussin d’allaitement et les oreillers pour nous caler tous les deux en pleine sécurité. J’étais installée un peu comme en PLS donc bien stable, et mon fils était protégé par le coussin que lequel j’étais appuyée, sans risque de chute ou d’être écrasé… et on s’endormait tous les deux comme ça. 💛💛💛
    Comme ça, pas de soucis, j’ai récupéré mes nuits ! 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.