Derniers articles

Derniers articles

 

 

Commentaires

Commentaires

7 réponses
  1. Nadège
    Nadège says:

    Bonjour, j’ai avec mon plus jeune (3 ans) surtout des difficultés à le faire se préparer pour aller au lit (wc, dents, couche) ça tourne au bras de fer de plus en plus souvent. Il lui arrive régulièrement également de ne pas trouver le sommeil, de rappeler, de demander plus de lumière, à vérifier les placards, à boire ou autre. J’ai choisi de l’accompagner à l’endormissement par la méditation ce qui fonctionne assez souvent, mais j’ai peut-être pas le bon horaire de son train du sommeil…

    Répondre
  2. Menderes Evelyne
    Menderes Evelyne says:

    Bonjour et merci pour ces avis et expériences qui change de ce que j’ai pu entendre jusqu’à présent.
    Mon fils de 2 ans et demi dormait bien le soir pas de problèmes avec l’heure du coucher. Il y a quelques temps cela a changer. Je le couchait vers les 20h et il n’y avait pas de problèmes.
    Mais au fur et à mesure qu’il grandit, il me réclame beaucoup d’histoires le soir, beaucoup de chansons. Et cela dur jusqu’à 22h00, 22h30. Au début, au bout d’un quart d’heure couché, il commençais à pleurer, je retournai donc le voir, je restait avec lui encore un quart d’heure, le recouchait, il me rappelai en pleurant….
    Maintenant je reste avec lui jusqu’à 22h, et parfois il me rappel, parfois non. J’ai tenté de le laisser pleurer mais j’avoue que j’avais mal au coeur donc je revenais le bercer.
    Bref, tout sa pour dire que je suis d’accord quand vous dites de passer du temps avec son enfant même si parfois on frôle la crise de nerf. Je pense que si un enfant nous rappelle le soir c’est soit par manque de ses parents, soit par peur. (Je n’ai pas gâtée mes parents moi-même en étant petite. Je sais ce que sais d’avoir peur toute seule, dans une chambre).
    Alors c’est vrai c’est pas facile, mais cela ne dure qu’un temps. Il faut beaucoup de patience et d’abnégation pour un enfant. Je n’ai jamais été d’accord avec le fait de laisser pleurer son enfant et de se dire il va s’endormir quand il sera fatigué. Cela le traumatisera plus encore. Bon courage à tout les parents qui vivent des situations similaires.

    Répondre
  3. Cibou
    Cibou says:

    Bonjour et merci pour cet article, un des premiers que je lis qui prend aussi en compte le ressenti des parents lorsqu’on a un enfant petit dormeur.
    Alors on a fini par accepter depuis 4 ans et demi que notre fille a des besoins de sommeil bien inférieurs à la moyenne, pour autant c’est pas facile à gérer tous les jours ! Chez nous, on a plutôt opté pour la seconde option de cet article mais hélas le contrat n’est pas toujours respecté et notre petit monstre se met parfois à chanter à tue tête ou à sauter sur son lit à 22h passé. Et la je dois l’admettre, nous sommes des êtres humains, et on s’énerve. D’un côté je culpabilise car si notre fille n’est pas fatiguée, ce n’est pas vraiment sa faute, mais de l’autre, elle peut comprendre notre colère à partir du moment où elle ne respecte pas les moments de calme de la maison.
    Il n’est pas rare que j’aille me coucher avant elle, et elle vient nous réveiller le matin (petite dormeuse je disais) ! Soyons honnêtes, la vie de couple en prend un sacré coup… Si encore on avait la sieste le week end pour se rattraper mais non ! Et très peu de compréhension de la part de l’entourage qui pense que nous exagérons… Jamais vraiment pris au sérieux alors que notre couplé vit assez mal ce « problème » qui n’en est pas vraiment un puisque notre fille est en excellente santé !
    Le seul répit, c’est pendant les vacances quand on passe la journée à la crever en la faisant se dépenser, alors on peut espérer avoir une petite soirée pour nous a partir de 21h… (on est crevés aussi mais on essaie d’en profiter ! Youpy !)…
    Voilà, pour mon expérience… Comme quoi, chaque enfant est différent et on a beau faire au mieux, parfois les « parents cool » » peuvent aussi avoir des moments de loose extrême !

    Répondre
  4. Audreygrim
    Audreygrim says:

    Merci ! Ce soir j’ai laissé mon fils lire 1h dans sa chambre au calme au lieu de le forcer a dormir dans le noir, quand j ai été le coucher c etait parfait il n a pas voulu rien qu une minute puis s est assoupi 😊 merciiiii

    Répondre
  5. Isa
    Isa says:

    Merci pour ces conseils, que j’ai déjà mis en pratique. J’avais moi aussi des difficultés pour le coucher de mon petit garçon, et aussi pour le lever car il se levait dès qu’il ouvrait les yeux, qu’il soit 6h ou 4h du matin! J’ai découvert l’existence d’une veilleuse intelligente appelée Yakolo sur un article de « magic maman » qui avait été testé et approuvé par deux mamans testeuses…et je l’ai moi aussi adopté, ou plutôt Léo l’a très vite adopté et le coucher se passe beaucoup mieux (le levé aussi!). yakolo marche sur le principe du feu tricolore, quand c’est vert on est debout, quand c’est orange on se prépare pour aller au lit (dans notre cas on brosse les dents, on se met en pyjama, on lit une histoire) et quand Yakolo passe au rouge, c’est l’heure de dormir! Comme on obéit au même code en voiture Théo a très vite compris le principe. Yakolo lui permet d’avoir une idée du temps qu’il reste avant de se coucher ou de se lever, il a le temps de s’y préparer. On programme le yakolo avec un appli gratuite, c’est facile à utiliser, et franchement ça a vraiment changer nos soirées et notre temps de sommeil à tous!!! Peut être que ça pourrait aider d’autres familles comme nous…, au cas où tous les bons conseils de cet article ne suffisent pas.

    Répondre
  6. A.
    A. says:

    Merci pour tous ces conseils, astuces et expériences partagées !
    Comment pourrait-on aider un enfant de 18 mois qui aime dormir et d’habitude dort très bien, mais qui ne veut pas s’endormir le soir ? La plupart des fois, il ne s’endort que dans nos bras et, si on le laise tout seul dans sa chambre, dans son berceau, il n’arrête pas de se bouger (il risque de se faire du mal car il est un peu maladroite quand il est fatigué – comme tout le monde, je crois), il nous appelle et il ne veut pas rester couché…

    Répondre
  7. Sophie
    Sophie says:

    Ma fille peut parfois veiller jusqu’à minuit et au delà en allant à l’école on m’as dit que ça irait mieux ????( je ne suis pas convaincue pour le moment) Les réveils sont parfois durs mais le coucher et toujours ponctué de multiples raisons de se lever. Chose très importante lorsque papa rentre tôt du travail c’est lui qui peaufine le brossage des dents, l’histoire et lue chaque soir et parfois inventée par Maman selon les péripéties vécues pendant la journée. C’est souvent à cet instant que notre fille m’aide à raconter l’histoire en jouant le jeu tout en incluant sa journée dans l’histoire.

    Répondre

Répondre

Laissez-nous votre commentaire bienveillant !
Règle de conduite: Merci de ne mettre aucun lien vers un site extérieur, afin d'éviter les dérives. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.