C’est décidé ! J’arrête l’éducation positive !

Faire ceci, penser cela, parler comme ci, consoler comme ça. Sur le principe, tout est bon dans l’éducation positive… Mais attention à la pression que cela met sur le parent ! (Ou la pression qu’on se met).

Oui, on sait…

Parce que oui, on sait que les neurosciences bla bla bla…

Parce qu’OK, on sait que l’imitation est plus forte que les ordres et les exigences…

Parce que c’est vrai, on sait que jouer, ça fait mille fois plus avancer les choses qu’un bon vieux bras de fer qui termine en crise de larmes 😭 (de tout le monde d’ailleurs)…

Parce que d’accord, on sait que l’écoute et l’accueil des émotions sont primordiaux pour leur construction !

Mais on a oublié un détail de taille ! C’est que nous devrions être le premier destinataire de ces bonnes pratiques !

Plutôt que de serrer le poing dans la poche pour ne pas lui coller son caramel tombé dans les graviers dans les dents… 

Plutôt que de grincer des dents quand il nous réclame un 23e câlin à 22h30…

On peut apprendre à envoyer notre adoré bouler (le père, le fils ou peu importe) ! Avec grâce et douceur 😜.

On peut leur apprendre que les autres ont aussi des émotions et des limites.

Oui, on reste l’adulte. On est capable de réguler nos émotions, ce qui n’est bien sûr pas vrai pour notre enfant !

Quand l’envie de bien faire se transforme en culpabilité de faire…

Le problème, pour moi, c’est qu’à force de vouloir bien faire, de m’appliquer jour et nuit à progresser pour accompagner mon petit ange dans la vie…

J’ai fini par m’y perdre !

À force de rajouter des couches de « je devrais… », «  il faut… », « ça va laisser des traces si… », j’ai complètement perdu ma spontanéité et mon élan. 

Je me suis retrouvé à pleurer devant les lignes de Catherine Gueguen (Pour une enfance heureuse) en me disant que j’avais tout fait de travers.

REDIFFUSION EXCEPTIONNELLE 🎁

Le dimanche 4 et le lundi 5 décembre uniquement !

Bref, quand l’éducation positive devient une pression infinie sur nos frêles épaules de parents qui veulent tellement bien faire, on en perd notre équilibre, voire notre bon sens !

Les limites de l’éducation positive

Les limites, selon moi, c’est qu’on cherche à faire au mieux sans commencer par la base : nous ! On prend des raccourcis qui créent des injonctions au lieu de partir de nos besoins et de composer avec. Le problème n’est pas dans l’éducation positive en soi, qui est pleine de bon sens, d’amour et de respect, mais dans la manière de l’appliquer comme une liste de case à cocher…

C’est comme vouloir appliquer la communication non violente en ne gardant que la partie calme et emphatique, sans avoir pris le temps de regarder ce qui se passe en nous !

Le problème, en vrai, n’est pas forcément la méthode, c’est de vouloir l’appliquer sans avoir vraiment été au fond des choses.

Bref, les limites ne sont pas dans la discipline positive, mais dans notre manière trop superficielle de l’appliquer. Pour autant, ça ne veut pas dire revenir à une éducation à l’ancienne en mode « command & control »…

 Ça veut « juste » dire trouver notre vérité dans l’éducation ! 

S’accueillir dans nos faiblesses comme dans nos forces

Finalement, ce qu’on veut pour notre enfant, c’est lui donner l’estime de soi, la connaissance de ses forces et ses faiblesses et la certitude qu’il est capable de tout dépasser, et d’apporter ce qu’il est aux autres !

Et nous alors ? 

Autorisons-nous à prendre le temps (je ne dis pas que c’est facile) de commencer par accueillir NOS émotions avec douceur et en laissant derrière nous la culpabilité : la colère, la frustration, le doute, l’agacement, la tristesse, etc. 

Et quand notre enfant chéri nous fait péter un câble, on peut chercher à comprendre ce que cela est venu titiller pour qu’on en arrive à bouillonner à l’intérieur pour une broutille ! (Voir aussi l’enfant intérieur)

Bref, on peut apprendre à s’occuper de nous-mêmes avec douceur, bienveillance et sincérité plutôt que d’essayer de nous conformer à un modèle de parent parfait, si loin de toutes les réalités !

Faire au lieu de comprendre !

Si j’ai bien programmé le GPS, mais que je n’allume pas le moteur, je n’irai nul part. En éducation, c’est pareil. 

Comprendre, c’est bien. Mais finalement, ça ne fait pas si souvent changer les choses. Ça éclaire, ça rassure… Mais ça risque surtout d’additionner des injonctions extérieures !

Dans ce voyage, l’appli’ Cool Parents est un véritable allié, pour avancer à petits pas en fonction de ce qui nous correspond. On arrête de se prendre la tête sur les grands principes de psychologie et on y va avec le cœur, en acceptant de trébucher et en étant soutenus par la communauté des cool parents. Bref, on s’amuse, on kiffe et on (re)trouve le plaisir d’être des parents épanouis. 

Sus aux plats équilibrés et place à la bataille d’oreillers sur le canapé si (et seulement SI) ça nous fait marrer !

Stop aux mots doux qui sonnent creux alors qu’on hurle intérieurement et que tout notre langage corporel transcrit notre colère ! 

Chaque mois, on aborde un nouveau sujet dans la joie et la bonne humeur !

Allez, place à une parentalité joyeuse (positive diront certains), où l’on profite de ces belles années avec nos enfants ! 👉C’est par ici !

Caroline, une maman, et belle maman.

Déposer / Voir les commentaires

Nos actualités

ACCOMPAGNEMENT SOMMEIL :

“Les clés vers des couchers et des nuits sereines” Rediffusion exceptionnelle dimanche 4 et lundi 5 décembre > Je réserve ma place

NOS PROCHAINS COACHINGS :

“Osez vivre pleinement sa vie” (Développement personnel) Du 15 mars au 26 avril 2023 > Découvrir

“1001 astuces pour aider son enfant à coopérer” (Parentalité / Développement personnel) Du 19 avril au 31 mai 2023 > Découvrir

Commentaires

One thought on "C’est décidé ! J’arrête l’éducation positive !"

  1. sand dit :

    ENFIN ! un article qui a du sens, et qui déculpabilise les parents .
    Marre de ces articles moralisateurs qui nous dictent quoi dire ou quoi faire.
    Place à la spontanéité d’être parent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accueil L'appli' Le blog