Derniers articles

Derniers articles

 

 

Commentaires

Commentaires

8 réponses
  1. pamela van
    pamela van says:

    Je suis une femme avec 2 enfants, je suis de Houston au Texas, mon mari me quitte et ses 2 enfants pendant environ 10 mois, je souffre beaucoup, je fais tout ce que je pouvais pour le faire revenir à moi et à ses enfants, mais rien fonctionne. ce fut vraiment une période stressante pour moi car je ne pouvais pas traverser le chagrin. on m’a dit de me faire contacter par un médecin pour les sorts d’amour, ce que j’ai fait, j’ai eu la chance d’obtenir DR.Wealthy Contact qui a pu m’aider, il a lancé un sort d’amour qui m’a ramené mon mari et ses enfants merci beaucoup DR. Riches, j’apprécie vraiment ce que vous avez fait pour moi. ici son contact si vous pouvez avoir besoin de son aide en résolvant votre email de relation. [email protected] appelez whatssap +2348105150446

    Répondre
  2. SHPF
    SHPF says:

    Des signes frappants et pourtant discrets. Si l’on parvient à s’écouter on se rend compte que ça ne va pas, ou que ça n’ira plus pour longtemps…
    Oui, ça peut arriver à n’importe qui, même et surtout aux meilleur(e)s !
    Merci pour cet article et les suggestions de solutions.

    Répondre
  3. Valentine - Parents en Equilibre
    Valentine - Parents en Equilibre says:

    Bonjour !

    Le passage sur le corps qui nous parle m’a fait penser à un livre vraiment intéressant « Dis moi où tu as mal, je te dirai qui tu es » de Michel Odoul, qui traite justement de tous ces signes avant-coureur que nous envoie le corps pour signifier que non, en ce moment ça ne va pas !

    Le livre ne traite pas spécifiquement du burn-out parental, mais il fait réfléchir en tant qu’individu sur ces temps de pause nécessaire et d’écoute à soi-même pour se respecter.

    Je trouve ça crucial quand on est Parent d’arriver à réaliser cela pour s’octroyer des pauses, déléguer, s’organiser autrement quand c’est possible… et le tout sans culpabilité. Alors merci de nous le rappeler à tous dans cet article.

    Répondre
  4. Sonia
    Sonia says:

    Merci pour cet article ! je l’ai vécu et vraiment galère quand on est au fonds du trou qui plus est quand le conjoint ne vois rien ! ou ne veut pas comprendre ou n’a plus le temps non plus de voir les choses en face… ! et les fois où l’on ose en parler à l’entourage et que personne ne comprend vraiment notre situation ou pense qu’on exagère etc… tout est parti des crises ingérables de notre petit de 4 ans à l’époque… puis des mois à chercher des solutions des astuces puis on s’épuise et on pleure cachée puis un jour on n’aime plus être avec sa famille, on n’a plus envie de rien, on devient une mère hystérique déprimée (malgré tous les livres et conseils sur la parentalité positive etc)… on essaye de garder le cap malgré tout puis le corps dit stop un matin…

    Répondre
    • VDP
      VDP says:

      Bonjour Sonia
      Je me reconnais totalement dans ton commentaire…
      Mon garçon qui vient d’avoir 5 ans est infernal, fait des crises, toujours dans l »opposition… Je ne sais plus comment faire…
      Je pleure souvent, ne peut pas me confier à min entourage car pas compréhensif. Plus envie de me lever le matin… Il me prend toute mon énergie et j’appréhende chaque jour.
      Je suis de plus en plus en conflit avec mon mari qui lui dit que je diabolise notre enfant.
      Je voulais savoir comment tu as fait pour t’en sortir ?
      Merci d’avance de ton retour
      Bonne journée

      Répondre
  5. Celine - Madame Newstart
    Celine - Madame Newstart says:

    Bravo et merci pour votre article qui illustre très bien les signes du burn-out familial, et comment le repérer car il n’est pas inévitable en effet ! Je suis particulièrement attentive aux astuces que vous donnez en fin d’article, ces fameux petits riens du quotidien qui font la différence quand on les fait, et qui font le nid du burn-out quand on n’y prête plus attention.

    Répondre
  6. Stéphanie
    Stéphanie says:

    Merci pour cet article. Reconnaître que le burn-out familial existe est déjà une bouffée d’oxygène. Merci pour ces petites astuces pour s’en sortir.

    Répondre

Répondre

Laissez-nous votre commentaire bienveillant !
Règle de conduite: Merci de ne mettre aucun lien vers un site extérieur, afin d'éviter les dérives. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.