Enfant-ne-veut-pas-dormir-CPMHK-300x157

On a tous connu ça : alors que jusqu’ici tout se passait bien, soudain, un soir, c’est le drame : à l’heure du dodo, crise ! Votre enfant ne veut pas dormir . Il arrive en effet que sur une certaine période, un enfant ait des difficultés pour s’endormir, soit angoissé, ait peur de se retrouver seul dans sa chambre… Bref, qu’il ait besoin d’être rassuré.

Quand mon enfant ne veut pas dormir, je fais quoi ?

Dans ces cas-là, il convient de prendre un peu de recul, et se poser quelques questions : est-ce que les journées se passent bien ? Est-ce que l’ambiance est bonne à la maison, à l’école ? Si tout va bien, à nous de rassurer notre enfant et de l’aider à commencer sa nuit en toute sérénité.

Vous le savez sûrement, les enfants ont souvent besoin de suivre un rituel. Ces petites habitudes, bien réglées et toujours dans le même ordre, sécurisent l’enfant et le calment. A chacun de trouver le bon rituel, selon le caractère et les goûts de son enfant.

Quand Léon était plus petit, par exemple, les couchers se passaient sans problème quand je lui chantais deux chansons de son choix, après l’avoir mis dans sa turbulette. La deuxième comptine qu’il choisissait était généralement “Bateau sur l’eau” et au “Plouf” final, il finissait dans son lit. Mais ça n’était pas fini pour autant ! Il disait alors “Pas dodo”, et je lui proposais un petit livre. Encore un “Pas dodo” et je lui proposais un biberon : “chaud ou froid ?”.  Le temps que j’aille le préparer, il se mettait à lire dans la pénombre, je lui donnais le biberon, un bisou et c’était terminé. Au total, ça prenait un petit quart d’heure et il n’y avait jamais de pleurs.

Quand un enfant ne veut pas dormir, il faut souvent l’aider à lâcher prise. A vous de créer le rituel qui vous convient, mais voici quelques petites choses qui rassurent généralement suffisamment les enfants pour qu’ils puissent enfin s’endormir :

  1. Laisser de la lumière.

J’étais personnellement très réticente à laisser suffisamment de lumière pour qu’ils puissent lire. Nos deux enfants dorment dans la même chambre, j’avais peur que cela empêche le plus fatigué de s’endormir. C’est l’inverse qui s’est produit : cela les a vraiment rassurés et ce moment de lecture est un très bon moyen pour eux de lâcher prise et de s’endormir en douceur. Evidemment, il convient de s’équiper d’une lampe à lumière douce ou d’une interrupteur à variateur (on nous a offert celle-ci que l’on adore : Lampe Miffy)

  1. Laisser la porte ouverte.

Voir un filet de lumière par l’ouverture de la porte ou entendre les discussions des adultes en bruit de fond peut aussi rassurer les enfants et les faire se sentir moins seuls.

  1. Brancher une veilleuse.

Surtout s’ils se réveillent la nuit et que la lumière du couloir est éteinte. Elle a l’avantage de les rassurer sans pour autant perturber leur sommeil avec de la lumière trop forte. Personnellement, nous utilisons celle-ci,  car elle a deux gros avantages : une fois chargée, elle n’a pas besoin d’être branchée pour éclairer. On peut donc la mettre sur une commode bien en vue des deux enfants sans se soucier de l’emplacement des prises. De plus, elle est très petite, ce qui nous permet de pouvoir l’emporter où que nous allions, pour que les enfants aient toujours leur repère, même dans une nouvelle maison.

  1. Dire bonne nuit aux peluches.

L’enfant ne veut pas dormir ? Tout le monde va au dodo, il n’est pas le seul !

  1. Leur laisser un CD ou MP3 avec une berceuse ou une histoire racontée.

Notamment pour les enfants qui ne savent pas lire, écouter une histoire « douce » focalise leur attention sur l’histoire et leur permet de lâcher prise ! Il convient évidemment de choisir une histoire qui ne fait pas peur, lue par une voie douce. (Pour les histoires téléchargées, vous pouvez utiliser l’application Bloomprod).

coaching il dort enfin et nous aussi

    1. Un petit massage.

Avec Joy c’est radical, prendre cinq vraies minutes pour lui faire un petit massage du dos la met dans des super dispositions pour s’endormir sereinement.

  1. Une petite séance de méditation « J’écoute mon ventre ».

Le CD qui accompagne le livre « CALME ET ATTENTIF COMME UNE GRENOUILLE + CD » ou le livre “La méditation pour les enfants” proposent des séances de 6 à 10 minutes en fonction de l’âge, dont une pour s’endormir ! Cela peut aider certains enfants à lâcher prise.

  1. Lire « Comment faire dodo quand on n’a pas envie de faire dodo, mais qu’on doit faire dodo quand même alors qu’on n’a pas très très très envie »

Ce livre est un soutien pour passer un vrai temps qualitatif avec nos enfants avant de se coucher, et idéal pour instaurer un petit rituel. Cette histoire permet de créer un vrai moment de complicité pour une séparation en douceur. Une petite comptine pour terminer, un dernier câlin et bonne nuit… (livre à acheter d’occasion, car il est en rupture de stock).

  1. Retrouver son doudou ou sa tétine, parce qu’ils ne l’ont QUE dans le lit.

Depuis que nous avons été stricts avec Joy sur le fait que la tétine n’était autorisée que dans le lit, elle se couche beaucoup plus facilement. Elle est tellement contente de la retrouver !

  1. Pour les plus jeunes, projection de dessins lumineux au plafond.

Pour mes deux petits, cela a été très efficace pendant une période. Nous avons utilisé celle-ci, qui propose un mode 10 min et un autre 20 min, et qui les a fascinés.

  1. Accompagner l’enfant quand on dort ailleurs.

Joy est souvent perturbée lors des premières nuits dans un nouveau lieu qu’elle ne connaît pas. Une astuce qui marche très bien chez nous : lui faire commencer sa nuit dans notre lit et quand nous allons nous coucher, la remettre dans le sien.

  1. Lui donner un pull ou pyjama, un oreiller avec l’odeur de maman ou papa.

  1. Et pour les tout-petits, LE truc révolutionnaire pour les rassurer au moment du coucher, une peluche qui reproduit les sons du ventre de la maman ! Je vous l’avais présenté l’année dernière, à lire ici

 

___

Le coaching « Il dort enfin (et nous aussi !)» – Accessible partout dans le monde. 

15 jours d’accompagnement pour retrouver des nuits (et des soirées) complètes et un sommeil réparateur pour toute la famille. Le coaching est personnalisé pour s’adapter à votre situation particulière : si votre enfant n’a jamais dormi ; si c’est le matin qu’il se lève trop tôt ; si c’est la nuit ou le soir s’il se relève ; si vous pratiquez le cododo ou pas ; si vous avez besoin de vous coucher avec lui pour l’endormir, son âge, etc. Un mix de vidéos et d’accompagnement individuel de nos coachs certifiés.

Pour être informé des prochaines sessions, renseignez votre mail ci-dessous :

Saissisez votre email pour être informé des prochaines sessions du coaching "Il dort enfin ... (et nous aussi!)"

 

Commentaires

Commentaires

24 réponses
  1. Mél
    Mél says:

    Bonjour,
    Depuis 15 jours, mon fils de 3 ans et demi, qui s’endormait bien jusque là, a très peur des « masques », monstres, fantômes qui viennent le voir la nuit, sueurs froides, tremblements…
    Pas d’événement déclencheur a priori.
    Son coucher a tjs été ritualisé et l’est encore, on a tout essayé, lumière, pas lumière, tamisé… il avait peur du petit vide entre son armoire et le mur, je lui ai montré qu’il n y avait rien en bougeant le placard et nous avons bouché ce vide avec une nappe en papier, activité super ludique qu’il a adoré. Mais ça n’a pas marché. Il voulait afficher captain america dans sa chambre pour qu’il le protège, chose fait mais ça n’a pas marché.
    On a bougé plusieurs fois son placard de place mais ça n’a pas marché.
    J’ai essayé plusieurs livres, dont GASTON a peur, la licorne des émotions mais ça me marche pas non plus.
    Des hurlements, des crises de colère monstrueuses et de panique… je ne sais plus quoi faire, la seule solution est de s’endormir avec lui… mais très difficile de se relever car le moindre bruit le réveille. Quand il se réveille et qu’il est seul, il hurle tellement qu’il arrive parfois à tomber du lit et il continue même au sol…
    La sieste est identique.
    Je suis désespérée.

    Répondre
  2. Jj
    Jj says:

    Ma fille de 20 mois ne veut plus dormir malgré le rituel du soir, câlin, chanson, histoire, lumière,….. Rien n y fait. Elle s agite et fait tout pour ne pas aller dans les bras de Morphée. On ne sait vraiment plus comment faire pour retrouver des soirées normales.

    Répondre
  3. Rogeon geoffrey
    Rogeon geoffrey says:

    Bonjour je vous écrit pour vous demandé de l’aide car j’ai mon fils de 2 et demi il me veut plus faire dodo l’après-midi et le soir nous à vont tout essayé avec femme et sa me marche pas il y a quoi comme solution

    Répondre
  4. Mayalikaa
    Mayalikaa says:

    Votre article est intéressant mais c’est très frustrant de ne voir aucune indication d’âge !! Qu’est-ce qu’un petit ? Qu’est-ce qu’un tout-petit ?? Cela fait que je ne sais pas vraiment quel conseil utiliser… Nous avons déjà le livre « Comment faire dodo, etc. », mais c’est devenu un jeu à part entière et ça ne prépare pas du tout ma fille à dormir (elle a deux ans, est-elle trop « petite » ?). Je vais peut-être tenter la méditation… Merci néanmoins, vos vidéos sont top.

    Répondre
  5. Lm59
    Lm59 says:

    Bonjour
    Mon fils de 4ans n’a jamais fait ses nuits. On a connu des périodes un peu plus tranquilles ou il se rendormait relativement vite mais depuis 1 mois c’est pire que jamais. Il vomit tellement il est apeuré quand on le dispute. On a tout essayé : sirop homéopathie ostéopathe pedopsychiatre energeticienne psychologue. Je suis à bout. Je ne sais plus quoi faire. Je me sens triste et déprimée. Il s’endort sur moi et même quand la nuut je me couche près de lui il veille pour ne pas que je reparte. Existe t il des pédiatres spécialisés dans le sommeil ?

    Répondre
    • Younès Houdja
      Younès Houdja says:

      Bonjour Ludivine
      Je comprends votre message , il est vrai qu’il peut-etre compliqué de comprendre les raisons de cette situation.
      Je vous invite à lire cet article , peut-etre vous guidera t-il vers de possibles solutions?
      On vous souhaite de trouver une solution adéquate à votre enfant le plus rapidement !
      Belle journée

      Younès – Responsable communauté

      Répondre
  6. Lili
    Lili says:

    Bonjour,
    Maman separez depuis 3 ans.
    Mon fis de 3ans et 2mois, à du mal à s’endormir.
    Je vais essayer de remettre les rituel, nous avions commencer histoire et chantouillle, câlin, bisous….
    Mais présser par le temps beaucoup de fois, pas le temps, et donc saper..
    Je me rend compte avec vos messages
    Qu’ils leur faut un rituel du soir. Merci

    Je laisse la porte ouvert, et un doudou lumière choisie par lui même, qui aide à le rassurez et à allez de la chambre au wc pour le coter propreté.
    J’espère vraiment retrouver un coucher simple et clame..
    Courage à tout le monde

    Répondre
  7. Marta
    Marta says:

    Aucun problème pour le coucher, on a toujours eu un rituel hyper efficace mais depuis 5 mois (..!) Mon fils se réveille toutes les nuits ! 2 à 3 fois. Il a 2 ans et 8 mois. Il vient dans notre chambre, monte dans notre lit sans rien dire… A chaque fois on le raccompagne et il se s’endort, puis revient 3h plus tard… Il n’a jamais dormi avec nous pourtant, pas de cododo petit, on ne comprend pas d’où ça vient. Le problème c’est que je mets 45min à 1h30 à me rendormir après chacune de ces incursions… une astuce pour ça ?

    Répondre
  8. stef
    stef says:

    Bonnes astuces dans ce article.
    Le soucis chez nous n’est pas le coucher mais la nuit. ma fille de 3 ans n’a JAMAIS fait ses nuits; elle se réveille toujours 1 à 2 fois, en pleurant (mais pas des hurlements de cauchemard ou crises d’angoisse, juste pleurs et appels ‘maman’) et ne se rendort pas seule, il faut que je vienne me coucher avec elle.
    Elle a pourtant 1 veilleuse, ses tututes et doudous. Le soir on a bien sur 1 rituel, elle s’endort sans soucis (parfois un peu long mais sans pleurs ni chantage) mais jamais seule. Le passage au lit de grande n’a rien changé. Ce n’est pas 1 enfant stressée.
    On parle beaucoup du sujet, on lit des livres, mais rien n’y fait, elle ne veut pas / n’arrive pas a s’endormir le soir et a se rendormir la nuit sans maman.

    Répondre
  9. Drz
    Drz says:

    Bonjour. Ma fille a 20 mois et depuis c’est 11 mois c’est un calvaires le coucher des que je la met dans son lit c’est des pleurs des hurlements à sen faire vomir, même avec le rituel du câlin, histoire, veilleuse, des que je me lève pour partir rebelotte. J’ai essayer la méthode du 5, 10,15 rien ni fait. Si je vais pas dans la chambre 1h elle pleure 1h si c’est 2h elle pleura 2h. Ah bout de force je la prend à dormir avec moi et miracles nuit complète. Que faire je suis perdu et malheureuse de la voir comme ça le soir.

    Répondre
  10. Thibault
    Thibault says:

    Pour notre petite, le coucher a toujours été très compliqué… Jusqu’à ses 2 ans on devait rester à côté d’elle pour qu’elle s’endorme, elle se réveillait plusieurs fois par nuit jusqu’à ses 3 ans (presque)…
    Maintenant qu’on a réglé tout ça (avec l’aide d’une sage femme spécialisée sommeil), il reste un souci : elle ne s’endort que très tard, elle joue très longtemps avec des doudous, parfois 23h… À 3 ans ça fait tard… Vous avez des astuces la dessus ?

    Répondre
    • Dubourdieu
      Dubourdieu says:

      Bonjour,
      Pour ma fille et mon fils, quand ils ont eu 3 ans, on a remplacé la sieste par un temps calme où l’enf Se reposait pour attaquer bien dans sa peau neuve le restant de sa journée en se couchant a des heures acceptables pour nous les parents.
      Cela a été possible car l’un de nous deux gardait les enfants. En collectivité ou chez la nounou, malheureusement, cela n’est pas possible (sauf exception). Courage ! Bientôt, il ne fera plus la sieste et se couchera plus tôt.
      Jeanne

      Répondre
  11. Sandrine
    Sandrine says:

    bonjour, je suis maman d’un petit garçon de 6 ans et demi maintenant. Séparée du papa depuis les 11 mois du petit. Les nuits ont toujours été + au moins difficiles. En juillet 2018, ça y est il dormait enfin comme il faut (quand mon nouveau compagnon a commencé à dormir à la maison). Cela a duré jusqu’en janvier 2019. Mon conjoint a emmenagé avec nous et depuis, les nuits sont devenues un calvère. Notre couple est devenu trés fragile. Le petit se réveille toutes les 2 heures…pour rien..juste pour venir me voir et que je le ramène dans son lit. On a tout essayé….ne pas se lever, la fermeté, la douceur, les doudous, les veilleuses, l’hostéopathe, l’homéopathie, ….rien n’y fait. Il fait cela uniquement avec moi. Tout va bien quand il va dormir chez son papa ou chez sa maman. Je suis à bout…mon conjoint est à bout…. j’ai besoin de vous

    Répondre
  12. Lily
    Lily says:

    Mon fils se couchait sans soucis dès 6 mois. Le rituel était bien instauré et en 5 min c’était réglé. Or depuis un mois c’est devenu un cauchemar il hurle jusqu’à minuit c’est impossible de le faire dormir sereinement. Quand on a déjà mis en place tout les rituels que vous cités en place depuis plusieurs mois et que d’un coup ça ne fonctionne plus, qu’est ce qu’on fait ?

    Répondre
    • Carole
      Carole says:

      Bonjour, notre fille Manon à eu des poussées dentaires très douloureuses… Le camilia nous à bien aidé. Si vous avez commencé la diversification alimentaire, Ça peut aussi être ça. Manon est intolérante au gluten et ne supportait pas les farines au céréales dans ses biberons… On l à découvert bien plus tard… J espère que ça pourra vous aider!

      Répondre
  13. Sarah
    Sarah says:

    Bonsoir
    Et quand rien ne fonctionne comment faire je suis désespérée et à bout de nerfs. Que faire quand votre enfant de 3 ans se réveille dans la nuit et ne veut pas rester dans son lit ? Hurle et réveille tout le monde et ça plusieurs fois par nuit.

    Répondre
    • Carole
      Carole says:

      Bonjour, notre fille Manon à eu des poussées dentaires très douloureuses… Le camilia nous à bien aidé. Si vous avez commencé la diversification alimentaire, Ça peut aussi être ça. Manon est intolérante au gluten et ne supportait pas les farines au céréales dans ses biberons… On l à découvert bien plus tard… J espère que ça pourra vous aider!

      Répondre
      • Carole
        Carole says:

        Désolée ce commentaire était pour Lily. Manon aussi hurlait plusieurs fois par nuit mais vers 2 ans. Il n y avait rien à faire pour la calmer. J ai fini par trouver. Elle faisait des crises de nerfs pour évacuer toute la frustration accumulée de la journée… Alors je restait à côté à distance en lui disant que quand elle voudrait un câlin, Je serai là. Les premières fois elle mettait du temps à se calmer et après quelques nuits ça s est amélioré. Nous avons aussi décidé d être moins sévère et de lui donner plus d autonomie. Ça à beaucoup aidé!

        Répondre
  14. Steph
    Steph says:

    Bonjour! Je viens de rejoindre votre groupe et je trouve pleins de conseils intéressants. Pour ma fille de 3 ans, le coucher est aujourd’hui plutôt facile (nous avons connu des périodes du genre compliqué ). Mais depuis quelques temps ce sont de nombreux réveils nocturnes qui nous gâchent nos nuits et qui ont des répercussions sur nos journées (ah le manque de sommeil!). Je n’ai pas trouvé d’articles sur le sujet sur votre site. Auriez des conseils et astuces ? ( je précise que je suis allée consulté aujourd’hui une psychologue avec ma fille. Mais bon, sa réponse est très freudienne… ). Un grand merci!

    Répondre
  15. Justine
    Justine says:

    Après plusieurs mois de difficultés à endormir notre petit poussin (il ne voulait pas se coucher dans son lit et voulait à tout prix dormir dans notre lit, puis il fallait que l’on reste dans sa chambre jusqu’à ce qu’il s’endorme), on a vraiment galéré et on pensait ne jamais trouver de solution. Eh bien, nous sommes arrivés à trouver plusieurs astuces qui marchent et que je retrouve dans votre article, en plus du rituel du soir que nous n’avons jamais cessé de faire depuis qu’il a trois ou quatre mois (les petites histoires et les câlins).

    Voici ces quelques changements qui ont portés leurs fruits 🙂
    La porte ouverte le rassure, alors qu’on la fermait systématiquement de peur que le bruit et la lumière des pièces de vie ne le perturbent, finalement ça le rassure.
    La petite veilleuse dans le lit qu’il peut allumer et éteindre comme il le veut par un simple mouvement
    Les doudous dans son lit à qui l’on dit bonne nuit et bisous à doudou etc. Ca le fait rire, il adore quand je fais un bisou sur sa peluche popi ou trotro, et hop un bisou sur le nez de Logan!
    Et bien sûr, on lui explique tous les soirs que maman et papa se reposent juste à côté et que s’il a besoin, il peut nous appeler, nous sommes là. Il nous appelle 3, 4 fois, on y va, on lui fait un bisou, on ramasse le doudou qui est tombé par terre, on lui répond tendrement, et hop, il se recouche sans problèmes, et finit par s’endormir 🙂

    Répondre
  16. Chang ParentaliteZen
    Chang ParentaliteZen says:

    Merci pour ces astuces.

    On en utilise la majorité, chez nous un rituel avec une histoire fonctionne bien en plus de la veilleuse et de la porte entrouverte. Notre petit n’aime pas se sentir isolé dans sa chambre.

    Souvent l’enfant exprime ce qui peut l’aider, à nous d’être attentif et de l’écouter 🙂

    Répondre

Répondre

Laissez-nous votre commentaire bienveillant !
Règle de conduite: Merci de ne mettre aucun lien vers un site extérieur, afin d'éviter les dérives. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.