Derniers articles

Derniers articles

 

 

Commentaires

Commentaires

12 réponses
  1. Slove
    Slove says:

    Ce site dit juste une énorme bêtise ! Il a justement été prouvé par des neurochirurgiens et donc de vrais médecins que laisser pleurer les bébés leur crée de graves séquelles en tant qu’adulte mais aussi dans l’enfance c’est totalement inconscient d’écrire le contraire. Le stress chez les bébés libère des toxines qui ont des effets très néfastes sur leur cerveau fragile
    Lisez des vrais livres Sur le cerveau (ex : pour une enfance heureuse)

    Répondre
  2. Christine
    Christine says:

    Merci pour votre site qui est super. Il faut rappeler que le miel est à bannir impérativement pour les enfants de moins d’un an car il peut être à l’origine du botulisme infantile. Donc pas de miel sur le doigt, la tétine ou dans les boissons et les compotes. Le canadou n’est pas le meilleur conseil, mais surtout ne pas le remplacer par du miel !

    Répondre
  3. Pierre Cieutat
    Pierre Cieutat says:

    Bonjour, Vous écrivez « Sachez que des études montrent que les bébés que l’on a laissé pleurer n’ont pas de séquelles psychologiques adultes. » J’ai des informations contraires, pourriez-vous nous indiquez quelles études. Merci

    Répondre
  4. Charlotte
    Charlotte says:

    Tout allait bien, dans cet article, jusqu’à la fin de vos conseils…

    « Et la technique infaillible pour les petits : lui mettre un peu du Canadou (sucre de canne liquide) sur la tétine ou le doigt. »
    « Et la technique infaillible pour les bébés un peu plus grands. (…), lui faire regarder une petite berceuse youtube avec des tétines qui volent, peut être la solution J »
    « Si vous êtes à bout que vous n’avez pas la force de tester toutes ces techniques : mettez des boules-quiès. A condition d’avoir passé en revue à minima les 6 premières étapes. Sachez que des études montrent que les bébés que l’on a laissé pleurer n’ont pas de séquelles psychologiques adultes.  »

    Oups…
    3 conseils, 3 erreurs, selon moi :
    – le sucre, fortement déconseillé (risque d’addiction, de caries précoces)
    – les écrans, avec tous les effets néfastes qu’on leur connaît, surtout à un si jeune âge
    – laisser pleurer et donc, engendrer des séquelles neurologiques

    C’est dommage, car vos articles sont intéressants, mais les solutions proposées dans celui-ci sont loin d’être bienveillantes et saines. Et comme l’ont fait remarquer auparavant deux autres lectrices, la mise en avant de la tétine est si dommageable ! En France, on n’a malheureusement pas suffisamment le réflexe de l’allaitement maternel, à cause d’une mésinformation ou désinformation très fortes. C’est important de le soutenir, d’informer, pour que chacun/e fasse un choix éclairé.

    Répondre
  5. Esmeralda
    Esmeralda says:

    Bonjour,
    Merci pour ces articles enfichissants.
    Par contre, je donnerais une mise engarde bien plus forte que la question des dents (rarement sorties avant 3 mois) contre l’utilisation du sucre à un si jeune âge.
    La raison pour laquelle on n’introduit pas les solides si tôt est non seulement que l’appareil digestif n’est pas prêt, mais aussi le système immunitaire. En effet, tout aliment peut introduire des bactéries que le bébé ne peut assimiler ou rejeter.

    D’autre part, vous parlez de biberon et non de sein, or celui-ci répond à la fois au besoin de succion et de nutrition.
    C’est culturel de considérer le biberon comme le choix par défaut, le lait maternel est cependant à privilégier (lorsque possible) jusque 6 mois selon les recommendations de l’OMS.

    Répondre
  6. Elise
    Elise says:

    Bonjour, connaissez-vous la methode des 5 S du docteur americain Harvey Karp? C’est une methode pour minimiser les pleurs inconsolables des tout petits (0-3 mois). L’idee est de recreer les sensations vecues in utero. Nous avons ete tres impressionnes par l’efficacite immediate de ces gestes tres simples pour notre fille. Du coup, comme vous dites, bebe apaise, parents detendus et foyer heureux des les premieres semaines. Malheureusement les ouvrages du docteur Karp n’ont pas ete traduits en francais, en tous cas je n’ai pas trouve de traduction. Merci pour tous vos conseils en general, ca me fait toujours du bien de lire vos articles, je me dis que je ne suis pas trop nulle comme maman 😉

    Répondre
  7. Jenni
    Jenni says:

    Hello ! Merci pour ces astuces, cet article sera précieusement ajouté à mes favoris pour toujours l’avoir sous la main 😉 Juste une petite chose, il me semble avoir lu les résultats d’une recherche qui justement prouve qu’il y a des séquelles sur les bébés que les parents ont laissé pleurer. Il est prouvé qu’il y a pour eux beaucoup plus de chance d’avoir des problèmes de comportements et notamment des problèmes de dépression… 🙁 Bien-sûr, je suppose que cette étude se base sur des parents qui laissait tout le temps pleurer leurs enfants, pas ceux qui les laisse 5 minutes… Bref, merci encore pour ce site, j’adore ! Et je vais rapidement commander le livre 😀

    Répondre
  8. vero
    vero says:

    Bonjour, votre article sur les suggestions et trucs face à un bébé qui pleure récapitule bien les points essentiels si ce n’est un seul qui m’a choqué: le canadou ou sucre de canne liquide: technique ancestrale et à supprimer car fävorise la prédilection pour le gout trop sucré, et les caries plus tard!! selon les pédiatres, à bannir!
    v. Delacrétaz

    Répondre
    • Cool Parents Make Happy Kids
      Cool Parents Make Happy Kids says:

      Merci pour votre message. En effet ce n’est vraiment pas une habitude à prendre, mais je voulais simplement dire justement de ne pas se rendre fou si on le fait seulement une fois ou deux, cela peut nous sauver occasionnellement. Evidement c’est à ne pas reproduire car en effet l’addiction au sucre est très mauvaise vous avez raison.

      Répondre

Répondre

Laissez-nous votre commentaire bienveillant !
Règle de conduite: Merci de ne mettre aucun lien vers un site extérieur, afin d'éviter les dérives. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.